Prime d’inflation de 100€ : qui peut y avoir accès ?

Notre Premier ministre Jean Castex a annoncé, jeudi dernier, une «indemnité inflation» de 100 € pour compenser la hausse des carburants, pour les personnes gagnant moins de 2000 € net par mois. Elle concerne aussi les allocataires AAH, même s’ils n’ont pas de voiture et peu importe les revenus de leur conjoint. Elle prendra la forme d’un chèque de 100 € destiné à soutenir le pouvoir d’achat des ménages plombés par la hausse des coûts de l’énergie.

Bénéficiaires, calcul, versement, j’ai décidé d’aller farfouiller un peu pour pouvoir répondre à un maximum de questions et surtout pour être sûre que nous personne handicapée, nous pouvons en être bénéficiaire.

A. À qui sera versée l’indemnité inflation ?

Si l’aide sera automatique et ne nécessite donc aucune démarche, elle ne sera tout de même pas distribuée à tous.

L’indemnité inflation ne concernera que les personnes gagnant moins de 2000 euros nets par mois. Ce seuil de revenu n’est pas défini par rapport à un ménage ou un foyer fiscal, mais bien par rapport aux revenus individuels.

Beneficiaires :

  • Salariés et agents du public avec moins de 2000€ net
  • Les retraités touchant moins de 1943 €
  • les étudiants fiscalement autonomes de leurs parents
  • la prime bénéficiera aussi aux personnes en situation de précarité, bénéficiaires du RSA ou de l’Allocation adulte handicapé (AAH)

⚠️ la pension d’invalidité n’était pas reconnue comme un minima social, mais suite à la levée de boucliers des personnes touchant l’invalidité qui ne rentraient pas en compte comme les bénéficiaires de cette prime, le gouvernement a revu sa copie et a validé rle fait que toute personne touchant la pension d’invalidité POUVAIT RECEVOIR LA PRIME. C’est une prestation sociale payée par la CPAM/MSA.

Exemple :

Dans un foyer fiscal composé d’un revenu de 1500€ nets et d’un revenu de 2500 € nets, seule la personne gagnant 1500€ touchera cette indemnité, même si, finalement, le revenu fiscal du ménage n’excède pas 2000 euros par personne.

À l’inverse, si votre conjoint ou votre conjointe dispose de revenus importants, mais que vous gagnez moins de 2000€ nets par mois, vous serez éligible à cette aide peu importe les revenus de votre foyer fiscal.

B. Conditions d’éligibilité

  • Gagner moins de 2000€/mois :
    • Si vous êtes salarié/agent public, il ne s’agit pas du salaire net après impôt qui se trouve en bas de votre fiche de paie et que vous recevez tous les mois sur votre compte bancaire. Le salaire pris en compte pour le versement de cette indemnité est le “net à payer avant impôt sur le revenu”. Il faut être en CDI ou en CDD dont le contrat est en cours au moment du versement de la prime. C’est les employeurs qui verseront les 100 € en décembre et qui se les verront remboursés intégralement en déduisant cette somme des cotisations versées à l’Urssaf. Les agents de la fonction publique éligibles, eux, recevront cette indemnité directement de l’Etat, mais un mois plus tard, en janvier.
    • Les retraités qui seraient concernés sont les retraités touchant une pension nette, avant impôt, de moins de 1.943 €. La prime sera versée par les caisses de retraite, mais en février 2022, afin de régler quelques « problèmes de tuyauterie » dus à la pluralité des régimes de retraite.
    • l’indemnité de 100 € sera touchée aussi par les étudiants boursiers et les étudiants fiscalement autonomes et c’est le CROUS qui versera cette somme aux étudiants.
    • les chômeurs concernés toucheront une prime de 100 euros, qui leur sera versée par Pôle emploi.
    • Pour les indépendants et les agriculteurs, les revenus, qui varient d’un mois sur l’autre, seront regardés sur l’année 2020. Le montant des 2000 € net retenus et qui correspond à 1,6 smic représente l’équivalent de 30 000 € de revenus par an.
    • pour les personnes bénéficiaires de minima sociaux tels que le RSA et l’ AAH, c’est la CAF qui versera cette prime.
  • cette indemnité sera défiscalisée
  • Elle ne sera versée qu’une seule fois et non une fois par mois.
Le montant à prendre en compte et dans le carré rouge
  • Le mois de novembre pourrait être choisi comme mois de référence mais ce n’est pas définitivement tranché, sachant que ce mois-là peut être aussi majoré notamment dans le commerce avec les ouvertures exceptionnelles à l’approche de Noël.
  • Que vous soyez en voiture, en train, à vélo ou même à pied, vous pourrez bénéficier du coup de pouce à condition de gagner moins de 2 000 € net par mois.

Tableau de dates des paiements de cette prime

Donc :

  • Pour les étudiants boursiers : 13 et 14 décembre 2021
  • Pour les travailleurs indépendants hors auto-entrepreneurs : 15 décembre 2021
  • Pour les salariés à domicile : 20 décembre 2021
  • Pour les auto-entrepreneurs : 23 décembre 2021
  • Pour les travailleurs indépendants et auto-entrepreneurs éligibles mais pour lesquels l’Ursaff ne dispose pas de RIB, « une communication spécifique » leur sera adressée « afin qu’ils transmettent leurs coordonnées bancaires ». Le versement de l’indemnité pourrait alors être effectué « d’ici le début du mois de février »
  • Pour les salariés, du privé comme du public : fiche de paie de décembre 2021
  • Pour l’exploitant agricole et le salarié agricole : MSA versera en décembre 2021
  • Pour les étudiants non boursiers : 20 janvier 2022
  • Pour les bénéficiaires du revenu de solidarité active, l’allocation aux adultes handicapés, le revenu de solidarité versé dans les Outre-mer, la prestation partagée de l’éducation de l’enfant à taux plein : la CAF versera le 20 janvier 2022
  • Pour les retraités : février 2022
  • Pour les agents de l’État et des opérateurs de l’État : au plus tard janvier 2022Pour les agents des collectivités territoriales : au plus tard janvier 2022
  • Pour les agents hospitaliers : au plus tard janvier 2022
  • Pour les demandeurs d’emplois, bénéficiaires du PACEA : janvier 2022 (a priori fin janvier, selon Pôle Emploi)
  • Pour les personnes en situation d’invalidité : entre janvier et février 2022
  • Pour les artistes-auteurs et marins non-salariés : en janvier et février 2022.

Voilà j’espère que j’aurais pu répondre à un maximum de questions que vous auriez pu vous poser par rapport à la prime. Je reste bien évidemment à votre disposition si vous avez d’autres questions et je vous souhaite une très bonne semaine à tous.

9 commentaires sur « Prime d’inflation de 100€ : qui peut y avoir accès ? »

  1. N’empêche, ils se fichent vraiment de nous. C’est quoi 100€ ?
    Et donc pas pour les Invalides ? Mieux vaut en rire quand tu as cotisé pendant plus de 20 ans, qu’un accident de travail t’invalide sérieusement et que ta maigre pension t’oblige à revoir toute ta vie (c’est le cas de mon conjoint).
    C’est vraiment se moquer ouvertement de la misère.
    Mais bon.

    J’aime

    1. Je ne peux qu’approuver chacun de tes mots car je me trouve dans cette situation justement je touche une pension d’invalidité justement à cause de ma maladie et je ne touche pas d’ allocation adulte handicapé (aah) c’est d’ailleurs pour ça qu’une pétition est en train d’être fait afin que l’invalidité soit pris en compte dans cette prime des 100 €. Mais tu as tellement raison j’ai cotisé pendant plus de 20 ans et aujourd’hui je touche 967 € par mois car je ne peux plus travailler malgré mes 38 ans point je ne peux qu’approuver la colère de tous les Invalides qu’ils ont dû changer de vie non par choix mais par obligation

      Aimé par 1 personne

      1. C’est vrai que la pension d’invalidité n’ouvre pas l’aah. Mon conjoint est (était) tailleur de pierres. A 49 ans, il a eu un accident sur un chantier. Il a subi une opération de l’épaule qui devait, selon le chirurgien, lui permettre de reprendre son activité…..
        Après l’opération, ce même chirurgien lui dit que sa reprise de travail est impossible. Mon conjoint a fait une dépression,..
        Et à 53 ans, invalidité : VLAN!!!!
        Visiblement tu es dans la même situation. C’est désolant. A quoi servent nos cotisations ???
        Par contre, je ne savais pas qu’il y avait une pétition.
        Mais de toute façon, 100€…. C’est vraiment ridicule. Tu passes une fois à la pompe et tu rends en taxes. S’il y avait une volonté de faire quelque chose, ben baisser les taxes serait au moins bénéfique à tous sur du long terme.
        Bref….

        J’aime

      2. Alors il faut savoir que les cotisations servent à deux choses : la première que votre mari soit en invalidité ou pas il continue à cotiser pour sa retraite. Il ne cotise pas autant mais il cotise quand même donc ça reste important. Ensuite pour ces années précédentes, c’est vrai que c’est plus compliqué quand on n’est pas salarié d’une entreprise car moi j’ai quand même la chance en tant qu’ ancien employé de banque de pouvoir percevoir en plus de ma pension d’invalidité une prévoyance car je cotise et cela sur ma fiche de paye avant mon invalidité. Si l’invalidité avait été déclarée chez un employeur à l’époque et que ce même employeur avez fait cotisé à votre mari une prévoyance, celle-ci aurait pu prendre le relais après le licenciement de votre conjoint pour pouvoir au moins percevoir 90 % de son salaire net pendant minimum 3 ans point c’est ce que je perçois moi d’ailleurs aujourd’hui et ceci jusqu’à ma retraite ou si je reprends un travail bien évidemment cette prévoyance s’arrêtera. Alors oui c’est maigre et en plus personne ne nous tiens au courant donc c’est parfois compliqué de comprendre tout ça et comme vous dites 100 € reste une misère

        Aimé par 1 personne

      3. Donc je te disais parce que ça a coupé… La loi est passée avec la pension d’invalidité on a le droit à c’est 100 €. Disons que c’est toujours 100 € pour la fin de l’année, ça fera quelques crevettes en plus
        lol 😉

        J’aime

  2. Mon conjoint ne touchE rien 110€ en aidant familiale , moi je touche 690€ demi retraite de l’éducation nationale et 210€ aah donc nos revenus sont pas très haut il n’a pas le droit au RSA donc qui va avoir les 100€

    J’aime

    1. Vous toucherez vous les 100€ en plus de vos 690€ mais c’est que court en janvier je crois…. a voir avec votre organisme De retraite. Pour votre mari s’il ne touche rien à part ces 110€ je ne sais pas il faudrait demander à la CAF. Pourquoi n’a-t-il pas le droit au RSA ? Dans tous les cas de figure il devrait au moins avoir un revenu minimal selin le droit français….

      J’aime

Répondre à Angélique Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s