Tous les articles par Vanessa la Verneuillette

A propos Vanessa la Verneuillette

Bonjour, je m'appelle Vanessa. Cela fait déjà longtemps que je souhaitais raconter mon histoire et livrer mes impressions, mes batailles et mes victoires sur la vie et sur mes pathologies. Atteinte d'une maladie de crohn, d'une maladie de Verneuil et d'une spondylarthrite ankilosante (mon mari m'appelle d'ailleurs "son petit tiercé gagnant"🤣), j'ai tenu à partager avec vous tout ce qui fait mon quotidien, mes joies et mes peines, mes questionnements et les astuces que j'ai trouvé pour essayer de vivre au mieux avec ces pathologies invisibles mais tellement présentes.... Ambassadrice pour Resoverneuil (association pour la recherche sur la maladie de Verneuil), j'essaierai de répondre au mieux à vos questions. J'espère sincèrement que nous passerons ensemble un bon moment 🥰 et je vous promets de parler en toute sincérité. Bonne lecture 😉

Recette Pancakes faciles

Aujourd’hui j’avais envie de me faire plaisir… Nous sommes en WE et pourquoi pas se faire quelques pancakes pour bien démarrer dimanche 🥰

Voici donc ma recette préférée de pancakes, facile à faire, que vous pouvez garder 4 à 5 jours au frigo une fois qu’ils sont faits.

Nous ce matin on s’est régalé alors surtout n’hésitez pas à vous faire plaisir, quand vous le souhaitez, car il y a rien de mieux pour se donner de l’énergie pour passer une bonne journée.

Bon dimanche à vousvet régalez vous bien 😉

#vanessalaverneuillette #recette #recettefacile #cuisine #pancakes #petitdejeuner #pancake #recettemaison #bonpourlemoral #recettepancakes

Routine makeup : etapes et produits

Aujourd’hui, nous allons nous attaquer à un sujet qui réunit hommes et femmes : le maquillage.

Se maquiller ne s’improvise pas, surtout lorsque la peau est sensible et clairement quand on est atteint de Verneuil, on a une peau sensible. Elle se caractérise par sa réactivité excessive aux agents extérieurs tels que le froid, l’utilisation de certains produits cosmétiques ou simplement incompatible avec nos traitements. La peau est souvent fine et fragile la plupart du temps, sujette aux rougeurs voire aux desquamations ou démangeaisons par endroits. Tous les types de peau (grasse ou sèche) peuvent être concernés par cette sensibilité.

Nous verrons donc dans un premier temps les différentes étapes pour un maquillage réussi puis la sélection de produits adaptés.

A. Les différentes étapes d’un maquillage réussi

Avoir un belle peau démarre par une bonne routine de soins du visage. Et il faut commencer par certaines choses à savoir et à faire. Regardons cela de plus près :

1. Le sommeil

La première chose pour avoir un teint unifié et un make-up réussi, c’est de BIEN DORMIR.

On a coutume de dire que le meilleur accessoire de maquillage est une bonne nuit de sommeil. Cela est tout à fait vrai ! Le sommeil répare les cellules de la peau et l’aide à remplir correctement ses fonctions. Pour avoir une belle peau, il est donc indispensable de dormir au minimum 7h par nuit, voire 8h idéalement.

2. L’hydratation

Cette étape est essentielle. Une peau bien hydratée, c’est la toile de fond qui va protéger votre peau et même lui permettre de recevoir votre maquillage. Une hydratation quotidienne offre de nombreux bienfaits :

  •  lutter contre les petits désagréments comme les rougeurs, les stries de déshydratation  ou le teint terne
  • le maquillage se fixe mieux sur une peau bien hydratée. Ainsi votre fond de teint tiendra parfaitement.
  • Permet de redevenir plus douce et plus lisse, donc plus jeune.

Les hydratants, qui réhydratent la couche supérieure des cellules de la peau et se scellent dans l’eau, sont l’un des meilleurs moyens de traiter la peau sèche.

Ils contiennent 3 grands types d’ingrédients :

  • Les humectants : Ces substances aident à attirer l’humidité. Elles comprennent les céramides, la glycérine, le sorbitol, l’acide hyaluronique et la lécithine.
  • Occlusives : Ces ingrédients, dont la vaseline/la silicone/ la lanoline et diverses huiles aident à sceller l’humidité de la peau.
  • Émollients : Ces produits contiennent de l’huile, de l’eau et un émulsifiant qui empêche les deux de se séparer. Ils sont plus légers et plus faciles à appliquer que le pétrolatum ou les huiles. De nombreux hydratants commerciaux contiennent à la fois un émollient et un humectant, tels que les acides linoléique, linolénique et laurique.

N’hésitez pas à vérifier si vos produits contiennent l’une de ces substances et bien évidemment BOIRE QUODIENNEMENT minimum 1.5L d’eau.

Ce qu’il ne faut pas oublier c’est que lorsque votre peau est déshydratée, elle peut sembler plus terne, être plus tendue ou plus sujette à l’inflammation, à la congestion et aux éruptions cutanées, donc plus sujette à la maladie de Verneuil.

3. Opter pour une alimentation saine et rituel quotidien

Il est important d’offrir à votre peau un rituel bien être quotidien qui passe par un nettoyage quotidien et une alimentation saine car les aliments contribuent à la beauté de notre peau. Certains aliments l’hydratent quand d’autres, comme les aliments gras et ou très sucrés la rende terne et sujette aux imperfections. Evitez autant que possible (sans pour autant vous priver sans cesse) les grignotages gras et sucrés. Pensez aux amandes ou à l’avocat, riches en acides gras et oméga 3. De quoi rendre vos salades plus originales, gouteuses et saines !

Je vous invite d’alleurs à lire mon aticle à ce sujet ICI

B. 10 commandemants/étapes pour un maquillage sain et réussi

Que nous soyons homme ou femme, le maquillage est tombé dans les moeurs de chacun.

Étape 1 : Nettoyer la peau systématiquement

Pas de maquillage au rendu parfait sans un démaquillage parfait. Les poussières captées tout au long de la journée empêchent la peau de respirer et le maquillage de tenir.  Vous pouvez parvenir à u ne belle peau en vous démaquillant la veille et le matin vant le maquillage.

Étape 2 : Appliquer un soin visage en base de maquillage

Un maquillage réussi commence par une bonne préparation de la peau, donc par son hydratation.

L’idée est d’avoir une routine complète adaptée à votre type de peau (sérum + crème + contour des yeux).

Appliquez un serum et une crème hydratante adaptés à votre type de peau sur l’ensemble du visage et du cou, en évitant le contour des yeux. La peau du contour des yeux est, en effet, très fine et nécessite un soin spécifique pour bien l’hydrater. Appliquer de maquillage sur une peau nue et non hydratée rend le maquillage moins joli, moins lumineux.

Etape 3 : Poser la base du maquillage grâce à un fond de teint

Quel que soit le type de maquillage que vous souhaitez réaliser, l’application d’une base de teint est une étape incontournable. Il existe différentes bases de teint en fonction des besoins de votre peau. Appliquez la base qui correspond le plus à votre peau, de la même teinte que votre carnation. Les zones du visage qu’il est généralement le plus important de couvrir sont le front, les joues, l’arête du nez, le menton et la ligne des mâchoires. Une fois posé, étirer ensuite vers l’extérieur comme une crème. La gestuelle sera la même quel que soit le fond de teint choisi : crème, fluide ou compact.

Etape 4 : Masquer les imperfections avec l’anti-cernes

Les correcteurs colorés permettent de masquer les défauts cutanés. Le vert neutralise le rouge des couperoses, cicatrices récentes, vaisseaux apparents et rougeurs post-laser. Le jaune floute le bleu des cernes, des varicosités ou les ecchymoses post-chirurgie.

L’anti-cernes peut être choisi une demi-teinte en dessous de votre carnation si vous souhaitez un effet lumineux sous les yeux, mais jamais plus clair. 

Étape 5 : Fixer le maquillage

Fixer votre makeup par un nuage de poudre qui va fixer le correcteur et le fond de teint et matifier les zones les plus sujettes à la brillance telles que le front, le menton et les ailes du nez (la fameuse zone T).

Étape 6 : Sculpter le visage avec un blush

Cette étape va également donner bonne mine. Appliquez le blush sur le saillant des pommettes pour un résultat « coup d’éclat » en l’étirant des pommettes jusqu’aux tempes, que vous pouvez combiner avec une poudre de soleil (ou poudre bronzante). Ensuite, utilisez un pinceau rond pour bien fondre la poudre de soleil et le blush et donner un rendu naturel. Une touche de couleur qui va faire vibrer le teint. Pour les adeptes, on peut également opter pour un léger contouring afin de structurer le visage et creuser les joues. 

Étape 7 : Magnifier le regard

Prenez en considération la couleur de l’iris et la forme de l’œil : le maquillage est différent suivant la couleur de vos yeux.

Les étapes d’un beau regard :

  1. Préparez vos paupières en y appliquant une base pour un maquillage durable et stable au cours de la journée. Son objectif sera d’éviter que les fards ne migrent au fil des heures.
  2. Application du fard à paupières : L’important sera de venir intensifier le regard, par l’emploi de teintes allant de la plus claire à l’intérieur de l’œil, à la plus foncé vers l’extérieur.
  3. Vous pourrez ensuite passer à la réalisation du contour de l’œil, par le biais d’un eye liner ou d’un crayon.
  4. L’application du mascara est une nécessité, pour un maquillage de l’œil bien fini. Celui-ci va permettre d’intensifier encore le regard, grâce à un épaississement et un allongement des cils.
  5. Pour encadrer votre regard, il sera important de finir en maquillant également les sourcils, en particulier si ceux-ci sont assez clairsemés

Etape 8 : maquiller la bouche pour la sublimer

La bouche doit bien sûr faire l’objet d’une attention toute particulière car elle permet de finir un maquillage.

Pour une bouche impeccable, il y a trois étapes à ne pas oublier :

  1. Pour une bouche bien maquillée, il faut des lèvres nettes et bien lisses. Et pour cela il faut les hydrater avec un Baume pour les levres. Une fois par semaine, vous pouvez aussi exfolier en douceur afin de retirer les petites peaux mortes à l’aide d’un gommage, du commerce ou fait maison (pour cela, on mélange du sucre en grains et de l’huile d’olive ou d’amande douce)
  2. On dessine le contour avec un crayon à lèvres. Ce dernier a plusieurs avantages. D’abord, il évite au rouge à lèvres de « fuir ». Il permet aussi de tricher si on a les lèvres fines en traçant le contour un peu plus large qu’il est en réalité.
  3. On maquille l’intérieur. Selon le rouge à lèvres choisit et sa préférence, on peut appliquer le rouge à lèvres directement au tube ou au pinceau.

Etape 9 : Se démaquiller chaque soir

Pour que la peau respire, il est essentiel de vous démaquiller parfaitement chaque soir afin d’éliminer le maquillage et les impuretés de la journée qui empêchent la peau de respirer. De plus ne pas se démaquiller bouche les pores de la peau et accentue le risque de kystes sur le visage.

Etape 10 : Trier ses produits de beauté et de soins

En une année, vous avez dû accumuler pas mal de crèmes pour le visage, de nouveaux makeup ou encore de soins. Afin de ne pas utiliser des produits périmés sur votre joli visage, il est grand temps de faire le tri dans vos tiroirs. Et pour savoir combien de temps vous pouvez garder le produit, il sera noté au dos du packaging un petit onglet :

Ce produit peut être utilisé pendant 6mois une fois ouvert

c. Ma liste de produits préférés

Le choix de produits de qualité est essentiel pour prendre soin de sa peau, je ne cesserai jamais de le répéter. Méfiez-vous des produits bon marché, dont les compositions à rallonge témoignent d’une surcharge de produits chimiques. Les produits grand marché dits « purifiant » ou « assainissant », par exemple, déshydratent très souvent la peau et alimentent la sécrétion de sébum des peaux grasses, qui sur-réagissent à ces agressions pour se protéger.

Il est dommage de choisir des produits de faible qualité pour obtenir un effet inverse de celui souhaité. Si votre budget beauté est restreint, préférez l’usage de quelques excellents produits, plutôt que de multiplier l’utilisation de produits bas de gamme. La différence se fera sentir sur le résultat.

Notre peau est exposée quotidiennement aux UV, à la pollution, au chauffage et autres climatiseurs. Sa qualité dépend en grande partie de notre alimentation et pour hydrater la peau de l’intérieur, il est évidemment indispensable de boire au minimum 1,5L d’eau (hors sodas) par jour.

Si vous fumez, gardez à l’esprit qu’il vous faudra mettre les bouchées doubles sur les produits cosmétiques pour espérer avoir une belle peau : le tabac ternit la peau pour lui donner un aspect grisâtre. En obstruant les bronches et les poumons, il favorise l’apparition de boutons sur les joues et à la base du nez. La cigarette n’est donc pas uniquement nocive pour la santé : fumer nuit à votre beauté !

Le secret d’un maquillage réussi ? Une peau saine, lisse et hydratée en profondeur, seule garantie de cet éclat naturel qui illumine tout.

Les pores, les nouvelles rides ? En tout cas, ces micro-trous déforment le grain de peau, ternissent l’éclat et piègent les pigments du maquillage. Pourquoi apparaissent-ils ? « Les pores (glandes sébacées ou follicules pileux) deviennent apparents quand le derme est déshydraté. Pour le protéger, l’épiderme s’épaissit, s’élève et ces glandes en forme de tuyaux s’élargissent », explique Marilyne Plasqui, médecin esthétique. Facteur aggravant : le sébum, que la peau produit en quantité plus abondante pour tenter de compenser la déshydratation, accentue la dilatation. Sans compter qu’avec le vieillissement, la peau se relâche et accentue le phénomène.

1. Points importants

  1. 10 minutes pour faire illusion : Les masques à l’argile ou au charbon nettoient les pores immédiatement. Ensuite, il vaut mieux resserrer le grain de peau avec une eau florale, plus douce qu’une lotion astringente. Ces gestes se révèlent efficaces pour une soirée, voire deux, mais ne remplacent pas un traitement de fond.
  2. Une semaine pour améliorer : « Grâce aux peelings qui éliminent les couches superficielles de la peau, on arrive au niveau où le tunnel de la glande est resserré et le grain plus lisse », précise Marilyne Plasqui. En version crème à poser avant de se coucher, il améliore l’état de la peau en une semaine. À partir de 45-50 ans, pourquoi ne pas préférer une version au rétinol, qui agit aussi sur le relâchement ?
  3. Hydrater au quotidien, un geste essentiel : donc 1er geste de soin – l’hydratation est aussi la base d’un maquillage réussi. « Si la peau n’est pas repulpée, qu’elle est sèche et terne, on a tendance à mettre beaucoup plus de maquillage pour un résultat nettement moins bon », résume Colette Haydon, docteur en pharmacie, fondatrice de Lixirskin.
  4. Nettoyer sans décaper : un démaquillage à base d’huile, lait ou baume riches en corps gras pour décoller les impuretés des pores sans décaper la peau.
  5. Exfolier en douceur : Si la peau est mal exfoliée, sèche ou recouverte de cellules sèches voire mortes, elle n’absorbe rien, pas même les meilleurs soins. Aux gommages à grains un peu agressifs, préférez un masque peeling à base d’acide lactique, plus doux que le glycolique et capable de retenir l’eau dans l’épiderme.

2. Fond de teint / BB Crèmes

Après bien avoir hydraté votre peau, on passe au fond de teint. ll vous faut une teinte qui matche parfaitement avec votre peau et pour trouver la bonne couleur, demandez de tester en boutique le produit en niveau de la transition entre votre visage et votre cou : on ne doit pas voir de différence. Quelque soit le fond de teint, il ne doit pas être comédogène.

2.1 Différence entre fond de teint et BB crème

Un fond de teint est un produit de maquillage qui permet d’unifier le teint, de le matifier et de couvrir les imperfections … À l’inverse du fond de teint, une BB crème combine le maquillage et le soin. En effet lorsque vous mettez un fond de teint, il faudra au préalable mettre toujours une crème hydratante et ensuite appliquer le fond de teint qui aura un effet plus couvrant.

FOND DE TEINTBB-CC CREMES
AVANTAGES– Fort pouvoir couvrant grâce aux différents composants comme le silicone, les fonds de teint fluides camouflent sans difficulté les rougeurs et boutons. Ils assurent une bonne homogénéisation du teint, assorti d’un effet lissant.
– Longue tenue
– Grande polyvalence : grâce aux différents formats disponibles (fluide, compact, poudre libre, mixte…), chaque type de peau peut facilement trouver le produit qui s’adapte le mieux à sa situation
– Gamme de couleurs très large pour s’adapter à un maximum de carnations
– Un 2-en-1 : grâce à un soin intégré, la BB crème offre une option supplémentaire au fond de teint : l’hydratation en plus
– Une facilité d’application : la BB crème s’applique comme un soin classique ;
– Un effet naturel et plus léger : ce soin teinté est moins chargé en matière colorée. La coloration de la peau se fait principalement grâce à une réaction d’actifs pigmentés lorsque ces derniers entrent en contact avec la peau. Il se rapproche donc plus facilement de la carnation naturelle.
INCONVENIENTS– Risque de dessèchement : sauf exception, les fonds de teint n’ont en général aucune action hydratante. Ils peuvent donc plus facilement provoquer un dessèchement cutané
– Application est délicate, notamment pour les formes fluides. Elles réclament de la précision pour éviter un effet masque.
– Une couvrance moyenne : sur une peau avec des imperfections, sa texture légère ne permet pas d’assurer une couvrance aussi optimale qu’un fond de teint
– Une hydratation limitée : même si la BB crème intègre un soin hydratant, ce dernier n’est pas suffisant pour répondre aux besoins de la peau. L’application d’une base hydratante est conseillée.

2.2 Choix des « meilleurs » fonds de teints FEMMES

  • La Marque ERBORIAN : The Best

Pour moi, cette marque est de loin celle que je préfère, qui possède une très large gamme de BB et CC Crèmes adaptée à TOUTES les peaux, toutes les carnations. Je me sers d’ailleurs quotidiennement de cette marque depuis 4 ans.

La marque de soins Erborian allie l’efficacité des herbes de la pharmacopée traditionnelle et les technologies de formulation coréennes. Tous les ingrédients sont choisis avec soin pour garantir le meilleur pour notre peau.

Mon avis personnel : ils sont juste merveilleux car ils tiennent toute la journée, une légère couvrance qui ne fait pas cataplasme…. Ils sont SPF 25 et pour en avoir essayer beaucoup, pour moi ce sont les meilleurs.

Gamme ERBORIAN
Mon préféré : CC Crèmes Soin Illuminateur qui possède 3 carnations possibles
41.50€ les 45 ml
  • CC CREME MADARA : effet léger garanti

Cette CC crème anti-pollution SPF15 de Madara est une véritable innovation de la cosmétique naturelle ! Cette crème, comprenez « Color control cream », agit comme une base de teint correctrice et possède des pigments adaptés à chaque problème de peau dans le but de les corriger. Ainsi, elle s’adapte réellement à toutes les carnations de peau pour les corriger et les embellir. Elle a une texture ultra-soyeuse donc on ne la sent pas sur le visage. Hommes et femmes peuvent la mettre. 100% naturelle et SPF15.

C’est mon 2e préféré.

CC Crème MADARA
27.99€ les 40 ml
  • Fond de teint correcteur AVENE

Avène Couvrance est un fond de teint fluide qui permet de dissimuler les imperfections légères à modérées des peaux sensibles. Il a une texture confortable qui contient un complexe de pigments photocorrecteurs pour un teint homogène, naturel et lumineux.
Haute tenue et longue durée, sa formule avec SPF20 est adaptée à toutes les peaux, même les plus sensibles.

Fond de Teint Correcteur Fluide SPF20
18.50€ les 30 ml
  • Fond de teint Gressa Skin : le plus couvrant

Le Fond De Teint Naturel Minimalist est connu pour être le plus couvrant des « greengame ». J’avoue ne pas l’avoir essayé mais en avoir entendu tellement de bien que je ne pouvais pas ne pas ne pas le partager 😉. Il contient un mélange exclusif d’extraits botaniques soigneusement sélectionnés qui prennent soin de la peau en l’équilibrant, en l’unifiant et en lui apportant de l’éclat. Les minéraux fournissent une couvrance et une correction naturelle. Il possède de nombreuses couleurs pour s’adapter à tous

Fond de teint GRESSA
58€ les 15 ml
  • Fond De Teint Éclat Sephora Care : bon plan petit prix

Pépite du moment à petit prix !

Mix parfait entre maquillage et soin pour un éclat naturel, avec ses 97% d’ingrédients d’origine naturelle, ce fond de teint léger à la couvrance modulable a pleins d’atouts : son petit prix : 14.99€ les 30 ml, formule clean /vegan à 97% d’ingrédients naturels et un effet seconde peau et une bonne couvrance.

Fond de teint 14.99€ les 30 ml

2.3 Choix des « meilleurs » fonds de teints HOMMES

  • Fond de teint pour homme : pourquoi en mettre ?

Tout simplement, les hommes mettent du fond de teint pour les mêmes raisons que les femmes : unifier le teint d’une manière assez discrète. Si un homme a des nuits courtes, que la fatigue apparaît sur son visage, et qu’il doit être présentable, un coup de fond de teint le sauvera. Il arrive aussi aux hommes de se réveiller avec des poches noires sous les yeux, une poussé d’acné soudaine, et surtout une plaque rouge à cause du rasage. Le fond de teint pour homme permet de cacher tout cela en vous donnant à la place une bonne mine. Néanmoins, attention de ne pas abuser du fond de teint. Il doit être discret, pas trop chargé et apparent, cela donnera un effet contraire.

Le fond de teint permet :

  1. Redonner une couleur au visage et une bonne mine ;
  2. Faire paraître plus jeune ;
  3. Camoufler une cicatrice sur le visage ;
  4. Matifier la peau du visage ;
  5. Minimiser les effets de fatigue et couvrir les poches noires ;
  6. Réduire l’aspect gênant des poussées d’acné.
  • CC Creme Erborian : Soin perfecteur de peau effet mat

Soin multi-usages intégral qui a une formule fine et non grasse qui offre une protection pour atténuer les signes de fatigue,  donner un effet « bonne mine » immédiat, hydrater et estomper les ridules de déshydratation, lisser et matifier la peau.  Le rendu reste discret et naturel. 

20€ les 30 ml
  • Sérum Teinté de chez Typology

Ce sérum teinté est 99% d’origine naturelle, de couvrance légère et enrichi en vitamine C, squalane et aloe Vera, il unifie le teint tout en apportant hydratation et nutrition à la peau. Sa formule sans silicone n’obstrue pas les pores et évite ainsi la formation d’imperfections. Il est adapté à tous les types de peau. 6 teintes pour une palette large de carnation.

Je l’ai fait testé à mon mari pendant plusieurs jours et il trouve qu’il est de couvrance légère avec un fini très naturel.

24.90€ les 30 ml

3. Les poudres et blush

3.1 Gamme LILLY LOLO : mon Best Blush

Les produits Lily Lolo sont certifiés Cruelty Free (pas de test sur les animaux) et composés uniquement d’ingrédients sains et bénéfiques pour la peau. Vous n’y trouverez aucune molécule toxique ou à risque. Adapté à tout âge, tout look, toute carnation et quel que soit le type de peau, de sèche à grasse, le maquillage minéral Lily Lolo fait un teint impeccable, sans démarcations et sans boucher les pores ni irriter.

Poudre blush 14.75€ les 4g

Moi, je suis totalement fan de leur blush compact. En effet, tout d’abord il est peu cher puisqu’il coûte 14.30€ mais ce blush me dure au moins 8 mois donc quand on ramène le prix au nombre de mois, ça ne coûte pas grand-chose… De plus, je trouve qu’il a plein de points forts :

  • Texture soyeuse facile à appliquer
  • Plus d’une dizaine de teintes différentes
  • Contient de l’huile d’argan et de Grenade anti-âge
  • Contient des l’huile de jojoba et de manuka antibactérienne
  • Tenue longue durée
  • Vegan, sans parfum et sans talc
  • Format compact avec petit miroir que l’on peut promener partout

Vous l’aurez compris je l’adore.

3.2 Fard à joues Avril

La marque AVRIL est une gamme de cosmétiques bio avec 95% minimum du total des ingrédients sont naturels ou d’origine naturelle. J’adore leur marque dans son ensemble. Leurs blushs sont multi-usages, ils peuvent s’utiliser sur tout le visage (paupières, joues, visage). Au delà de leur composition clean,  leur mission est de rendre la cosmétique bio accessible à tous donc tous leurs produits sont très accessible. Personnellement j’adore leurs gammes et je m’en sers quotidiennement. Je les achète ici

3.3 EYE CARE Haute Tolérance – Fards à joues ultra-micronisé

La marque Eye Care Cosmetics est née suite aux contraintes très spécifiques pour les personnes  intolérantes ou allergiques aux produits cosmétiques. Forts de leur savoir-faire en dermo-contactologie, leurs produits sont formulés pour apaiser les irritations, les tiraillements, les picotements, les rougeurs des peaux les plus sensibles, via une sélection rigoureuse d’ingrédients, notamment les principes actifs qui vise à renforcer les défenses naturelles cutanées et protéger la peau contre les agressions extérieures.

Leurs fards à joues ont 6 teintes différentes, longue tenue. Sa formule est enrichie en extrait naturel de courge qui procure hydratation et souplesse à la peau : Couvrance naturelle, effet bonne mine, texture douce et haute tolérance

Fard EYECARE
15.60€ LES 2.5G

3.4 Poudre bronzante Terracotta GUERLAIN : mon Best poudre bronzante

La poudre bronzante Terracotta est celle dont je me sers depuis plus de 10 ans, sans souci malgré mon Verneuil, reproduit à la perfection un hâle au fini naturel inimitable. Avec 96% d’ingrédients d’origine naturelle dont ses pigments minéraux et nacres, infusée en huile d’argan naturelle du Maroc, connue pour ses propriétés nourrissantes, sa formule préserve l’hydratation de la peau pour un confort longue durée. Elle possède 6 nuances conçues pour sublimer toutes les carnations.

3.5 Naked flushed – Poudre bronzante enlumineur blush

La poudre bronzante Naked flushed est un nécessaire de 3 incontournables Urban Decay , un enlumineur et un blush super soyeux réunis dans un boîtier compact et lisse. La marque Urban Decay propose des produits haute performance et sans compromis car ils sont vegan, cruelle free

4. Les MASCARAS

Il est important de faire attention aux mascaras que vous prenez. Pourquoi ?  
Contre toute attente, le mascara est l’un des maquillages les plus chimiques de la panoplie ce qui peut s’avérer particulièrement gênant lorsqu’on a les yeux sensibles. De nombreuses marques de cosmétiques naturels proposent des mascaras bio à la formulation 100 % naturelle et respectueuse de vos yeux.

4.1 Mascara Lily lolo

C’est mon BEST des mascaras bio. Le “BIG LASH” de Lily Lolo définit, donne du volume et allonge les cils sans avoir à rajouter d’autres produits avant. Testé sous contrôle ophtalmologique, le mascara sèche rapidement sur les cils, ce qui évite les retouches. Sans parfum, sans silicone ni alcool, il est adapté aux yeux sensibles, même aux porteurs de lentilles de contact. 

18€ le tube de 15 ml

4.2 Mascaras AVRIL

Toute la gamme de la marque AVRIL est géniale. Elle s’adapte aux besoins de ces clients et prend soin de vos cils grâce à la cire d’abeille et l’huile d’açaï bio qui composent sa formule. Ils tiennent toute la journée sans s’effriter ! Vous allez adorer son noir intense qui donne un regard de braise profond. Il est également contrôlé et certifié biologique Ecocert.

En moyenne 8€ le mascara

4.3 Mascara Waterproof 100% Naturel – XAANUU

Ce mascara nourrit et hydrate tout en stimulant la croissance des cils. Formulé sans produits chimiques, sans paraben, isoparaffine (huile minérale obtenue du pétrole) ou parfum, il résiste à l’eau et vous offre une longue tenue.  Pour l’avoir essayé pendant 1 mois, voici quels sont les avantages que j’ai trouvé :

  • Résiste à l’eau
  • Recourbe les cils
  • Nourrit et hydrate les cils
  • Donne du volume aux cils
  • Formulé pour les yeux sensibles
  • Stimule la croissance des cils
  • Ne durcit pas le regard
30€ les 10 ml

4.4 Mascara Deep Matter Bold Volume de chez MADARA

Le mascara volume Deep Matter Bold Volume MADARA permet un regard irrésistible noir intense en un seul passage. Veritable pépite dont je me suis servie pendant plus d’un an sans regret car il est doté d’une brosse haute définition en fibres naturelles et légèrement courbée.
Sa formule 100% naturelle et dépourvue de pigments synthétiques offre un résultat vraiment bluffant qui rivalise avec un mascara classique e qui me fait des yeux de biche malgré les petits cils. Enfin, il est est certifié Ecocert, Cruelty-Free et vegan. 

Maascara MADARA
23€ les 6 ml

Voilà on arrive au bout de cet article et j’espère avoir réussi à vous donner certaines informations, certaines astuces… Tous ces produits font majoritairement partie de mon quotidien et je le répète, je n’est été sponsorisée et ni aidée par aucune de ces marques, ce ne sont que mes avis perso. Ce sont vraiment des articles dont je me sers depuis déjà pas mal d’années et qui m’ont prouvé, en tout cas sur ma peau, qu’il n’y avait aucun risque.

Vous l’aurez aussi compris, je me suis beaucoup de tournée vers des produits bio et naturels pour plusieurs raisons : déjà parce que il y a moins de risques que ma peau étouffe avec des produits « light », que je préfère avoir des produits qui ne sont pas testés sur les animaux même si je ne suis pas une maniaque et que je mange de la viande. De plus, je me suis rendue compte que plusieurs produits bio pouvaient ne pas être bien plus chers que des produits cosmétique lambda donc pourquoi se priver quand on sait que cela fait du bien à noter peau… Et enfin, les produits bio sont souvent et des produits dermatologiques et ils me posent beaucoup moins de soucis sur ma peau que lorsque j’ai acheté n’importe quel produit lambda.

Je reste bien évidemment comme d’habitude, à votre disposition pour répondre à vos questions et bien évidemment j’attends vos retours comme d’habitude.

Et si vous avez d’autres produits que vous connaissez et qui pourrait en intéresser d’autres n’hésitez pas à les noter en commentaires.

Routine Skincare : Crèmes et Serums

Mes Crèmes et Lotions

La semaine dernière, nous avons abordé ensemble l’importance d’avoir une peau saine et hydratée pour toutes les personnes qui ont des peaux dites atopiques. Et quand je parle d’hydratation, cela ne se cantonne pas qu’au visage. En effet, toutes les parties du corps doivent se voir appliquer des produits adaptés, que se soit le visage, le corps, les mains et les parties intimes etc… Mais pour cela, il faut déjà comprendre à quoi servent chacunes des crèmes et lotions du marché.

 Puis, dans un 2e temps, je vous ferai une sélection des produits dont je me sers le plus souvent ou qui ont un attrait pour nous.

1.   Les différents types de peau

La peau représente la première barrière du corps humain contre les agressions extérieures. C’est pourquoi il est primordial de prendre soin de sa peau au quotidien.

Il y a trois règles principales à retenir pour prendre soin de sa peau au quotidien :

  • L’adoption d’une hygiène de vie saine,
  • Le choix de produits de soin de qualité en fonction de notre peau
  • L’adoption d’une routine beauté à son type de peau.

La peau fait l’objet d’agressions quotidiennes. En effet, le soleil, la pollution, le maquillage ou encore la nourriture influent sur sa santé. De plus, certaines parties du visage sont plus fragiles que d’autres et requièrent une attention particulière à cause de problématiques externes comme une pathologie dermatologique, un état de fatigue etc…

Afin de bien choisir ses produits, il faut savoir quel est le type de peau que l’on a et pour cela il est important que vous puissiez reconnaître votre peau pour vous en occuper le mieux possible.

a. Peau grasse

Principaux symptômes : Teint luisant, pores dilatés, excès de sébum, boutons / points noirs. La peau produit trop de sébum et pas assez d’eau.

Une peau grasse se caractérise par une production excessive de sébum, l’hyperséborrhée. Elle présente un aspect gras, grain de peau irrégulier et brillant, surtout au niveau de la zone T (le front, les ailes du nez et le menton). Sans compter qu’elle est le terrain de prédilection des boutons/abcès, points noirs et autres impuretés qui obstruent les pores et étouffent la peau.

Toutefois, ce type de peau s’avère moins fragile qu’une peau sèche car la sécrétion de sébum participe à la formation du film hydrolipidique, qui la préserve des agressions extérieures et du dessèchement.

Comment s’en occuper : En tout premier lieu, une bonne hygiène de vie et une bonne alimentation amélioreront le grain de peau. Puis hydrater la peau avec un soin hydratant matifiera la peau ou alors un soin hydratant anti-imperfections. Et pour le soir, il faut un soin réparateur peaux grasses.

b. Peau mixte

Comme son nom l’indique, elle est hybride. Elle ressemble beaucoup à la peau grasse, la zone T (front, nez et menton) est sujette à l’excès de sébum et aux imperfections. Et elle peut beaucoup varier : zone qui peut être très fine ou étendue. Mais contrairement à la peau grasse, les joues ont le grain mat et unifié.

Comment s’en occuper :  il faut un soin qui permette de limiter l’excès de sébum sur la zone T mais qui permette aussi une hydratation des joues. Pour cela il faut un soin matifiant (comme pour les peaux grasses). Pour le soir, préférez un soin réparateur spécialisé pour les peaux mixtes.

N’hésitez surtout pas à me mettre en commentaire les produits dont vous vous servez dans votre quotidien afin que l’on puisse en discuter et bien évidemment si vous avez des questions je reste présent pour y répondre 😉

c. Peau normale

Ce type de peau se définit par une production d’eau et de corps gras à l’équilibre. C’est-à-dire que, visuellement, la peau n’est ni trop grasse ni trop sèche. Les pores sont lisses et le teint est unifié.

C’est la peau « parfaite », que très peu de gens ont la chance d’avoir. Et quand bien même, elle n’est pas à l’abri des agressions extérieures (pollution, UV…) et a donc besoin de soins pour préserver cet équilibre et lutter contre le vieillissement cutané.

Comment s’en occuper : Même si la peau est équilibrée, elle reste sensible aux agressions extérieures de la vie. Il faut donc l’entretenir aussi quotidiennement pour ne pas basculer justement en peau sèche. Pour cela, il faut un soin hydratant pour prévenir des tâches et du vieillissement de la peau.

d. Peau sèche

Le terme « peau sèche » est utilisé pour décrire un type de peau qui produit moins de sébum qu’une peau normale. À cause de cette carence en sébum, une peau sèche ne dispose pas des lipides dont elle a besoin pour retenir l’humidité et construire une barrière protectrice contre les agressions extérieures. Cela peut altérer la fonction de barrière.

Il existe plusieurs formes et degrés de gravité en matière de peau sèche. Elle peut sembler tiraillée, rugueuse, terne et son élasticité est également faible et si la sécheresse de base n’est pas traitée, la peau peut :

  • Subir une desquamation en plaques
  • Avoir un aspect rugueux et tacheté
  • Produire une sensation de tiraillement ou de démangeaison

Et tout ceci lié à un abcès peut être clairement plu douloureux pendant une poussée de Verneuil par exemple.

Elle est également plus vulnérable aux irritations, aux rougeurs et aux risques d’infection.

Comment s’en occuper : la peau sèche a besoin d’être beaucoup hydratée afin d’éviter la gêne que provoquent les tiraillements ainsi que pour la protéger. Pour cela, il faut un soin hydratant protecteur et un soin pour le soir. Ce type de peau n’en a jamais assez.

2. Quelles sont les différents types de crèmes/soins

Avoir une peau en pleine santé demande un petit peu de travail et surtout de connaître les produits qu’on se met sur le visage. Il existe différents types de soins à inclure dans votre routine au quotidien donc regardons de plus près à quoi correspond chaque type de crèmes/soins.

a. Crème de jour

La crème de jour est hydratante. Ce type de soin du visage vous aidera à garder une peau souple et hydratée. Elles protègent le visage et des agressions extérieures et ralentissent le vieillissement cutané. Elles font également barrière entre le maquillage et l’épiderme et l’aident à rester en place plus longtemps

b. Sérum

C’est pour des personnes à problèmes de peaux spécifiques.

Le sérum apporte à la peau tout ce dont elle a besoin en boostant l’efficacité du soin qu’on appliquera ensuite. Si l’on se contente uniquement de crème de jour, tous les besoins ne seront pas couverts. Un sérum adapté les solutionnera : sérum pour peau sèche, peau grasse, contre les signes de l’âge ou défatiguant, purifiants etc…. Il existe une infinité de sérums pour le visage, enrichis par différents actifs cosmétiques.

c. Creme de nuit

Tout comme la crème de jour, cette crème hydratante prend soin de votre peau. Offrez une hydratation parfaite à votre peau en appliquant une crème à la texture légère avant d’aller vous coucher. Ce type de soin apaise la peau, estompe les rides et donne un meilleur aspect à votre teint.

d. Lotion

Si la lotion peut avoir un nombre incalculable de bienfaits, on l’utilise principalement pour compléter le démaquillage car elle neutralise parfaitement les effets du calcaire et permet de se débarrasser des tensio-actifs laissés sur la peau par une eau micellaire. Elle peut d’ailleurs être boostée avec des actifs pour matifier le teint ou lui redonner de l’éclat, réguler le sébum, hydrater les peaux sèches, lifter les peaux matures ou apaiser les peaux sensibles.

e. Gommage

Le gommage débarrasse la peau des impuretés, aide la régénération cellulaire tout en affinant le grain de peau. Ce soin permet d’avoir une peau nettoyée en profondeur et de lui rendre toute sa souplesse. Les gommages favorisent une meilleure oxygénation de la peau et stimulent la microcirculation.

Après un gommage, la peau absorbe mieux les actifs hydratants et nourrissants contenus dans les soins. Cette opération limite aussi la formation de poils incarnés parfois associée à l’épilation.

f. Masque

Appliqués 1 à 2 fois par semaine, les masques pour le visage ont une formulation très concentrée en actifs et leur texture épaisse agit en profondeur sur les différentes couches de l’épiderme. Leurs bienfaits sont multiples, en fonction du masque choisi : ils nourrissent la peau, désincrustent les pores, atténuent les taches, régulent le sébum et peuvent restaurer le film hydrolipidique de la peau. Bref, une véritable source de jouvence pour redonner éclat et vitalité à votre peau.

Pour optimiser les bienfaits d’un masque pour le visage, il est recommandé de l’appliquer après votre bain. Grâce à la vapeur d’eau qui dilate les pores et élimine les impuretés, la diffusion des actifs devient optimale.

3. Ma selection de produits

A. SOINS POUR LA PEAU

a. Cremes et lotions

Pour choisir sa crème de jour, deux critères sont à prendre en compte : le type de peau, et les problématiques beauté. Ces conseils sont valables pour l’ensemble de vos soins (crèmes, sérums, lotions, nettoyants, etc.). Il faut toujours choisir un soin adapté à votre type de peau, qu’elle soit sèche, mixte, grasse, ou sensible. Choisissez des formules avec des actifs qui vont contribuer à embellir la peau : antirides, antitaches, anti-imperfections, anti-rougeurs, etc…

. Mon Best Ever : la Provencale Bio

Crème antirides formulée à partir de feuilles d’olivier et d’huile d’olive BIO à l’efficacité antioxydante. Créé dans la région de Grasse (donc 100% made in France), son parfum laisse un délicat sillage floral pour une sensation de bien-être. Honnêtement, je m’en sers quasi quotidiennement depuis 3 ans et je l’adore. J’ai d’ailleurs l’habitude de la mettre 1 jour sur 2 avec une autre crème. Très hydratante, j’ai tendance à avoir la peau sèche avec les traitements et elle fait vraiment le travail.

. Bariederm Cica (Uriage)

Voici la 2e crème que j’aime beaucoup. Cette crème multi-usage est un indispensable à avoir dans sa salle de bain pour les hommes et femmes. Adaptée pour le visage et le corps, elle convient à toute la famille et à toutes nos peaux. Elle est protectrice et réparatrice et c’est le soin idéal pour les peaux fragilisées comme la nôtre.

. Nuxe Rêve de Miel (Nuxe) 

Crème nourrissante visage – Nourrit, apaise, répare. Elle nourrit intensément, apaise et répare la peau tout en la protégeant des agressions extérieures (vent, foid, …). La peau retrouve souplesse et confort infini. Rugosités, rougeurs et sensations d’irritations et de tiraillement diminuent. Je l’ai mise pendant des années avec bonheur… Idéale pour les peaux sèches et sensibles.

. Crème de jour PATYKA :

J’ai eu la chance de découvrir la gamme de soin de la marque Patyka, que j’adore ! Ce sont des soins ultra-efficaces, certifiés bio et ultra-performants.

. Creme lait d’anesse (So Bio Etic)

Gamme de prix minime. Appliquez la crème soyeuse hydratante matin et soir, sur le visage et le cou parfaitement nettoyés. Faites pénétrer en massant délicatement. Terminez votre soin en lissant votre peau du bout des doigts, de l’intérieur vers l’extérieur. Composition : lait d’ânesse apaisant et régénérant Beurre de karité bio nourrissant et adoucissant, Huile d’abricot bio revitalisante et émolliente, Aloe vera bio.

. Eau de rose

L’eau de rose est un produit miracle dont ses vertus sont multiples. Elle a de nombreux bienfaits: un antibactérien naturel issu d’un processus de distillation de pétales de roses, elle est hydratante et permet de lisser et revitaliser la peau. De plus, elle a des vertus cicatrisantes, antibactériennes et cicatrisantes qui seront aussi efficaces contre les aphtes et les abcès ou micro kystes.

Mettez-en sur un coton comme une eau micellaire et nettoyez-vous le visage avec matin et soir. 

Moi j’achète l’eau de Rose Christian Lenart qui est peu chère, que vous trouverez dans tutes les parapharmacies, formulée à base d’eau florale de rosa centifolia, SANS PARABEN adaptée à tous types de peaux. Un vrai avantage pour Verneuil sur visage.

B. SOIN POUR LE CORPS

. Mon best Ever : la Bariederm Cica

Oui cela vous parle car je vous en ai parlé plus haut dans les crèmes de visage. En effet, elle peut être mise sur le visage et le corps. Donc double emploi pour petit budget 😉

site ICI
. En cas de forte irritation : CRÈME RELIPIDANTE ANTI-IRRITATIONS XEMOSE (Uriage)

C’est une crème nourrissante et protectrice qui apaise immédiatement les sensations de démangeaisons génératrices de grattage. J’ai l’occasion de la mettre lorsque mes zones d’abcès me démangent terriblement.

. Pour atténuer les cicatrices liées à Verneuil ou opérations : Bepanthen Cica Roll on

Je sais que nombreux d’entre vous souhaitent diminuer la visibilité de leurs cicatrices et de tous ceux que j’ai acheté c’est le meilleur que j’ai essayé.

trouvable en parapharmacie

C. Crèmes hygiene intime

Lorsqu’on est atteint de maladie de Verneuil, au niveau anal et vaginal, on a souvent des sécheresses vaginales et des adhérences qui nous bouffent la vie que ce soit dans nos relations intimes ou dans la vie en général. Pour en avoir parlé avec ma kinésithérapeute, elle m’a proposé deux types de crèmes dont je tenais à vous parler aujourd’hui.

. Palomacare Gel Vulvaire

C’est un est un soin intime sans parfum ni parabène, indiqué dans le traitement et la prévention de la sécheresse de la zone vulvaire et périnéale. Ce gel vulvaire permet d’hydrater, réparer et régénérer la peau ainsi que les membranes muqueuses de la zone vulvo-périnéale. Je m’en sers d’ailleurs très régulièrement et je l’achète en parapharmacie.

. Procare Health Idracare Gel Vaginal

Ce Gel Vaginal Hydratant 8 unidoses est un gel vaginal non hormonal à haute concentration d’acide hyaluronique pour l’hydratation de la muqueuse vaginale, avec un prébiotique pour rééquilibrer durablement le microbiote vaginal. Il est indiqué en cas d’altération du microbiote vaginal et en cas de sécheresse vaginal, il permet:

  • Diminution de la sécrétion vaginale
  • Changements hormonaux durant le cycle menstruel, la grossesse, le post-partum, allaitement, péri et postménopause
  • Utilisation de contraceptifs oraux, vaginaux
  • Exercice intense, tabagisme, stress
. Huile intime Maison Terpenes I feel it coming

A titre personnel, je souhaiterai vous présenter l’huile intime au CBD dont je me sers régulièrement et que je trouve GENIALE car elle a énormément de points positifs. C’est la super huile intime de chez Maison Terpènes Paris.

Comme vous avez pu le lire précedemment dans mon article sur le CBD, je m’en sers régulièrement comme antalgique et anti inflammatoire naturel. Je vous mets d’ailleurs en garde sur le fait de ne pas l’acheter n’importe où et d bien vous renseigner avant d la provenance des ingrédients.

Cette huile a été spécialement conçue pour soulager les douleurs intimes car elle est à base de CBD et en massage sur les abcès vaginaux, j’ai remarqué une nette diminution de la grosseur et de la douleur à cet endroit. De plus, lors des rapports qui peuvent être douloureux, vraiment elle permet de soulager en libérant notre désir. Vous pouvez donc vous en servir en  solo ou en duo, en massage intime interne ou externe avec ou sans accessoire.

Vraiment je vous la conseille à 200 %, elle est géniale.

* attention cette huile n’est pas compatible avec le latex mais elle est compatible avec tous les préservatifs « seconde peau » en polyéthylène

D. Crème pour les mains

De nombreuses agressions extérieures (pollution, soleil, produits de nettoyage…) abîment les mains. A cela, vous ajoutez la sécheresse liée à Verneuil et/ou aux traitements et en hiver, le froid s’y ajoute et il cause des gerçures, des démangeaisons ou encore un aspect rugueux. Il est donc essentiel d’appliquer une crème hydratante pour protéger les mains.

. Crème Cicabio Main de chez Bioderma

Ce baume barrière réparateur effet seconde peau soulage instantanement les sensations d’inconforts, les brûlures du froid et les sensations de démangeaisons liées aux micro-fissures et gerçures.

. Nuxe Rêve de Miel Crème Mains/Ongles de chez Nuxe

Cette crème mains Nuxe a une odeur à tomber (parfum au miel). Elle contient 90% d’ingrédients d’origine naturelle dont du miel, des huiles précieuses et vitamine E. Elle répare, nourrit, protège les mains sèches et abîmées.

. Soin mains miel de manuka 15+ de chez Onatera

Ce soin a été spécialement formulé pour réparer intensément et réhydrater les peaux sévèrement agressées et desséchées (craquelures, gerçures…). Sa texture non grasse pénètre rapidement, ne colle pas et apporte une sensation de confort immédiat.

Ses ingrédients 100% d’origine naturelle ans conservateur, sans parabène, sans alcool et sans allergène a été testé sur peaux sensibles. A titre personnel, j’ai adoré son efficacité et son odeur.

Voilà, j’espère ne rien avoir oublié et que cela vous permettra de trouver les produits dont vous avez besoin dans votre routine quotidienne. Dans le prochain article, nous verrons ensemble les produits makeup.

Bien evidemment, n’hésitez pas à étoffer la liste des produits dont je vous ai parlé en les notant en commentaire. Ils aideront sûrement d’autres malades comme nous.

Routine Skincare : savons et shampoings

Hello les amis,

Et si nous parlions de beauté aujourd’hui ?

Au 21e siècle, l’homme et la femme se pomponnent. C’est tombé dans la banalité que de prendre soin de sa peau, de soi et de faire attention à ce que l’on met sur notre visage et sur notre corps. Que ce soit l’homme ou la femme, chacun assume pleinement prendre soin de soi. Et évidemment c’est d’autant plus important d’y faire très attention lorsqu’on est atteint de maladie dermatologique comme la maladie de Verneuil, la dermatite atopique, le psoriasis etc … ou tout simplement une peau fragilisée, car des produits non adaptés peuvent tout de suite donner une sensation d’inconfort, de tiraillement sur la peau, de picotements ou même carrément d’allergies. Et je ne parle même pas des contre-indications avec différents traitements que nous pourrions prendre pour notre maladie.

Cela fait un petit moment déjà que je pense à faire cet article car vous êtes souvent en demande sur les savons, les crèmes, les produits cosmétiques adéquats dans leur ensemble pour notre peau sensible.

Ce dossier va être diviser en plusieurs thématiques afin que vous puissiez récupérer des infos dont vous avez besoin sans trop de complications et parce que c’est longgggggg.

Avant toute chose je précise que je ne suis sponsorisée par personne, par aucune marque, par aucun produit et que tous ces produits ont fait/font vraiment partie de mon quotidien 😉.

Dans cette première partie, nous parlerons de tout ce qui est savons/shampoings. Dans un deuxième temps on parlera de tout ce qui est crèmes, sérums et enfin en dernier lieu on fera un point sur tout ce qui est routine make-up pour homme et pour femme.

Mes Savons & Shampoings

Depuis une vingtaine d’années, depuis que je suis atteinte de maladie de Verneuil, je prône le bien-être de notre corps et de notre peau car avec notre pathologie, il faut faire attention et en prendre soin.

Fréquemment, lorsqu’on est atteint de maladie dermatoogique ou simplement d’une peau fragile et atopique, plusieurs facteurs peuvent être responsables d’une sensation d’inconfort : des produits cosmétiques mal adaptés, le stress, la pollution, un dérèglement hormonal, une maladie dermatologique comme la maladie de Verneuil ou de l’eczéma ou encore du psoriasis.

Sachez aussi qu’une peau réactive ou sensible n’est pas un type de peau mais un état de peau, c’est-à-dire qu’elle évolue au cours de la vie en fonction des facteurs environnementaux, hormonaux et/ou psychologiques. Les deux termes “réactive” et “sensible” sont similaires à une différence près : la sensibilité est un état permanent alors que la réactivité est un état passager. Cependant, les produits à privilégier restent les mêmes.

De plus, n’oubliez pas que prendre soin de soi l’espace d’un instant nous permet d’oublier les douleurs qui accompagnent notre quotidien. Alors c’est vrai j’ai toujours été assez coquette, j’ai toujours aimé les crèmes, les soins, les masques,le maquillage etc .. (bon ok comme toute bonne nana qui se respecte 🤣), et au fur à mesure de mes expériences, je me suis rendue compte qu’il était beaucoup plus agréable d’avoir des produits bio, ou en tout cas non agressifs pour notre peau.

Avant de vous parler de tel ou tel produit, je pense qu’il est important de rappeler quelles sont les bonnes bases pour avoir une peau saine.

A. Secret d’une peau saine :

Avoir la maladie de Verneuil ou une maladie dermatologique nous empêche souvent d’avoir une peau totalement lisse, saine et hydratée. Mais on peut améliorer cela en ayant une routine quotidienne ou hebdomadaire avec des produits adaptés, ce qui permettra à votre peau d’être « plus belle » dans le temps.

1. Hydratation

Votre peau est constituée de différentes couches dont la plus superficielle est l’épiderme. À la surface de cet épiderme se trouve la couche cornée, composée de cellules mortes reliées entre elles par un film hydrolipidique constitué d’eau et de gras. Cette fine couche superficielle assure la protection interne de notre organisme vis-à-vis de l’environnement extérieur. Ainsi, pour remplir correctement son rôle, la peau doit être hydratée en permanence.

Or, tout au long de la journée, votre peau est exposée à diverses agressions : l’air froid et sec, l’eau trop calcaire, la pollution… Chacun de ces facteurs contribuent à altérer le film hydrolipidique qui protège notre épiderme. Fragilisé et privé de son bouclier protecteur, il ne contient plus suffisamment l’eau dans ses cellules et la peau devient alors inconfortable.

C’est alors qu’interviennent les soins hydratants, capables de capter et retenir l’eau dans les cellules afin de retrouver une peau saine, souple et éclatante.

2. Nettoyage

Le nettoyage est une étape importante lorsqu’on a la peau sensible ou avec des abcès, mais souvent redoutée. En effet, si on ne choisit pas les bons produits, notre peau peut très vite réagir et devenir rouge et douloureuse. Il faut donc des produits non astringents pour nettoyer sans décaper.

B. Différentes phases de nettoyage :

1. Visage

Vous l’aurez compris, nettoyer son visage contribue en bonne partie à avoir une belle peau: un nettoyage visage quotidien permet de prévenir les imperfections en évitant l’accumulation de résidus sur le visage, et cela que l’on soit un homme ou une femme. Une peau propre absorbe aussi mieux les soins, qu’ils soient hydratants, nourrissants, ou traitants pour les peaux sensibles ou atteints par l’acné/par des abcès par exemple. Enfin, si vous vous maquillez, le maquillage tiendra mieux sur une peau propre et hydratée que sur plusieurs couches de sébum et autres impuretés.

Les étapes :

  1. Nettoyage : Nettoyage/démaquillage avec une eau micellaire ou lotion micellaire afin de nettoyer en douceur.
  2. Rinçage : Rincer avec une eau florale (imbiber un coton) qui permet de préparer le visage au soin suivant, d’éliminer les dernières impuretés et d’éviter l’effet irritant du calcaire sur la peau.
  3. Sérum hydratant : le sérum facial est une formule d’actifs en très haute concentration et pénètre dans les couches les plus profondes de la peau. Il y a des sérums pour différentes actions : réparer, illuminer, hydrater, traiter les rides… Cette étape n’est pas essentielle pour les jeunes peaux (bien que moi j’ai toujours entendu dire qu’on le recommande à tout âge) mais elle est très puissante sur les peaux matures. Appliquez 2 à 3 gouttes de sérum avec vos mains par petites touches sur tout le visage.
  4. Hydratation : L’hydratation du visage est l’étape incontournable de toute routine pour la peau. Nous avons besoin de l’humidité pour maintenir l’élasticité et il faut éviter de déshydrater.
  5. Masque + Exfoliant : Entre 1 à 3 fois par semaine, en fonction du moment où vous sentez que votre peau en a besoin, il est important d’exfolier votre peau et d’appliquer un masque. Quel type de masque ?
  •  S’il est plutôt purifiant, appliquez-le avant le tonique (mais après le nettoyage).
  • S’il est hydratant, appliquez-le après le tonique (comme tout ce qui est hydratant).

Les gommages et les masques permettent d’avoir une peau uniforme.

2. Corps

Le gel douche figure parmi les produits les plus fréquents de votre routine de soin afin d’assurer votre hygiène corporelle au quotidien. Il est donc primordial de choisir un produit adapté aux besoins de notre peau. De plus, les produits cosmétiques que nous utilisons quotidiennement (dentifrices, shampooing, déodorants, crèmes pour le visage, après-rasages…) ne sont pas toujours inoffensifs. Beaucoup contiennent des molécules toxiques (allergènes, perturbateurs endocriniens, irritants…) donc cela n’arrange à rien aux risques que l’on ferait subir à notre peau à ne pas bien choisir son produit.

Ajouter à cela, il faut pouvoir et savoir différencier les produits en fonction de la zone que vous allez nettoyer car bien évidemment il y a des savons pour nettoyer le corps, des savons pour nettoyer le visage et aussi des savons pour l’hygiène intime.

Enfin à cela il faudra aussi prendre en compte si la zone à laver est abcédée ou non.

Si on y regarde un peu plus près :

  • Peau sèche : Pour ce type de peau, orientez-vous vers un produit à la texture riche comme un gel douche surgras ou encore une huile lavante, contenant des agents relipidants et nourrissants (huiles végétales, beurres végétaux, etc…). Leurs formulations vont permettre de reconstruire la barrière cutanée et le film hydrolipidique
  • Peau mixte à grasse : Privilégiez les formulations douces qui vont nettoyer la peau sans perturber son équilibre naturel. Surtout, évitez les gels douche décapants, car, en se sentant agressée, la peau va se mettre à produire davantage de sébum. Tournez-vous vers un gel douche concentré en actifs exfoliants (acide glycolique, acide salicylique, micro-billes, etc…) qui vont permettre de désincruster les pores, réguler la production de sébum et limiter la présence d’imperfections
  • Peau sensible et atopique : Ces types de peau requièrent des soins particuliers. Ainsi, pour prendre soin des peaux sensibles et atopiques, misez sur un gel douche hypoallergénique à la formule minimaliste, avec une base lavante d’origine végétale, ne contenant pas de substances allergisantes (parabènes, parfum de synthèse, sulfates, alcool, etc…) et avec un pH proche de celui de la peau. Je ne sais pas vous mais moi je me considère clairement dans cette catégorie donc j’ai pris des produits spécifiques à ma peau sensible lié à Verneuil.

3. Mes produits et ma routine

Alors rentrons maintenant dans le vif du sujet et parlons en particulier des produits dont je me sers ou que je trouve intéressant pour les gens atteint de maladie dermatologique ou tout simplement pour peaux atopiques.

3.1 Shampoings

Au même titre qu’il est important de choisir ses gels douche/savons, il est important de choisir son shampoing en fonction de son type de cheveux et de son cuir chevelu.

Ce que l’on doit retenir c’est qu’en l’absence de problème particulier (pellicules, irritations), il est recommandé d’opter pour un shampoing doux. Les shampoings traitants (cheveux gras, cheveux secs ou cassants, antipelliculaires) s’utilisent en alternance avec un shampoing doux.

Pour le listing suivant, je me suis servie de mes propres produits ainsi que de la liste du magazine UFC que Choisir qui a fait une étude à ce sujet le 10/10/2022 :

a. Mon shampoing habituel + le n°1 de l’étude

Bon je tiens à dire que vraiment j’ai découvert que c’était le numéro 1 en faisant cet article mais c’est un shampoing dont je me sers moi depuis plusieurs années en usage fréquent, en parallèle d’autres shampoings traitant de temps en temps.

NATURÉ MOI  Shampooing Extra-Doux À L’extrait D’amande Douce Bio De Provence
b. Gamme Shampoing so Bio Etic

Ils ont une gamme très complète pour tout type de cheveux. Ces shampooings et après-shampooings certifiés bio et naturels sont à 98% d’origine naturelle, sans sulfate ni silicone et à prix tout doux. Vous pouvez d’ailleurs les retrouver dans la plupart des supermarchés de vos villes.

en vente ICI
c. Shampoings de la marque U Bio :

Ces shampooings sont vraiment très clean. Ils n’ont aucun « quats » et parfait pour les cuirs chevelu très sensibles car ils moussent assez peu mais lavent parfaitement. Ils ne sont pas agressif mais ne vous attendez pas à de « grands » shampoings car ils ont très peu d’actifs. Je vous en parle car cest une gamme accessible au petits porte monnaie, assez facile à trouver et surtout qui n’abimera pas le cuir chevelu des personnes pouvant avoir des abcès sur le crâne

d. Marque que j’affectionne : les Secrets de Loly

Cette gamme de produits à base d’actifs naturels et aux odeurs fruitées et envoûtantes ont pour objectif de répondre à toutes les envies avec des produits sains et surtout sans matières issues de la pétrochimie ni composants pouvant altérer la santé du cheveu. Etudiée pour les cheveux bouclés, frisés, vous pouvez trouver ICI toutes les infos.

e. Gamme AVRIL
en vente ICI

C’est une marque que j’affectionne particulièrement car au-delà de sa promesse d’être une marque bio, naturelle, elle veut rendre la cosmétique bio accessible à tous donc reste dans des gammes de prix très correct et vous permet d’avoir une réelle routine capillaire complète adaptée à chaque gamme de cheveux.

Vous trouverez même des shampoings sous forme liquide et solide, il y en a donc pour tous les goûts.

3.2. Savons/Gels douche

Comme souvent chez les personnes atteintes de maladie dermatologique, j’ai une peau atopique, qui me démange parfois, et en fonction des saisons peut être plus ou moins sèche.

Comme je l’ai dit plus haut, il est nécessaire de différencier les produits pour vous nettoyer le corps en général et pour vous nettoyer les zones d’abcès ou éventuellement les parties intimes.

a. Marque URIAGE : huile lavante

Après avoir essayé bons nombres de savons/gels douche en supermarché, j’ai fini par me tourner assez naturellement vers la marque Uriage. Cette huile lavante est testée sous contrôle dermatologique / sans savon, elle protège contre le dessèchement cutané et apaise mes sensations de démangeaisons. Sa mousse fine et extra-douce apporte un confort immédiat et durable sur la journée pour ma peau de crocodile (hyper sèche 😁). De plus, grâce à sa texture gel-huile unique, elle dépose un film protecteur sur la peau et permet en même temps une hydratation. C’est un soin d’hygiène quotidien agréablement parfumé.

Huile lavante Uriage
b. Gel douche BIODERMA: ATODERM HUILE LAVANTE

Cette marque est aussi excellente car elle est justement spécialisée dans les produits pour peau sensible et atopique. J’aime d’ailleurs beaucoup leur gamme pour le nettoyage de peau dont je me sers quotidiennement 😉

Ils ont aussi toute une gamme de savon et d’huile lavante que je vous invite à aller découvrir directement sur leur site mais pour vous donner un produit que j’affectionne particulièrement, je parlerai aussi de leur huile lavante ATODERM HUILE LAVANTE.

c. Gels douche pour les parties intimes ou zone d’abcès
  1. Periode sans abces :

SAUGELLA Soin lavant intime & corps Extraits de Sauge : le soin lavant Saugella Dermoliquide est un soin lavant spécialement conçu pour l’hygiène intime quotidienne, contenant un extrait de sauge, ayant des vertus rafraîchissantes et toniques afin d’assurer un bien-être quotidien. C’est mon préféré, celui dont je me sers au quotidien depuis plus d’un an et il est vrai que sous l’effet de la sauge qui est un antiseptique naturel, j’ai l’impression d’avoir des inflammations moins importantes sans pour autant être desséchée 😉

SAUGELLA : Soin lavant intime & corps Extraits de Sauge.
  1. Periode avec abces
  • Savon Cytéal : Cet antiseptique local est utilisé pour le nettoyage des lésions de la peau et des muqueuses, infectées ou exposées à un risque d’infection. Lorsque j’ai un abcès, je nettoie l’endroit où il se trouve (sur la peau ou sur les muqueuses) afin de désinfecter correctement la zone et aussi cela me permet d’apaiser les douleurs ou les démangeaisons. C’est une solution moussante pour application locale à base d’Hexamidine donc bien évidemment on parle d’usage ponctuel. Il peut être commandé en pharmacie et donc pris en charge à 100% dans le cadre de votre ALD
  • SAUGELLA ANTISEPTIQUE NATUREL : D’usage ponctuel, Saugella Antiseptique Naturel a été spécialement conçu pour aider à protéger la zone intime. Il aide à restaurer l’équilibre de la zone intime externe en cas de désagréments, tout en apportant une protection. Peut également être utilisé lors des traitements vaginaux topiques
d. Savon au lait d’ânesse :

Pour le visage, on voit souvent des influenceurs, des personnalités publiques, des gens autour de nous qui parlent de savon lait de chèvre de la marque « pin-up secret » comme quoi c’est miraculeux pour les problèmes de peau. Alors en y regardant plus en détail les ingrédients, on se rend compte qu’il y a de nombreux ingrédients problématiques sur la composition et en plus on va pas se mentir les prix sont exorbitants par rapport à la « noblesse » du produit.

J’ai donc rechercher un savon bio aux vrais bienfaits pour les peaux acnéiques et je trouve que le Savon exfoliant au lait d’ânesse des Laboratoires Paysannes remplit toutes les cases demandées : plus de minimum 80% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique pour les savons et vous garantira toujours 40% de leur lait d’ânesse frais et bio sur le poids total des savons. De plus, ils ont différentes gammes de savon en fonction de vos besoins : pour les peaux acnéiques, pour les peaux sèches, mixtes etc…. Vous trouverez toutes les informations complémentaires que vous souhaitez ICI. Ils ont même toute une gamme pour les bébés ils sont en termes de tarif très peu coûteux

site Laboratoire Paysanne

Pour ne pas faire d’allergie, il faut étudier méticuleusement leur composition. Favorisez des produits de beauté contenant une forte concentration en lait d’ânesse (au moins 40%) et surtout en lait d’ânesse bio. Ce dernier étant hypoallergénique. Moi j’achète le mien à la pharmacie en bas de chez moi, pour être tranquille niveau composition.

En conclusion, il est important que vous adaptiez les produits en fonction de votre peau, que vous recherchiez des produits bio et naturels car c’est bien évidemment meilleur pour votre peau et L’absence d’utilisation de produits chimiques de synthèse (engrais azoté, pesticides) réduit le coût de dépollution de l’eau; La qualité sanitaire des produits bio contribue à la santé des consommateurs et n’engendre pas de coût supplémentaire pour la santé publique (cancers liés à l’usage de pesticides).

3.3 Savons et nettoyants visage 

Vaste sujet que les nettoyants visage…. Et comme tous les malades atteints de maladie dermatologiques, on ne peut pas mettre n’importe quel savon sur notre visage, pour des raisons évidentes d’allergie mais aussi d’hydratation.

Le nettoyage de la peau est la première étape recommandée dans le rituel du matin. Il est indispensable pour retirer les impuretés cumulées pendant la nuit/journée. Cette étape est incontournable, quel que soit votre type de peau. Pour l’assainir, vous avez le choix entre la crème, le baume, le gel et l’huile. Dans tous les cas, préférez les nettoyants doux.

Avec nos peaux fragiles et l’éventualité de voir apparaître des nodules, j’ai préféré opter pour un nettoyant en solution micellaire pour un effet léger et non comédogène. Il en existe de nombreux mais moi je me sers de :

a. Savon visage BIODERMA 

Créaline Gel moussant nettoie en douceur, apaise et hydrate les peaux sensibles grâce à ses actifs apaisants et surgraissants qui calment rapidement les irritations.

Savon visage BIODERMA 
b. Lotion micellaire Uriage

Cette eau micellaire aux tensioactifs non ioniques doux élimine en douceur toutes les impuretés de la peau. Imbibez un coton d’Eau Micellaire Thermale et passez délicatement sur le visage, les yeux et le cou pour nettoyer, sans rinçage.

c. Eau micellaire démaquillante bio de chez Monoprix 


L’eau micellaire démaquillante La beauté BIO élimine en douceur les traces de maquillage. Sa formule enrichie en eau florale de lavande et extrait d’abricot biologiques laisse votre peau nette et confortable.

Lotion micellaire bio Monoprix
d. Gel nettoyant Cicalfate + de chez Avène

Ce gel nettoyant assainissant et non-desséchant est parfait pour l’hygiène des peaux irritées de toute la famille. Je vous en parle en dernier pour ne pas oublier car c’est mon BEST de l’année 😉.

Je l’utilise pour me démaquiller chaque jour depuis les JDP (journee dermatologiqies de Paris) et j’en suis super satisfaite. En plus de nettoyer tout mon maquillage, le waterproof comme le normal, j’ai l’impression d’avoir une peau parfaitement nettoyée sans pour autant être sèche. Sa formule aide à réduire les irritations, tandis que son action assainissante contribue à limiter le risque de prolifération bactérienne. Adapté aux irritations du quotidien (rougeurs du siège, égratignures, inconforts intimes, éruptions cutanées infantiles, tatouages, actes dermatologiques superficiels, soins du cordon…), ce gel lavant est formulé sans parfum à partir de 98% d’ingrédients d’origine naturelle. Sa texture agréable, bleue, mousse à l’application.

Gel nettoyant Cicalfate + Avène

Voilà, j’espère ne rien avoir oublié et que cela vous permettra de trouver les produits dont vous avez besoin dans votre routine quotidienne. Dans le prochain article, nous verrons ensemble les crèmes et lotions.

Bien evidemment, n’hésitez pas à étoffer la liste des produits dont je vous ai parlé en les notant en commentaire. Ils aideront sûrement d’autres malades comme nous.

Comment accepter la maladie et avancer

Comme beaucoup d’entre vous, on vit une période extrêmement difficile lorsque l’on découvre qu’on a une maladie, lorsqu’on subit une lourde épreuve…. Et j’ai eu envie de vous faire partager avec sincérité le cheminement que j’ai pris, ce qui m’a permis d’accepter et d’avancer… Et j’espère que cela pourra aider certains à affronter cette nouvelle épreuve qui est la maladie et à surmonter pour un avenir meilleur. Bien évidemment, je n’ai pas la clé pour tout mais j’espère que cela vous permettra de trouver votre propre chemin pour combattre ce qui vous fait souffrir actuellement ou dans l’avenir.

Il y a peu de temps, j’ai appris coup sur coup deux très mauvaises nouvelles dans ma vie et évidemment l’une en rapport avec la maladie. Sur le moment, j’ai eu l’impression que le ciel me tombait sur la tête à deux reprises. J’ai pleuré, j’ai hurlé, j’avais l’impression que la douleur me déchirait le corps et le cœur. Je me suis bien évidemment demandée pourquoi encore moi ? J’ai juste trouvé ça terriblement injuste. Alors qu’on arrive à la fin de l’année, j’ai l’impression que 2022 a déjà eu son lot de mauvaises surprises que j’apprends quotidiennement à surmonter. Aujourd’hui, j’ai pris le temps et je vais mieux car je commence enfin réellement à surmonter ces épreuves.

Je me suis donc dit qu’il serait intéressant de vous partager mon expérience et mon témoignage sur comment accepter la maladie ? Comment faire pour surmonter toutes ces épreuves et enfin arriver à avancer dans la vie ? Et qu’est-ce qui nous permet d’avancer malgré toutes ces difficultés qui alimentent notre quotidien ?

Lorsque nous sommes atteints de maladie chronique, que ce soit Verneuil, Crohn, la spondylarthrite ou autres, on se retrouve confronté à des émotions terribles lorsque l’on apprend que l’on est malade mais aussi tout au long de notre parcours, à chaque nouvelle douleur ou à chaque nouvelle épreuve face à des choix et des situations qui sont très difficiles et qu’il faut surmonter. Et je ne parle même pas du regard de l’autre et de comment s’y confronter.
Que ce soit Crohn qui me rendait malade, les traitements qui me déclenchèrent une stérilité précoce, les séjours à l’hôpital qui m’éloignaient de toute sociabilisation et bien évidemment aussi de ma famille, il a toujours fallu apprendre à se battre pour avancer, et pour vivre.

1. Les différentes étapes à comprendre lors une épreuve

« La vie est une succession d’épreuves que l’on surmonte avec plus ou moins de difficultés, mais dont on en ressort toujours plus fort »
Adrien VERSCHAERE

J’aurais pu graver cette phrase sur mon front tellement elle me ressemble. J’ai l’impression que ma vie toute entière est une accumulation d’épreuves, comme la vôtre… mais encore aujourd’hui, je suis là à vous écrire, à vous parler…. Ce qui prouve bien que malgré les larmes, les douleurs, les épreuves, les désillusions, je suis toujours là et SURTOUT j’en suis persuadée : j’en sortirai bien plus forte.
Mais alors comment garder espoir quand in a l’impression que tout va mal ? Comment faire déjà pour accepter notre nouveau « statut » de malade et ensuite pour continuer à se battre quand on a l’impression que tout part à volo autour de nous ?
Je pense que la réponse est de vivre chaque étape avec force et courage, et qu’après la pluie vient toujours le beau temps. Voyons ensemble quelles sont ces étapes :

A. Le choc – le déni

Tout d’abord, il faut commencer par définir ce qu’est une épreuve pour nous, pour vous.

Cette question est vraiment importante et il est primordial de connaître la réponse. Car nous n’avons pas tous la même perception de ce qu’est une épreuve, une douleur. Chacun ressent une expérience selon ses peurs et ses croyances. Lorsque j’ai appris pour mon Verneuil, mon Crohn, ma neuropathie (et d’ailleurs ça marche aussi pour toutes mes autres pathologies/épreuves), j’ai eu l’impression que le poids d’une vie m’était tombé à nouveau sur les épaules… Alors on ne va pas se mentir, l’annonce de chaque nouvelle souffrance, d’une maladie grave est souvent un cataclysme dans notre vie, qui s’accompagne évidemment d’un nombre incalculable de questions, de désespoir, de larmes et de colère et c’est tout à fait normal. L’inverse justement ne serait pas bon car cela voudrait dire que nous sommes dans le déni complet par rapport à la situation.

Pour vous donner un exemple et vous raconter un petit peu ma vie 😂 : petit retour en arrière en 2005, j’enchainais les échecs thérapeutiques et j’étais hospitalisée 11 mois sur 12 pour mon Crohn (ce qui était invivable à 17 ans vous en conviendrez) . Depuis près de 5 ans, on arrivait à bout des traitements connus et d’échecs en échecs, nous avons convenu de tenter un dernier protocole très puissant (accessible que pour 2 ans) avec son lot impressionnant d’effets secondaires (pour pas changer des autres traitements 🤣) : la Thalidomide. Mais malheureusement ce traitement a eu de lourdes conséquences sur mon présent : en début d’année 2021, on m’a annoncé une neuropathie des jambes liée à ce traitement. Comme beaucoup d’entre vous, j’ai des douleurs articulaires importantes liées à Verneuil et à mon Crohn et donc, je ne me suis donc jamais posée plus de questions quant à la localisation de telle ou telle douleur. Toutefois lors de mon dernier rendez-vous gastro et en collaboration avec le dermatologue, j’ai tout de même parler à mon médecin de ces douleurs persistantes et ultra douloureuses, et il a donc décidé de me faire passer un électromyogramme (L’électromyogramme est une exploration fonctionnelle, qui permet d’évaluer le fonctionnement des nerfs et des muscles. Il consiste à appliquer un faible courant électrique au niveau des fibres nerveuses, sensitives ou motrices, du système nerveux périphérique)

Et après cet examen, malheureusement le couperet est tombé : j’ai une neuropathie des membres inférieurs liée directement à ma prise de Thalidomide en 2005😒. Vous imaginez bien qu’à ce moment, j’ai l’impression que le ciel me tombe à nouveau sur la tête : le risque de finir en fauteuil si la neuropathie évolue encore, tout ça parce que j’ai dû prendre un traitement de la dernière chance pour mon Crohn. Comment à 39 ans pouvais-je envisager cette situation ? Comment assimiler cette information ? C’est impossible d’envisager encore une fois que je vais devoir combattre ce nouveau fléau, ce nouveau cataclysme… Où vais-je trouver la force de ne pas m’effondrer encore une fois ? C’est comme lorsqu’on prend un traitement pour la maladie de Verneuil et que l’échec thérapeutique est visible alors qu’on a tous les espoirs en ce traitement.

A ce moment là c’est vrai que c’était le choc, je me disais que ce n’était pas possible, que les médecins s’étaient sûrement trompés… Mais c’est une réaction normale et légitime de ressentir ça quand on vit une mauvaise nouvelle. Vous le savez, je suis une battante et je refuse que la maladie prenne le pas sur ma vie propre mais avec ça encore, il va falloir que je trouve au plus profond de moi la force nécessaire de me battre et d’avancer. Alors bien évidemment que j’ai beaucoup pleuré, crié, hurlé mon désespoir à qui voulait l’entendre et même ceux qui ne voulaient pas 🤣🤣🤣 Mais je sais que ce sentiment est normal et qu’il fait partie d’un cheminement censé et cohérent.. C’est un nouveau choc et je dois l’accepter. Je sais que ce sentiment vous le connaissez, cette petite voix tout au fond de vous qui vous dit que vous n’avez pas le droit d’abandonner, que ce soit pour vous ou pour ceux qui vous entourent, malgré la douleur et la difficulté.

Si j’avais refusé de vivre la situation telle qu’elle était, j’aurais encore été longuement dans le déni et à un moment ou un autre la situation me serait revenue en pleine face. Les conséquences sont souvent plus dramatiques qu’on ne le pense car par exemple ne pas accepter d’être malade c’est refuser aussi de prendre ses traitements et donc prendre le risque bien évidemment d’aggraver la situation dans l’avenir.

B. Douleur, culpabilité et colère

A ce stade, vient le moment où l’on s’aperçoit que ce que l’on est en train de vivre est bien réel. C’est exactement à cette étape de prise de conscience que l’on se sent vide, perdu, impuissant.
C’est une étape où l’on se sent non seulement responsable mais aussi coupable, d’où la douleur intense. Dans ces moments-là il faut faire le deuil de la bonne santé, de la qualité de vie que nous avions jusqu’à aujourd’hui, des projets qui vont devoir peut être être annulés à cause de cette nouvelle épreuve. Lorsque j’ai appris pour ma stérilité, il a fallu que je fasse le deuil d’être maman alors que j’ai toujours rêvé de voir courir auprès de moi une famille nombreuse , criant de vie au travers d’une maison emplie de rires. La colère est si présente (et encore aujourd’hui) car on réalise notre impuissance face à la situation. On est en colère contre nous-mêmes car on se rend compte qu’on ne maîtrise pas cette situation, on est en colère contre la terre entière car finalement les autres sont toujours en meilleure santé que nous, dans de meilleures dispositions etc… Enfin vous l’aurez compris on voit toujours que l’herbe est plus verte ailleurs dans ces moments-là. Mais il fait être serein avec ce sentiment aussi car c’est NORMAL

C. Marchandage et dépression

Alors bien évidemment dans ces moments-là viennent en priorité les questions que tout le monde connaît : « Pourquoi moi ? Pourquoi encore une fois je vais devoir me battre pour vivre quasiment normalement ? Pourquoi moi et pas une autre ? Qu’est-ce que je fais de si mal dans ma vie pour être autant punie ? Pourquoi je dois subir une maladie qui me transformer et que je ne veux pas? » Ne mentez pas je suis persuadée que vous aussi vous vous êtes dit déjà toutes ces phrases plus d’une fois 😉 😂

C’est à ce moment là où l’on négocie avec soi, où l’on passe un accord avec nous-même pour tenter de trouver n’importe quel moyen d’inverser la situation , quitte à faire même en sorte qu’elle n’existe pas. On essaie de gagner du temps, en ayant souvent un comportement opposé à celui qu’on devrait avoir puisque clairement on n’est pas prêt, en tout cas dans ce moment-là je ne suis pas prête à accepter que ma vie ou que cet état change.

Mais c’est justement à ce moment-là qu’il faut continuer à avancer, avec ou sans aide, pour pouvoir justement aller de l’avant et passer à l’étape suivante qui est l’acceptation pour la reconstruction. Me concernant je sais que j’étais si en colère que j’avais besoin de lexterioriser. Je passais du rire aux larmes, de la colère à la joie en un rien de temps. Tout me révoltait à cette époque et j’ai eu besoin de l’aide d’un professionnel (oui oui j’ai vu un psychiatre 5 ans et MERCI car il m’a rendu ma vie, m’a apaisé et m’a aidé à avancer). Je ne peux que vous inviter à vous faire aider et à ne pas lutter seul.

D. Acceptation

C’est la période où l’on finit par accepter la situation et que l’on commence à nouveau à s’ouvrir ( à soi et aux autres, à une activité, un travail, aux rencontres…) On fait la paix avec soi et avec l’épreuve.

Attention accepter, positiver ne veut pas dire obligatoirement subir. C’est juste dire un grand OUI à ce qu’il nous arrive et décider d’agir efficacement contre cette émotion négative, cette colère ou ce rejet. C’est simplement une posture de l’esprit. Les pensées ont un pouvoir incroyable. Bien plus puissant que ce que l’on peut s’imaginer, ce sont nos pensées, conscientes ou inconscientes, qui définissent notre façon de voir le monde et donc nos émotions, nos actions, nos décisions. J’ai souvent tendance à entendre ou même à dire des phrases du style « je ne vais jamais réussir à m’en sortir…. C’est l’épreuve de trop… comment vais-je réussir à surmonter un tel fardeau… j’ai peur que les autres me voient comme une horreur… telle activité à cause de ma maladie m’est impossible etc… » D’ailleurs j’ai tenu les mêmes propos parfois… et je pourrais encore en écrire un livre de ces phrases si négatives qui empoisonnent notre existence et notre cerveau au quotidien. Toutes ces idées négatives bloquent notre moral, nous empêchent d’avancer et du coup on voit tout en noir. Le but est vraiment d’accepter la situation telle qu’elle est, pour pouvoir l’améliorer ensuite que ce soit moralement ou physiquement. D’ailleurs on sait à quel point la maladie de Verneuil se nourrit de nos émotions… Bon c’est sûr on peut pas tout faire, notre maladie chronique a un impact négatif sur telle ou telle chose de notre vie, on peut pas le nier. Mais vraiment il faut se rappeler que chaque être humain sur cette terre subit une épreuve à un moment donné de sa vie, que chacun réagit différemment à cette souffrance. Mais au final tout le monde en arrive au même point : vouloir s’en sortir ! Car c’est tout simplement le propre de l’humain

2. Quelles actions mettre en place pour réussir à avancer malgré les preuves

La vie représente 10% de ce qu’il vous arrive, et 90% de la façon que vous avez d’y réagir.”

– Charles Swindoll –

A. Évaluation de la situation

Lorsqu’on est face à une épreuve, une situation difficile ou une douleur intenable, notre cerveau a tendance à se focaliser sur cette douleur.

Alors on ne va pas se mentir, lorsque un abcès de Verneuil pointe le bout de son nez, on peut pas dire qu’on ne ressent pas une douleur extrême physique et mentale à la venue de ce nouveau copain 😥 . C’est pareil d’ailleurs pour toutes les autres pathologies où toutes les autres situations, puisque lorsque la situation ne va pas comme nous le souhaiterions, une certaine souffrance s’installe. Lorsque nous cumulons plusieurs épreuves (ou pathologies) sur une période donnée, on accumule alors souffrance, colère et il est vrai que dans ces moments-là, on a tendance à se dire que c’est une catastrophe et que ça ne peut que s’accentuer.

À ce moment-là je pense qu’il est très important d’évaluer la situation de manière objective, en tout cas d’essayer. Alors je sais que c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire, mais si on se pose 2 secondes, on se rend compte qu’en évaluant la situation telle qu’elle est vraiment, en mettant en avant les points négatifs mais aussi les points positifs, la situation peut paraître moins grave.

Un exemple : lorsque nous sommes opérés d’un abcès, souvent notre vie se met en stand-by car les soins infirmiers sont quotidiens, les douleurs au niveau des abcès ou des opérations sont importantes et du coup on ne peut rien faire chez soi. Ces moments-là c’est vrai que j’ai souvent tendance à me flageller en disant que je ne supporte pas être allongé toute la journée à ne rien faire, ne pas pouvoir profiter de ma famille, cumuler les douleurs et les opérations etc… Mais en vrai si on évalue la situation telle qu’elle est vraiment sur l’instant, je subis à ce moment-là des souffrances qui me permettront normalement de ne plus avoir d’accès à cet endroit-là (par le biais de l’opération) et je peux aussi prendre du temps pour enfin reposer mon corps pendant la période de convalescence. Alors je ne dis pas que c’est hyper simple mais je dis qu’en se posant 2 minutes, la situation semble quand même moins grave quelle peut paraître.

Sinon évaluer la situation permet aussi de savoir réellement quel est le problème, quelles sont les mesures à prendre pour aller mieux.

B. Discuter – En parler

Bien que ce ne soit pas des plus faciles , c’est en demandant de l’aide que l’on en trouve.

La discussion : vaste sujet et pourtant si difficile… Lorsque j’ai commencé à accumuler les pathologies, j’ai décidé de taire à mon entourage le fait que j’étais malade, que je souffrais. Du coup, c’est vrai que les gens autour de moi ne comprenaient absolument pas ce ce que je vivais et avaient tendance à minimiser quotidiennement la situation.

Je sais qu’il est difficile de parler de ce que l’on ressent, de notre maladie car nous pouvons en avoir honte. Mais quelle honte il y a à être malade ? Aucune ! Vous n’avez demandé à personne d’être atteint d’une pathologie, de vivre telle ou telle souffrance. La vie fait qu’aujourd’hui vous êtes un(e) warrior puisque vous vous battez quotidiennement contre des souffrances physiques et morales et rien que pour ça vous devez être fière et pouvoir en discuter. Parler de ce que l’on ressent peut sembler anodin ou très difficile, selon les personnes, mais au final c’est totalement libérateur car ça vous permet d’extérioriser vous votre souffrance et vos questionnements, et pour les autres de comprendre enfin ce que vous vivez.

Certains autres (comme moi par exemple) choisiront la voie de l’écriture, précieux remède à l’angoisse et à la tristesse, car écrire, c’est créer, agir, quand bien même les événements semblent nous condamner à la passivité. Confier notre peur de mourir à la feuille blanche, crier notre rage de tant souffrir, d’avoir subi cette injustice. Se moquer, par le biais du verbe, de ceux qui nous ont offensés par leurs propos etc.. le but étant de se libérer. Mais tout le monde n’est pas doué pour l’écrit donc c’est pour ça que je parlais de discuter avec quelqu’un de proche ou même de totalement extérieur.

Il ne faut pas oublier que les humains munis de pouvoirs surnaturels n’existent que dans les BD ou dans les films Marvel 🤣, votre entourage ne peut donc pas deviner ce que vous vivez si vous ne leur montrez pas ou si vous ne leur expliquez pas. Et souvent on est étonné de la réaction de notre entourage car elle est souvent bien plus compatissante que l’on aurait pu l’imaginer. Chaque maladie à ses particularités, ses souffrances, ses conséquences. Et si vous avez du mal à discuter avec votre entourage de votre souffrance du moment, il ya des sites internet qui expliquent vos pathologies, des professionnels à qui parler (association, psychologues, psychiatres etc…). Le plus important dans tout ça au final c’est de discuter et de parler pour vous libérer. Cela vous permettra d’avoir enfin l’esprit plus clair et peut-être de trouver une solution à votre situation.

Je vous invite d’ailleurs à lire l’article que j’avais écrit à ce sujet sur : Comment annoncer la maladie à son entourage

C. Prendre conscience que toute épreuve a une fin

Lorsqu’on vit une épreuve, quelles qu’elles soient, on souffre terriblement sur l’instant. Je me suis tellement souvent entendue dire que ma douleur n’a aucune fin, que ma souffrance ne va jamais s’arrêter et que je n’en peux plus. Il est vrai aussi que j’ai eu des années d’hospitalisation (j’étais hospitalisée 11 mois sur 12 à l’époque pour l’accumulation de mon Crohn et de mon Verneuil). Et dans ces moments-là j’aurais aimé qu’on me répète qu’à un moment donné tout ça allait s’arrêter. Il est très difficile lorsqu’on vit la situation de réussir à entrevoir à court terme une solution. D’ailleurs il arrive parfois que ce ne soit pas du court terme… Les maladies chroniques apportent des poussées chroniques, ce qui veut dire que dans le temps elles reviennent indéniablement. Et finalement c’est ça qui est difficile à concevoir : Il faut donc réussir à entrevoir des périodes de « rémission » où justement les douleurs sont moindres. Et c’est dans ces périodes là qu’on recharge un maximum de batterie. La maladie de Verneuil, la maladie de Crohn, toute autre maladie chronique possède ses moments de répit et ça il ne faut pas l’oublier même si, on a tendance à se dire que ça ne s’arrête jamais. Ce qui est très difficile en tout cas dans la maladie de Verneuil, c’est que nos poussées peuvent durer quelques jours à plusieurs mois si ce n’est plusieurs années, mais à un moment donné avec les bons traitements et les bonnes opérations (donc les bons moyens pour stabiliser la maladie) on peut réussir à être stabilisé et sans douleur pendant un moment.

Les médications, le moral, l’écriture, le sport etc … Tout cela fait partie d’un ensemble pour pouvoir avancer. L’un ne va pas sans l’autre. Si je vous dit qu’en vous donnant des médicaments je vous guérirai, je vous mentirai. Si je vous dis uniquement par le moral je peux vous guérir, je vous mentirai. D’ailleurs c’est pareil pour les opérations, guérir la maladie de Verneuil juste par des exérèses ne fonctionnent pas non plus seulement…. C’est vraiment un ensemble de choses et c’est pareil pour toutes les maladies.

Il n’y a pas besoin de se mentir pour savoir que le moral fait partie intégrante de la guérison de nos pathologies chroniques et inflammatoires, car elle nous permet d’être mieux, d’avancer et d’espérer en des jours meilleurs. Mais sans traitement, une maladie ne disparaît pas, en tout cas pas les nôtres, car ce sont des maladies chroniques, qui influent sur notre métabolisme quotidiennement. Et pour guérir il faut un cumul des deux. Et prendre conscience aussi de cela vous permettra d’avancer vers l’acceptation d’une vie sûrement meilleure 😉

Votre épreuve, quelle qu’elle soit, possède donc une fin. Avec les bons moyens, les bons traitements, les bonnes opérations, les bons conseils, ce temps de souffrance finira par s’atténuer et disparaître je vous le promets 😉. Et surtout cela vous permettra de profiter pleinement de ce moment de répit

D. Le cadeau caché

Lorsqu’on vit une épreuve, on en retient toujours quelque chose. On apprend de nos erreurs mais aussi de nos souffrances et de notre parcours de vie ☺️ . En PNL, on appelle ça « le cadeau caché » . Une fois passée la tempête, si nous faisons un bilan de ce que nous avons gagné (un nouveau traitement, de nouvelles rencontres, peut-être la mise en place de nouveaux objectifs de vie, la paix, la sérénité, aimer l’instant présent, une vie sans peur, moins de frustration etc…), on se rencontre malgré tout que cet instant de douleur que nous avons vécu nous a quand même sur le long terme apporté des choses positives.

Depuis que je suis tombée malade, j’ai pris conscience de mes vrais amis, j’ai appris ce que le mot aimer voulait réellement dire et ce qu’il implique dans une belle relation. Je me suis aussi rapprochée de ma famille et de mon entourage car finalement ce sont ces personnes là qui m’ont soutenu à chaque moment de ma vie et qui m’ont portée lorsque je n’étais même plus capable de marcher…. Malgré mes multiples pathologies, la vie m’a donné un cadeau inespéré : mon mari. Je sais que j’ai la chance inespérée et immense d’avoir auprès de moi un homme exceptionnel, qui a accepté mes maladies et ces conséquences, qui me regarde chaque matin comme si c’était le premier jour alors que cela fait près d’une dizaine d’années que nous vivons ensemble..

Au-delà de ça, le fait de tomber malade ne m’a pas apporté beaucoup de choses positives mais elle m’a permis quand même de me remettre en question en tant que personne et d’avoir un regard plus positif sur l’autre. De par la force des choses, de par obligation de ma maladie, j’ai dû arrêter de travailler c’est vrai. Mais du coup j’ai développé ce site, je me suis mis à aider les malades comme moi et ça c’est le cadeau caché que la maladie m’a apporté 💜

Ce que je veux vous expliquer par là c’est que lorsqu’on vit une épreuve, il est obligatoire de s’en sortir vainqueur car cela aura permis de vous découvrir certaines forces que vous n’auriez même pas imaginé 😉. Il est obligatoire qu’une épreuve nous apprend sur nous, sur notre courage et notre force et que chaque être humain sur cette terre est capable de surmonter toutes les épreuves qui s’invitent à lui… Il faut juste être capable de trouver le positif à tout cela et c’est justement en en parlant avec son entourage et ses proches que ce sera plus facile.

Nous pouvons être brisé par certaines épreuves de la vie, avec son lot de souffrances, des émotions et des douleurs que l’on n’aurait pas voulu forcément vivre mais dont on est un peu tributaire, mais ce n’est pas la fin du chemin. C’est vrai que les inflammations chroniques, persistantes jouent clairement sur notre qualité de vie et que l’image de soi peut-être impactée et biaisée, mais finalement ce qui est important dans tout ça c’est de faire face à la situation, de trouver dans chaque chose négative une part de positif (et je le pense sincèrement). Nous devons prendre le temps de ramasser les morceaux, peut-être en les redécouvrant sous un autre angle, puis les replacer un un avec patience tout en permettant à notre corps et à notre esprit de guérir et de se réparer. Voilà ce qui nous permet d’avancer au quotidien lorsqu’on a l’impression que tout va mal.. Nous ne sommes pas parfaits, ni invincibles, chaque cassure ou fêlure sera alors l’occasion de vivre un changement, peut-être de penser et composer différemment sa vie, d’être meilleur(e). Cela vous permet progressivement de faire la paix avec votre passé et envisager l’avenir sereinement. Et parfois même, se donner de nouveaux objectifs atteignables peut vous apporter de la joie et l’espace d’un instant vous permettre d’oublier ce que vous avez ressenti pendant ce long passage à vide…. 😉

J’espère que vous avez pris autant de plaisir à lire cet article que moi à l’écrire et que cela vous aidera un petit peu à avancer quand tout vous semble impossible. Accepter sa maladie ne se fait pas en quelques heures ni quelques jours, c’est un travail de longue haleine, souvent aidé par des professionnels. C’est un combat de chaque jour que l’acceptation de soi-même et de ce que vous deux venez oui, mais vous avez-vous appris à accepter votre maladie ? Et si oui comment ?

Je vous embrasse

Citation personnelle du 28.12.22

Quand on est atteint d’une maladie chronique on a souvent tendance à croire qu’il faut ne pas s’écouter et donc s’occuper de tout ce dont on a à faire. Après tout, on est souvent malade alors pourquoi devoir s’écouter une fois de plus ?

Mais en fait mettre sa vie entre parenthèses, mettre ses ressentis de côté et ne pas prendre en compte ce que l’on veut ou ce que l’on a besoin, est une erreur…

En effet, pour être heureux il faut se concentrer sur ce que l’on ressent, sur ce que l’on veut et croire en soi même quand ça ne va pas. Car être heureux vous permet aussi de bien vous occuper des autres alors surtout ne vous oubliez pas, aimez-vous car vous le méritez !

La maladie est difficile mais elle fait ressortir chez nous le côté le plus fort car nous sommes de vrais warriors

#vanessalaverneuillette
#maladiechronique #maladieinflammatoire #citation #citationpositive #hidrosadenitesuppuree #maladiedeverneuil #crohndisease #maladiedepeau #croireensoi #multipathologie #motivation #HSheroes #HSwarrior #verneuil #verneuilfighter #citations #spondylarthriteankylosante #amour

Journee du Giving Tuesday

#GivingTuesday
est un mouvement mondial qui célèbre et encourage la générosité, l’engagement et la solidarité. C’est une date clé pour soutenir les causes et les associations qui nous tiennent à cœur !

Pour marquer votre soutien, vous pouvez faire un don à une association qui sensibilise pour la #maladiedeverneuil , ou adhérer, ou vous pouvez également parler/partager des posts sur la maladie de verneuil. Cela permettra de faire connaître #verneuil à une personne concernée, malade ou proche, qui a besoin de soutien et que nous pourrions aider et accompagner.

J’en profite pour remercier l’ensemble des personnes engagées dans les associations, en particulier les formidables bénévoles partout en France, mais aussi les « influenceurs santé » qui permettent, par les réseaux sociaux, de faire connaître ces #maladiechronique #maladieinflammatoire .
Et bien évidemment je tenais à vous remercier vous, chacun d’entre vous, qui me permettaient de sensibiliser un peu plus chaque jour, qui vous vous confiez et qui, par vos partages, repost, enregistrements… permettent de rendre visible l’invisible

#VERNEUIL
#resoverneuil
#happyreso #vanessalaverneuillette
#givingtuesday #sensibilisation #solidarity #generosity #rendonsvisiblelinvisible #maladiechronique #dermatology #abces #peau #maladiedepeau

JDP 2022

Les JDP sont organisées par la Société Française de Dermatologie depuus 4 ans et je vais avoir la chance cette année de pouvoir y aller 🥳🥳💜 grace à Solidarité Verneuil/Hidradenite France

Qu’est-ce que les JDP ?


C’est le rendez-vous annuel international de la Dermatologie francophone où des professionnels de santé (médecin, spécialiste, laboratoire, associations, cosmétiques dermatologiques etc…) actualisent leurs connaissances et font le point sur les dernières avancées scientifiques.

Elles se dérouleront à Paris du 29 novembre au 3 décembre 2022 au Palais des Congrès à Porte Maillot.

Je vais donc avoir la chance de pouvoir participer à des symposium, rencontrer des dermatologues spécialisés en maladie de #VERNEUIL ainsi que les laboratoires. Cela va être une semaine très intense mais, comme l’année dernière, je pense qu’il va en sortir plein d’infos très intéressantes sur la #maladiedeverneuil .

Je vous ferez bien évidemment des stories et à la fin de la semaine une petite vidéo pour ceux que ça intéresse.

#vanessalaverneuillette
#verneuil #maladiechronique #hidrosadenitesuppuree #hidradenitis #dermatology #dermatologie #jdp #jdp2022

Kit de survie d’un(e) Verneuillet(te)

Bonjour la famille Verneuil,

Que l’on soit novice où que l’on vive avec la maladie de Verneuil depuis des années, nous devons toujours avoir ce qu’il faut avec nous, à portée de main, pour pouvoir parer à une poussée de maladie de Verneuil. De plus, cumuler la douleur d’une poussée et se rendre compte qu’on n’a absolument rien pour gérer notre mal, ne fera qu’accentuer ce sentiment de colère et de douleur.

Je vous le dis tout de suite, cet article va vous sauver les fesses plus d’une fois (et c’est pas un mauvais jeu de mots lorsqu’on a un abcès en zone anale 🤣). Il faut donc régulièrement vérifier que vous disposiez de tout ce qu’il vous faut dans votre « pharmacie maison » et retirer les produits périmés, pour mieux vivre l’apparition et la gestion d’un abcès.

A. Dans quoi mettre notre kit de survie médical ?

Avant de faire le point sur les produits qu’il faut toujours avoir chez soi ou à portée de main, regardons déjà ensemble où on peut mettre tout cela.

Comme tout bon survivaliste qui se respecte et qui doit avoir à porter de main un sac de survie ou un sac d’évacuation complet pour survivre à une attaque de zombies, nous nous devons toujours avoir certains produits pour éviter justement de se retrouver dépourvu en cas de poussée de Verneuil.

Moi par exemple, je me suis créée carrément une trousse  » KIT DE SURVIE » qui me permet de partir en toute sérénité quand je dois quitter la maison. Et un meuble à la maison pour tout conserver…

Pour avoir un kit complet et efficace pour faire face à toutes les situations, deux solutions s’offrent à vous : soit vous le constituez vous même en choisissant ce que vous allez mettre à l’intérieur (ce que j’ai fait), soit vous en acheter des déjà prêts (de toute façon il faudra rajouter quelques produits car il n’existe pas de kit de survie pour Verneuil tout prêt).

De plus pour être certain de disposer d’un matériel de qualité, ce kit de secours doit être conservé dans un endroit sec, à l’abri de la chaleur et de l’humidité. Vérifiez régulièrement les dates de péremption éventuelles des crèmes et traitements et l’état général de votre matériel de « secours ». Optez de préférence pour une trousse de secours à la fois légère, solide et facile à transporter.

1. La trousse de secours

Trousse de secours complète et efficace

18 types de fournitures de premiers secours et d’outils de survie professionnels certifiés CE, compact, résistant à l’eau,extrêmement durable. Cette trousse de secours sert aux plaies sudatives et est compacte pour prendre le moins de place possible. Vente ICI

2. Boîte Med’in Set peau saine

MEDISET© DETERSION Set de Pansements Plaie Chronique

Set de soins stérile à usage unique proposé lors de la réalisation de soins à domicile, qui est pris en charge en ALD. Il comprend des compresses, un ciseau, des pinces stériles, pansement hydrofil, champ imperméable.

3. Meubles/valisette maison

Alors me concernant, au vu du nombre de boîtes de compresses et de produits, jai opté pour la réutilisation d’une malette que j’avais déjà chez moi et je trouve cela tellement pratique 😍.

Jai donc opté pour une valise de maquillage à plusieurs compartiments dans laquelle je peux ranger des boîtes de tailles différentes, partir qu’avec une partie des produits etc..

Valise de Maquillage tProfessionnel 4-en-1

Rangement à différents étages, Verrouillable, roulettes à 360°. chaque compartiment est détachable et transportable séparément.

Vous pouvez en trouver ICI

Malette voyage makeup

Vous pouvez la trouver ICI

Chariot de Rangement à 3 étagères Coulissant

le but de ce chariot c’est qu’il soit accessible, que l’ensemble des produits soit à portée de main. Voys pouvez en trouver ICI

B. Les indispensables de la trousse de survie

Voyons cela de plus près :

  1. Pansements : Alors déjà il faut savoir que très souvent les malades de Verneuil ont une peau très sensible et à force d’y mettre des pansements on s’irrite. Du coup, je ne me sers que de deux types de pansements :
    • ⭐ Pansements MEPILEX BORDER : ces pansements hydrocellulaires adhésifs siliconés sont parfaits pour le traitement d’un large éventail de plaies modérément à fortement exsudatives chroniques et aiguës, telles que les abcès de Verneuil. En effet, vous pouvez les trouver dans différentes tailles, différentes formes, imprégnés ou non d’argent colloïdal. Ils bénéficient d’une composition de 5 couches incluant l’enduction de silicone Safetac permettant un retrait sans douleur pour la plaie et indolore pour le patient. Ces pansements sont bien évidemment totalement pris en charge dans le cadre d’une ALD, adaptés aux peaux sensibles, ne irritées et douloureuses.
    • Pansements ALLEVYN GENTLE BORDER LITE : ces pansements hydrocellulaires adhésifs facilitent la gestion dynamique de l’exsudat pour offrir un environnement humide optimal au contact de la plaie, favorisant une cicatrisation plus rapide et une réduction du risque de macération. Il possède différentes tailles, différentes formes, et conviennent pour une utilisation sur une peau fragile.
  2. Compresses stériles non tissées : il en existe de toute marque, de toute taille. Mais le plus important c’est que ce soit des non tissées afin que les compresses ne s’agrippent pas à vos plaies.
  3. Bouillotte de chaleur : il en existe de toutes tailles et de toute forme. Il est reconnu que les températures comprises entre 40-45 °C sont considérées comme thérapeutiques. Elles provoquent donc une dilatation des vaisseaux, ce qui augmente le flux sanguin. Elles soulagent alors les douleurs articulaires, diminuent l’inflammation de nos abcès et reduit la douleur.
  4. Huile essentielle de Tea Tree : autrement appelée huile essentielle d’arbre à thé. Pour ceux qui me connaissent et qui me lisent depuis un certain temps, vous savez que je suis une grande adepte de cette huile essentielle que vous pouvez être trouver en parapharmacie, en boutique bio ou en pharmacie ET SANS ordonnance. En effet, elle est idéale pour faire percer les abcès plus ou moins difficile (je vous renvoie d’ailleurs à mon article précédent sur les meilleures astuces pour faire percer les abcès)
  5. Bétadine dermique: lotion ordonnance médicale. Cet antiseptique à base d’iode qui est utilisé pour l’antisepsie des plaies ou des brûlures superficielles et en cataplasme cela permet de percer rapidement ses abcès ( sans avoir à se scalper soi-même ou à appuyer comme une force-nee.
  6. Crème Fucidine/Mupiderm : crème antibiotique (sur ordonnance médicale) qui guérit les Infections de la peau (dues à des staphylocoques ou abcès), qui permet que l’abcès se perce seul, ainsi que de le cicatriser et vider. N’hésitez pas à demander à votre médecin d’en mettre plusieurs car les tubes sont petits.
  7. Antibiotiques habituels / quotidiens et antidouleurs : en weekend ou en vacances, on continue à prendre ses traitements pour profiter au maximum 😉
  8. Serum physiologique : en général j’ai toujours quelques pipettes de sérum physiologique unidose afin de pouvoir nettoyer la zone infectée avant de pouvoir faire mon pansement pour faire mûrir l’abcès.
  9. Savon CYTEAL ou SAUGELLA : Savons antiseptiques de faible activité contenant de l’hexamidine et de la chlorhexidine en solution moussante. Ils sont indiqués dans le nettoyage des affections de la peau et des muqueuses, infectées ou risquant de s’infecter. Je me lave quotidiennement les zones infectées par Verneuil . Ça sent bon et ça fait énormément de bien en terme de démangeaisons, de nettoyage de zones infectées etc…

J’espère que cette liste exhaustive vous aidera dans votre quotidien et surtout n’hésitez pas à mettre en commentaire les produits qui, pour vous, sont indispensables dans votre kit de survie Verneuil 😉

#ensembleonestplusfort

Diagnostic maladie de Verneuil

Bonjour à tous,

Être atteint(e) d’une maladie chronique est difficile à vivre au quotidien de par l’importance et l’inconfort des douleurs, les recidives etc… Cela l’est d’autant plus lorsque nous ne savons pas ce que nous avons et vers qui nous tourner quand tout débute.

Voici donc un récapitulatif afin de vous décrire la marche à suivre pour se faire diagnostiquer « correctement » et + rapidement.

Malheureusement, encore aujourd’hui l’errance médicale est un véritable problème dans notre maladie puisqu’il faut compter en moyenne 8 ans avant d’avoir un diagnostic.
Une des raisons principales c’est que nous ne sommes que 1% de la population déclarée.

Alors aujourd’hui, rendons + visible cette #maladiedeverneuil pour ne plus à subir cette errance médicale et accéder alors + rapidement et efficacement à des traitements ✊

D’ailleurs, combien de temps s’est il écoulé pour vous entre vos premieres apparitions de Verneuil et le diagnostic ?