Tous les articles par Vanessa la Verneuillette

A propos Vanessa la Verneuillette

Bonjour, je m'appelle Vanessa. Cela fait déjà longtemps que je souhaitais raconter mon histoire et livrer mes impressions, mes batailles et mes victoires sur la vie et sur mes pathologies. Atteinte d'une maladie de crohn, d'une maladie de Verneuil et d'une spondylarthrite ankilosante (mon mari m'appelle d'ailleurs "son petit tiercé gagnant"🤣), j'ai tenu à partager avec vous tout ce qui fait mon quotidien, mes joies et mes peines, mes questionnements et les astuces que j'ai trouvé pour essayer de vivre au mieux avec ces pathologies invisibles mais tellement présentes.... Ancienne ambassadrice pour l'AFRH (association française pour la recherche sur l'hidrosadénite), j'essaierai de répondre au mieux à vos questions. J'espère sincèrement que nous passerons ensemble un bon moment 🥰 et je vous promets de parler en toute sincérité. Bonne lecture 😉

19 Mai 2021 : Journée Mondiale des 𝕄𝕀ℂ𝕀

Hello les amis,

Comment allez-vous aujourd’hui ? Aujourd’hui, nous allons changer un peu de sujet et mettre à l’honneur les 𝕄𝕀ℂ𝕀 🥰.

En effet tous les 19 Mai de chaque année, c’est la Journée Mondiale des MICI et comme je suis moi-même atteinte de maladie de Crohn, je ne pouvais pas passer à côté, sans vous expliquer ce qu’il en était et quelles pouvaient en être les conséquences dans la vie des personnes atteintes par une RCH ou une MC. De plus, de plus en plus de malades atteints par la maladie de Verneuil, semblent aussi atteints MICI

Vous me direz : quesako ça encore ?

1. Définition des MICI

Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (ou MICI) regroupent la maladie de Crohn (MC) et la rectocolite hémorragique (RCH). Toutes deux se caractérisent par une inflammation de la paroi d’une partie du tube digestif, due à une dérégulation du système immunitaire intestinal. il s’avère d’ailleurs souvent que des malades atteints de maladie de Verneuil soient aussi atteints de maladie de Crohn ou de RCH…

Il y a plus de 250 000 personnes malades de Crohn ou de RCH en France, près de 10 millions dans le monde et environ 8000 nouveaux cas chaque année.

A. La Maladie de Crohn (MC)

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique liée à une hyperactivité du système immunitaire digestif. Elle peut atteindre n’importe quel segment du tube digestif depuis la bouche jusqu’à l’anus, cependant elle siège le plus souvent sur le gros intestin ou côlon. C’est une maladie chronique qui évolue par poussées ou crises et phases de rémission. Elle est due à une inflammation persistante des parois et des couches profondes du tube digestif. Cette inflammation peut entraîner un épaississement des parois à certains endroits, des fissures et des plaies à d’autres.

schema MC

Causes de l’inflammation : Elles sont inconnues et vraisemblablement multiples, impliquant des facteurs génétiques, auto-immuns et environnementaux.

Évolution de la maladie : Il s’agit d’une maladie chronique, présente à vietoute la vie. Le plus souvent, la maladie évolue par poussées (ou autrement appelé phase d’activité) entrecoupées de périodes de rémission. qui peuvent durer plusieurs mois. Les récidives (ou crises) se succèdent de façon assez imprévisible et sont d’intensité variable. Il arrive parfois que les symptômes soient tellement intenses (parfois je suis incapable de bouger, de m’alimenter, du sang dans les selles, diarrhées, etc.) qu’une hospitalisation devient nécessaire.

Traitements : À ce jour, il n’existe aucun traitement unique pour guérir la maladie de Crohn. L’objectif du traitement est de corriger les insuffisances et de contrôler l’inflammation, ce qui aura pour effet de soulager la douleur, la diarrhée et les autres symptômes. Alors en terme de traitement, c’est un peu comme pour la maladie de Verneuil point c’est-à-dire qu’autant il y a de malades, autant il y a de traitements. Et les traitements qui stabiliseront certains, ne stabiliseront pas d’autres… Encore un joli casse-tête oui, mais il existe quand même de vrais pistes (corticoïdes, anti-TNF, les aminosalicylates etc…) pour améliorer notre qualité de vie.

B. La Rectocolite Hémorragique (RCH)

La RCH ou colite ulcéreuse, au même titre que la maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique intestinale (MICI) du côlon et du rectum Si la maladie de Crohn peut se déclarer n’importe où dans le tube digestif et atteindre les tissus en profondeur, la colite ulcéreuse est une atteinte superficielle de la muqueuse, qui débute au niveau du rectum pour remonter dans le côlon.

Image radio Localisation RCH

On distingue 4 formes de colite ulcéreuse, selon l’étendue de la maladie :

  • La rectite ulcéreuse qui se limite au rectum
  • la proctosigmoïdite qui touche le rectum et le côlon sigmoïde
  • la colite distale qui touche la partie du côlon située du côté gauche du corps (du rectum jusqu’au haut du côlon descendant
  • La pancolite qui touche le côlon en entier.

Causes de l’inflammation : elles restent inconnues comme pour la maladie de Crohn. Plusieurs facteurs sont impliqués dans la survenue de la maladie : facteur génétique, environnemental, immunologiques.

Évolution de la maladie : elle progresse du rectum vers le côlon et évolue par poussées (ou crises).L’inflammation entraîne la formation d’ulcères, ou d’une érosion diffuse sans intervalle de muqueuse saine, qui peuvent saigner et produire du mucus ou du pus, par mécanisme de cicatrisation, d’où la gêne fonctionnelle (envie défécatoire urgente avec peu de selles et réveils nocturnes). La maladie est aussi à vie, à moins de subir une chirurgie pour retirer l’intégralité du côlon. La gravité de la maladie diffère d’une personne à une autre.

Traitements : Il n’existe pas de médicament permettant de guérir la RCH. Le but des traitements n’est donc pas de guérir les malades mais de contrôler la maladie; en revanche, plusieurs traitements permettent de réduire l’inflammation et les symptômes lorsque la maladie est active, et de diminuer leur récurrence en maintenant la rémission.

2. Regimes alimentaires et MICI

Les MICI sont des maladies inflammatoires intestinales. En cas de maladie de Crohn, l’inflammation s’attaque particulièrement à la partie inférieure de l’intestin grêle et au côlon et provoque de nombreux désagréments : douleurs abdominales intenses, troubles du transit, malabsorption, etc. En phase de douleur aigüe, le but du régime alimentaire approprié est de limiter l’irritation du tube digestif et de maintenir un apport en nutriment optimal en passant par un régime sans résidu

A. Définition et précautions du régime sans résidu

Le régime sans résidu est un régime alimentaire qui a pour but de diminuer le volume des selles pour alléger le travail du gros intestin (côlon) à cause de poussées de maladie. Il est important lors de la poussée inflammatoire, mais lorsque celle-ci s’est estompée, il est important de ne pas poursuivre le régime sans résidu, au risque de majorer les carences et de déclencher des constipations.

B. A qui s’adresser ?

Tout d’abord, on ne commence jamais un régime sans résidu sans en avoir discuté au préalable avec son gastro-entérologue. À partir du moment où il va nous donner son aval, vous pouvez alors éventuellement consulter un nutritionniste afin de mettre en place le régime approprié. L’intervention du diététicien peut être indispensable pour vous aider à réguler votre transit en fonction de vos symptômes digestifs, en poussée comme en rémission. Pour cela, il vous orientera vers les aliments à privilégier ou à éviter le temps des symptômes ainsi que des techniques culinaires améliorant la tolérance digestive de certains aliments.

3. Association François Aupetit (AFA)

Lorsqu’en 2000 on m’a diagnostiqué la maladie de Crohn, je me suis sentie totalement dépourvu puisque c’était la première fois que j’entendais parler de cette maladie. Comme à chaque fois que quelque chose nous est inconnu, il nous fait bien évidemment peur. À l’époque j’avais la chance d’être déjà suivie à l’hôpital Saint-Antoine (Paris 12e) et il s’avère que dans leurs locaux, au sein même de l’hôpital, se trouvaient les bureaux de l’association AFA.

Il est impensable de ne pas parler de cette association lorsque l’on parle des MICI puisqu’elle se trouve être « l’unique association nationale qui soutient et informe les malades de Crohn et de rectocolite hémorragique et leurs proches, qui défend leurs droits, et finance la recherche. »

logo AFA

Je vous laisse le soin allez parcourir leur site extrêmement bien fait, complet est rempli d’astuces (vous savez comment je les aime les petites astuces 😉🤣) pour mieux vivre avec une MICI : https://www.afa.asso.fr/ Vous y trouverez aussi bien évidemment une écoute attentive, des rencontres entre malades, des témoignages etc…..

Voilà j’espère avoir un peu éclairé votre lanterne concernant les MICI et n’oubliez pas que c’est en communiquant au maximum, en partageant, qu’on se fait connaître et donc que la recherche avance 😉

Si vous avez le moindre doute concernant votre état, je vous conseille bien évidemment de prendre contact avec un gastro-entérologue afin de pouvoir poser un diagnostic. En général, pour savoir si vous êtes atteint de maladie de Crohn ou de RCH, ce dernier devra vous faire passer différents examens ainsi qu’une gastroscopie et/ou une coloscopie. Et je reste bien évidemment à votre disposition pour répondre à vos questions 😉

À très bientôt 😘

Podcast sur Crohn : les Coquelicots

Bonjour,

J’espère que vous allez bien.

Floriane, la créatrice « des coquelicots » m’a fait découvrir son podcast sur le corps au féminin. Dans chaque épisode, une femme raconte une expérience vécue dans son corps.

Le 11e épisode traite de la maladie de Crohn, et son invitée raconte son parcours chaotique avant d’être arrivée à un équilibre grâce à des alternatives naturelles.

Je me suis dit que ça pourrait vous interesser.

Voici le lien au besoin : https://podcasts.google.com/?feed=aHR0cHM6Ly9hbmNob3IuZm0vcy80MjMxNWVkOC9wb2RjYXN0L3Jzcw&ep=14

Bonne écoute et bon weekend prolongé 😉

#lavietrepidanteduneverneuillette #maladiedecrohn #crohndisease #crohnswarrior #crohnsandcolitis #crohnfighter #ensembleonestplusfort #crohn #crohnsproblems #podcast #crohnsgirl

Témoignage post-vaccin PFIZER

Coucou la compagnie,

Ça y est je me suis fait vacciner !

Depuis déjà quelques temps, je vois passer pas mal de questions concernant le vaccin pour le COVID et notre propension à nous faire vacciner en tant que malade. Comme j’y suis passée samedi, soit il y a 3 jours, j’ai décidé de vous faire part de mon témoignage, de ce que l’on m’a dit et de ce que j’ai ressenti. Et bien évidemment il m’arrive toujours des histoires rocambolesques sinon ce ne serait pas moi 🤪🤣


Il y a déjà plusieurs semaines, mon médecin traitant m’a expliqué que j’étais prioritaire au vaccin contre le COVID, non pas à cause de la maladie de Crohn/VERNEUIL mais à cause des traitements que j’avais dans le cadre de ces pathologies. En effet, lorsque nous avons des traitements qui diminuent notre immunité (méthotrexate, immunosuppresseurs etc …) , nous devenons alors prioritaires pour le vaccin, ainsi que nos conjoints puisque ils vivent avec nous. Toutefois il m’explique aussi étant donné que nous avons peu de recul sur les différents vaccins, il me demande de n’être vaccinée que par le vaccin PFIZER. Je ressors donc avec ma petite ordonnance (car oui il faut une ordonnance lorsque nous ne sommes pas dans les « cases » pour les centres de vaccination.

Me voici donc a essayer de prendre rendez-vous pour le vaccin et quelle ne fut pas ma galère pendant plusieurs semaines… 🤪🤪🤪 J’ai dû passer au moins une vingtaine de coups de fil afin de trouver un centre acceptant de me vacciner….

Il y a une semaine je vais donc dans un premier centre pour recevoir l’injection Pfizer et je suis donc reçue au préalable par un médecin qui examine « mon dossier ». Et là donc il me pose les questions d’usage :
Le Médecin : avez-vous déjà eu le COVID ?
Ma réponse : oui en Février 2020
Le Médecin : avez-vous déjà eu des réactions allergiques médicamenteuses ?
Moi : oui j’ai fait un œdème de Quinck en 2005 à la suite d’une prise de remicade
Le Médecin : ah bah là je peux pas vous vacciner !

Donc vous imaginez bien que j’ai été hyper étonnée de sa réponse et que du coup je lui ai demandé pourquoi. Il m’a alors expliqué que lorsqu’on fait une réaction allergique médicamenteuse aussi importante qu’un œdème de Quinck, les malades ont alors besoin au préalable d’aller voir un allergologue afin qu’il inscrire noir sur blanc sur une attestation que le malade peut se faire vacciner et qu’il n’y a aucune contre-indication au niveau allergique.

Me voilà donc malheureusement repartie une main devant une main derrière, sans vaccin et avec la demande exprès d’aller voir un allergologue pour pouvoir me faire vacciner. On va pas se mentir sur l’instant, j’étais super en colère car mon médecin traitant ne m’avait pas prévenu (ça m’aurait évité de perdre mon temps) et dans un deuxième temps je me demande bien pourquoi personne ne communique à ce sujet… De plus, le temps de trouver un allergologue qui veuille bien me prendre alors qu’il ne m’a jamais vu ni d’Adam ni d’Ève, vous imaginez bien que ça ne va pas être une partie de plaisir 😤😤😤.

Pour régler ce problème j’appelle donc mon médecin traitant pour lui expliquer la situation et ce dernier m’expliquer donc qu’en fait, si j’avais fait une réaction allergique il y a moins de 10 ans, il aurait fallu envisager un allergologue mais comme cette allergie ne s’est jamais reproduit depuis 2005, il me dit alors de prendre rendez-vous à nouveau dans un autre centre de vaccination, et d’aller me faire vacciner sans parler de cette réaction allergique. Par contre alors que la plupart des gens attendent 15 minutes pour repartir des centres de vaccination après la piqûre, je devrais moi-même attendre 45 minutes pour vérifier qu’il y ait aucune réaction allergique (oui oui comme quoi j’ai bien fait de prendre mon tricot avec moi car je vais avoir du temps à perdre 🤣)

Une semaine plus tard, j’ai donc réussi à reprendre un rendez-vous dans un autre centre de vaccination près de chez moi et me voilà donc me présentant il y a 3 jours (soit samedi) au centre de vaccination face à un médecin des plus cocasses..

Donc on recommence : lorsque j’arrive au nouveau centre de vaccination je suis prise en charge par un médecin sur place qui me repose les questions précédemment lues plus haut et donc là, lorsqu’il me pose la question de savoir si j’ai déjà eu le COVID, je lui réponds qu’en effet, je l’ai eu une première fois en février 2020, soit il y a plus de 15 mois. Et là à mon grand étonnement, ce médecin me répond : que je n’ai pas pu l’avoir puisqu’on février 2020 le covid n’existait pas 🤪😤🙃🙃🙃. Comme quoi, en fonction des médecins que l’on voit, ils peuvent avoir une idée totalement différente des autres médecins sur le COVID et ses conséquences. Et parfois même on tombe sur des farfelus, mais dans ce cas là c’est pas grave on retourne voir un autre…⁴

Bon on va pas se mentir, je ne l’ai pas écouté, j’ai laissé faire tout en souriant car je n’attendais qu’une seule chose c’était simplement de me faire vacciner. Me voilà donc à recevoir ma première dose du vaccin pfizer et d’attendre 45 minutes d’être sûr de n’avoir aucune interaction ni aucune allergie médicamenteuse au vaccin. Je n’ai rien senti au moment du vaccin puisque l’infirmière présente a su me piquer sans aucune douleur 😉😁 (bon oui c’est vrai j’ai jamais aimé les piqûres et j’avoue aussi que j’avais un peu peur que l’infirmière me fasse mal lol C’est quand même le comble quand on sait le nombre d’opérations que j’ai subi dans le cadre du Verneuil et du Crohn 🤣)

Mais c’est à ce moment-là que ça se gâte😤🤒 Je suis rentrée chez moi à 11h30 et j’ai été prise d’une fatigue terrible vers 15h. Une fatigue accompagné d’une fièvre qui ne m’a pas lâché. Malgré le doliprane, le thermomètre a indiqué 38, 7°c pendant plus de 48h et je ne vous parle même pas des courbatures dans tout le corps, de la fatigue extrême et de cette bonne douleur que tout le monde connaît : la douleur dans le bras comme si on venait de vous y mettre un coup de poing.

Alors ne vous y trompez pas, tout le monde ne subit pas les mêmes symptômes lors de la vaccination. Certains n’ont que la douleur dans le bras, d’autres ont l’impression de passer sous un rouleau compresseur (un peu comme moi), certains ont l’impression d’avoir même les symptômes du Covid etc …

Tout cela pour dire que, malgré les symptômes, lorsque votre maladie vous amène à des traitements qui diminuent votre immunité, vous êtes prioritaire sur les listes pour vous faire vacciner. Et ne vous y trompez pas, ce n’est pas de la propagande, c’est juste que de toute façon on va devoir quasiment tous y passer pour pouvoir partir en vacances cet été 😉

Voilà je tenais à vous partager mon témoignage concernant la vaccination contre le Covid et les incidences que cela a eu sur moi. À l’instant où je vous écris, je suis à j + 4 de ma première injection et honnêtement je suis encore très fatiguée et j’ai aucun goût ni odorat depuis 48 h. Je sais que ce sont des symptômes qui vont passer donc on croise les doigts (comme d’habitude de toute façon) et on se retrouve bientôt pour la deuxième injection 😉

Édit J+5 : je revis enfin, fièvre tombée je récupere le goût et l’odorat enfin 🤗. Je reste fatiguée mais enfin je sors de mon lit . J’espère que ma 2e injection sera plus cool 🤣

Bisous

Mes produits de Salle de Bain (hygiène & Make-up)

Hello la compagnie,

Vous avez été nombreux à me le demander donc nous allons aujourd’hui nous attarder dans une des pièces de ma maison qui n’est autre que ma salle de bain. Je vais vous raconter quels sont les produits de mon quotidien, ma routine et mes marques préférées.

Avant toute chose je précise que je ne suis sponsorisée par personne, par aucune marque, par aucun produit et que tous ces produits font vraiment partie de mon quotidien 😉. J’avais envie de mettre un petit peu de paillettes dans votre vie, mais toujours des paillettes bio 🤣

A. Mes produits de Salle de Bain

En effet, depuis le départ je prône depuis le bien-être de notre corps car malheureusement avec notre maladie, il faut faire attention et en prendre soin. N’oubliez pas que prendre soin de soi l’espace d’un instant nous permet d’oublier les douleurs qui accompagnent notre quotidien. Alors c’est vrai j’ai toujours été assez coquette, j’ai toujours aimé les crèmes, les soins, les masques,le maquillage etc .. (bon ok comme toute bonne nana qui se respecte 🤣), et au fur à mesure de mes expériences, je me suis rendue compte qu’il était beaucoup plus agréable d’avoir des produits bio, ou en tout cas non agressifs pour notre peau.

1. Creme de jour :

  • Pourquoi une crème de jour :

Que nous soyons un homme ou une femme, il est important de mettre une crème de jour. Elle sert avant tout à protéger la peau des agressions qu’elle va rencontrer pendant la journée. Entre la pollution, la météo parfois extrême, la poussière, le tabac ou les frottements, la peau du visage peut être mise à rude épreuve. La crème de jour va renforcer la fonction bouclier de la peau, en soutenant le film hydrolipidique (le film constitué d’eau et de lipides, qui recouvre et protège la peau).

Pour choisir sa crème de jour, deux critères sont à prendre en compte : le type de peau, et les problématiques beauté. Ces conseils sont valables pour l’ensemble de vos soins (crèmes, sérums, lotions, nettoyants, etc.). Il faut toujours choisir un soin adapté à votre type de peau, qu’elle soit sèche, mixte, grasse, ou sensible. Choisissez des formules avec des actifs qui vont contribuer à embellir la peau : anti-rides, anti-taches, anti-imperfections, anti-rougeurs, etc.La crème de jour doit contenir suffisamment d’eau pour maintenir le taux d’hydratation de la peau tout au long de la journée. Elle doit aussi avoir une texture légère, pas trop grasse, pour pouvoir vous maquiller facilement.

  • Ma crème de jour : Crème de jour So’Bio etic lait d’ânesse

Alors moi clairement j’ai une peau sans bouton pour le coup 😉 mais assez sèche. Apres avoir essayé plusieurs crèmes plus ou moins chères, j’en reviens toujours à la même :

. Appliquez la crème soyeuse hydratante matin et soir, sur le visage et le cou parfaitement nettoyés. Faites pénétrer en massant délicatement. Terminez votre soin en lissant votre peau du bout des doigts, de l’intérieur vers l’extérieur.

. Composition : lait d’ânesse apaisant et régénérant Beurre de karité bio nourrissant et adoucissant, Huile d’abricot bio revitalisante et émolliente, Aloe vera bio

  • Huile essentielle d’arbre à thé (huile essentielle de tea-tree)

Anti-infectieuse polyvalente et bien tolérée, l’huile essentielle de Tea tree est une huile essentielle indispensable dans ma trousse de toilette (et même dans mon kit de survie spécial Verneuillet 😉). Elle soulage aussi bien les infections de la peau, tant les mycoses, abcès et furoncles, que les aphtes et gingivites. C’est aussi une huile essentielle idéale pour lutter contre les virus et microbes hivernaux : maux de gorge, toux, nez qui coule…

Lorsqu’un kyste, un bouton d’acné ou tout autre imperfection, apparaît sur le visage, j’applique quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé sur un coton-tige. Je dépose le coton-tige sur l’imperfection et j’attends quelques minutes. Cela me permet d’afficher le bouton pour que sous 48 à 72 heures il disparaisse 😉

2. Savon / Gel douche :

  • Huile lavante Uriage :

J’aii une peau atopique, qui me démange très souvent, et en fonction des saisons peut être plus ou moins sèche. Après avoir essayé bon nombre de savons/gels douche en supermarché, j’ai fini par me tourner vers la marque Uriage. Cette huile lavante protège contre le dessèchement cutané et apaise mes sensations de démangeaisons. Sa mousse fine et extra-douce apporte un confort immédiat et durable sur la journée pour ma peau de crocodile (hyper sèche 😁). De plus, grâce à sa texture gel-huile unique, elle dépose un film protecteur sur la peau et permet en même temps une hydratation. Sans savon et sans parfum 😉

Huile lavante Uriage
  • Savon Cytéal

⚠️ En Pharmacie – Sur ordonnance

Cet antiseptique local est utilisé pour le nettoyage des lésions de la peau et des muqueuses, infectées ou exposées à un risque d’infection. Lorsque j’ai un abcès, je nettoie l’endroit où il se trouve (sur la peau ou sur les muqueuses) afin de désinfecter correctement la zone et aussi cela me permet d’apaiser les douleurs ou les démangeaisons. Bien évidemment cela reste un antiseptique donc il ne faut s’en servir que pendant la période de poussée. Il ne pique pas, ne dessèche pas plus que ça la peau et a une odeur agréable.

  • Savon au lait d’ânesse :

Pour le visage, on voit souvent des influenceurs, des personnalités publiques, des gens autour de nous qui parlent de savon lait de chèvre de la marque « pin-up secret » comme quoi c’est miraculeux pour les problèmes de peau. Alors en y regardant plus en détail les ingrédients, on se rend compte qu’il y a de nombreux ingrédients problématiques sur la composition et en plus on va pas se mentir les prix sont exorbitants par rapport à la « noblesse » du produit.

J’ai donc rechercher un savon bio aux vrais bienfaits pour les peaux acnéiques et je trouve que le Savon exfoliant au lait d’ânesse des Laboratoires Paysannes remplit toutes les cases demandées : plus de minimum 80% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique pour les savons et vous garantira toujours 40% de leur lait d’ânesse frais et bio sur le poids total des savons. De plus, ils ont différentes gammes de savon en fonction de vos besoins : pour les peaux acnéiques, pour les peaux sèches, mixtes etc…. Vous trouverez toutes les informations complémentaires que vous souhaitez ICI. Ils ont même toute une gamme pour les bébés ils sont en termes de tarif très peu coûteux

site Laboratoire Paysanne

3. Shampooings et après-shampoings

Le shampoing est un produit assez personnel car il dépend de la nature de vos cheveux, s’ils sont naturels ou colorés etc…. Mais il y a certaines caractéristiques qu’il vaut mieux prendre en considération telle que éviter les sulfates, préférer les sans silicone. En faisant quelques recherches, je me suis rendue compte qu’il était beaucoup mieux d’avoir un shampoing assez naturel mais qui ne desseche pas trop le cheveu. Du coup, j’ai fouillé un peu partout sur internet pour essayer de trouver des marques accessible en terme de prix et j’en ai trouvé deux dont un qui est devenu mon shampoing habituel.

  • Shampoing so Bio Etic

Ils ont une gamme très complète pour tout type de cheveux. Ces shampooings et après-shampooings certifiés bio et naturels sont à 98% d’origine naturelle, sans sulfate ni silicone et à prix tout doux. Vous pouvez d’ailleurs les retrouver dans la plupart des supermarchés de vos villes.

  • Shampoings de la marque U Bio :

Ces shampooings sont vraiment très clean. Ils n’ont aucun « quats » et parfait pour les cuirs chevelu très sensibles car ils moussent assez peu mais lavent parfaitement. Ils ne sont pas agressif mais ne vous attendez pas à de « grands » shampoings car ils ont très peu d’actifs. Je vous en parle car cest une gamme accessible au petits porte monnaie, assez facile à trouver et surtout qui n’abimera pas le cuir chevelu des personnes pouvant avoir des abcès sur le crâne

4. Rasage :

Dans l’un de mes derniers articles que vous trouverez ici, j’ai déjà expliqué que je me servais du rasoir Hydro Silk de chez Wilkinson ou la cire Nair et pourquoi, je vous laisse donc y jeter un œil 😉

5. Cremes solaires

Le soleil peut s’avérer dangereux si nous ne prenons pas de précautions. Entre vieillissement prématuré de la peau et réactions cutanées en tous genres, ce bronzage de séductrice (ou souvent même d’écrevisse 😋) tant convoité ne devrait pas faire le poids. Les risques immédiats d’une mauvaise exposition sont les coups de soleil, mais à plus long terme ce sont des cancers de la peau que nous risquons. Il est donc essentiel de faire barrière à tous les UV par le biais de crème solaire. De plus, beaucoup de traitements et antibiotiques dans le cadre de la maladie de Verneuil sont photosensibilisant donc il est vraiment important de se protéger point toujours dans la même optique de trouver des crèmes bio, naturelles, j’ai farfouillé je me suis renseignée et depuis 2 ans je prends :

  • Crème solaire anti-âge SPF 30 MADARA
Crème solaire anti-âge SPF 30 MADARA

Cette crème est bio, sans perturbateur endocrinien et clean. Ce n’est pas une crème teintée malgré le fait qu’elle soit légèrement grisée à la sortie du tube, elle devient transparente lorsque vous la posez sur le visage. Elle hydrate bien. En gros c’est celle que je prends le plus souvent elle fait clairement le job 😉

  • Crème PRAIA

Pour vous raconter un petit peu ma vie (une fois de plus 🤣), je me suis retrouvée une année en vacances en Grèce en ayant oublié d’apporter ma crème solaire à l’époque et étant sous traitement hyper photosensibilisant pour la maladie de Verneuil, il me fallait absolument une crème solaire car il n’était pas question que je reste enfermée (tel un vampire dans son cercueil la journée) . Me voilà donc à contacter ma dermatologue en urgence et à trouver THE crème solaire. Pour elle l’une des meilleures reste la PRAIA car c’est une gamme complète de produits solaires naturels, bio et respectueux de l’environnement.

Produits PRAIA

Enrichis par un complexe d’actifs naturels, les solaires PRAÏA protègent la peau des radicaux libres et du photo-vieillissement prématuré. Des formules très résistantes à l’eau, testées et très bien tolérées sur peaux très sensibles. Vous trouverez tous les types de produits que vous cherchez, de l’huile sèche en passant par la crème indice 50, petits et grands pourront largement tous se servir de cette gamme. Vous trouverez plus d’informations sur leur site.

Vous trouverez aussi tout un article sur les crèmes solaires bio et naturelles sur le site de La Petite Gaby ou cliquer sur le lien ci après : ici qui se trouve être très complet, 100 % naturel et bio. Je me sers très fréquemment de ces vidéos pour m’orienter d’ailleurs dans mes choix 😉

B. Maquillage et lotions

Ce paragraphe est censé être beaucoup plus pour la femme, néanmoins depuis un certain temps le maquillage se démocratise aussi chez l’homme. En effet, maquiller peut devenir «thérapeutique» lorsque l’ on révèle la personnalité de la femme/homme car . On voit bien plus souvent des hommes se mettre des lotions, de la BB crème ou même du fond de teint pour cacher les imperfections qu’ils peuvent avoir sur le visage ou tout simplement certains kystes. Je parlerai donc des marques que je connais, dont je me sers quasi quotidiennement ou les produits que l’on a pu me conseiller.

1. Lotions micellaires

  • Définition

Il s’agit d’un mélange à base d’eau et de micelles qui sont des phospholipides, aussi appelé tensioactifs. Ces derniers s’accrochent aux impuretés et sont transportés par l’eau pour se fixer sur le coton. Dans la formule de l’eau micellaire, on trouve donc un savant équilibre d’eau et d’huile, essentiel pour son action démaquillante et purifiante. Très douce, elle convient en général à tous les types de peaux. Certains produits peuvent convenir un principe actif spécifique pour un problème de peau (sèche, grasse ou mixte).

Enfin l’eau micellaire a 2 actions principales : elle nettoie et démaquille. Elle permettra donc à votre peau d’être impeccable avant de poser votre crème de jour/nuit.

  • Mes choix

Je pars du principe que ce n’est pas parce que j’ai la maladie de Verneuil que je n’ai pas le droit de me sentir bien dans ma peau. J’ai donc décidé de continuer à me maquiller pour me sentir féminine et belle et pour cela, il me fallait de bons produits. Évidemment en fonction des périodes, je ne me sers pas des mêmes produits. Je m’explique :

Lorsque j’ai des kystes ou des imperfections sur la peau, il me faut une lotion non agressive et qui soit spécifique aux peaux acnéiques. Dans cette période-là je prends donc : Eau micellaire Créaline H2O pour peaux intolérantes Bioderma, 10,50€ les 250ml que vous pouvez trouver dans toutes les pharmacies et parapharmacie point certain supermarché comme Leclerc l’ont même dans leur rayon.

Lorsque je n’ai aucun souci de peau particulier, que je me suis maquille où que je souhaite tout simplement retirer les impuretés de la journée telle que la pollution, je me sers de ;

lotion micellaire BYPHASSE

Cette Solution micellaire démaquille les peaux sensibles, sèches, irritables, sujettes aux rougeurs mais pas que, elle nettoie, démaquille, revitalise et décogestionne. Pour moi, rapport qualité-prix, c’est de loin la meilleure : environ 9€ les 550ml (pharmacie, parapharmacie, et parfois chez Lidl)

2. Fond de teint/BB crème

  • Différence entre fond de teint et BB crème :

Un fond de teint est un produit de maquillage qui permet d’unifier le teint, de le matifier et de couvrir les imperfections. … À l’inverse du fond de teint, une BB crème combine le maquillage et le soin. En effet lorsque vous mettez un fond de teint, il faudra au préalable mettre toujours une crème hydratante et ensuite appliquer le fond de teint qui aura un effet plus couvrant.

  • BB CREME MADARA : effet léger garanti

Cette BB crème anti-pollution SPF15 de Madara est une véritable innovation de la cosmétique naturelle ! Cette crème, comprenez « Color control cream », agit comme une base de teint correctrice et possède des pigments adaptés à chaque problème de peau dans le but de les corriger. Ainsi, elle s’adapte réellement à toutes les carnations de peau pour les corriger et les embellir. Elle a une texture ultra-soyeuse donc on ne la sent pas sur le visage. Hommes et femmes peuvent la mettre. Pour moi c’est THE BEST OF THE BEST pour effet « makeup no make-up »

  • Fond de teint Gressa Skin : le plus couvrant

Ce fond de teint est connu pour être le plus couvrant des « greengame ». J’avoue ne pas l’avoir essayé mais en avoir entendu tellement de bien que je ne pouvais pas ne 0as vous le partager 😉. Vous pourrez le trouver sur leur site : ici

  • Fond De Teint Éclat Sephora Care : bon plan petit prix

Ma pépite depuis 1 an. Mix parfait entre maquillage et soin pour un éclat naturel, avec ses 97% d’ingrédients d’origine naturelle, ce fond de teint léger à la couvrance modulable a pleins d’atouts 🥰 :

√ son petit prix : 14.99€ les 30 ml ainsi

√ formule clean /vegan

√ un effet seconde peau et une bonne couvrance

3. D’autres produits/gammes

  • Gamme certifiée bio d’Avril Cosmetics

Avant les symptômes de la maladie, j’étais une adepte sans nom de la marque « makeup forever » car je trouve qu’elle a tout pour elle : ses produits tiennent longtemps, pas besoin d’en mettre une tonne pour que ça se voit et pas de peux exorbitants. Après quelques recherches sur des marques plus cleans pour ma peau, j’ai beaucoup entendu parle de cette marque. Et à l’occasion d’une vente privée sur Veepee, je me suis lâchée sur la commande (autant bien essayé jusqu’au bout)🤣.

De manière générale, les produits sont bons. Et j’ai même réussi à me trouver de vrais chouchous parmi leurs gammes :

Mascara Noir Certifié bio : c’est une vraie pépite pour 7€ 🥰🥰🥰. Il contient de l’extrait d’açaï et de la cire d’abeille bio.

mascara

Crayon bio pour les yeux : pour 3€ il sublimera votre regard. Il est Enrichi en huile de graines de ricin bio, ce crayon à la texture ultra douce vous garantit une application agréable.

  • Gamme LILLY LOLO :

Les produits Lily Lolo sont certifiés Cruelty Free (pas de test sur les animaux) et composés uniquement d’ingrédients sains et bénéfiques pour la peau. Vous n’y trouverez aucune molécule toxique ou à risque. Adapté à tout âge, tout look, toute carnation et quel que soit le type de peau, de sèche à grasse, le maquillage minéral Lily Lolo fait un teint impeccable, sans démarcations et sans boucher les pores ni irriter.

Moi, je suis totalement fan de leur blush compact. En effet, tout d’abord il est peu cher puisque il coûte 14.30€ et ce blush me dure au moins 8 mois. De plus, je trouve qu’il a plein de points forts :

  • Texture soyeuse facile à appliquer
  • plus d’une dizaine de tentes différentes pour aller au plus grand nombre de personnes
  • Contient de l’huile d’argan et de Grenade anti-âge
  • Contient des l’huile de jojoba et de manuka antibactérienne
  • Tenue longue durée
  • Végan, sans parfum et sans talc
  • Format compact avec petit miroir que l’on peut promener partout

Vous l’aurez compris je l’adore 😁🤣

Voilà on arrive au bout de cet article et j’espère avoir réussi à vous donner certaines informations, certaines astuces… Tous ces produits font majoritairement partie de mon quotidien et je le répète, je n’est été sponsorisée et ni aidée par aucune de ces marques. Ce sont vraiment des articles dont je me sers depuis déjà pas mal d’années et qui m’ont prouvé, en tout cas sur ma peau, qu’il n’y avait aucun risque. Vous l’aurez aussi compris, je me suis beaucoup de tournée vers des produits bio et naturels pour plusieurs raisons : déjà parce que il y a moins de risques que ma peau etouffe avec des produits « light », que je préfère avoir des produits qui ne sont pas testés sur les animaux même si je ne suis pas une maniaque et que je mange de la viande 🤣. De plus je me suis rendu compte que plusieurs produits bio pouvez ne pas être bien plus cher que des produits de cosmétique normaux donc pourquoi se priver… Et enfin, je me suis rendu compte évidemment que les produits bio était souvent et quasiment tout le temps des produits dermatologiques et qui me posait beaucoup moins de soucis sur ma peau que lorsque j’ai acheté n’importe quel produit lambda.

Je reste bien évidemment comme d’habitude, à votre disposition pour répondre à vos questions et bien évidemment j’attends vos retours comme d’habitude si vous avez d’autres produits que vous connaissez et qui pourrait en intéresser d’autres.

Bon début de semaine à tous et à très bientôt pour de nouvelles aventures ❤️

Activités pour se changer les idées en cas de poussées

    Quand on vit avec de multiples pathologies comme une maladie de #crohn ou de #verneuil, on est malheureusement souvent en arrêt maladie ou incapable de faire quoi que se soit. Entre les pics de douleurs et tous les désagréments occasionnés par les symptômes, il faut bien trouver des activités pour nous changer les idées 😉.
Si vous avez envie de trouver des idées, suivez le guide 😉

1. Le Hygge ou l’art de prendre de soi

    Dans l’un de mes derniers articles (ici), je vous ai mis de nombreuses recettes maison pour pouvoir prendre soin de votre corps,de votre peau ou même de vos cheveux 🥰.
Je ne répéterai jamais assez l’importance de prendre soin de soi au travers de gommages, de soins etc… car cela créé un moment heureux dans votre vie de tous les jours et surtout dans cet instant de douleur. Prendre du temps pour soi nous encourage évidemment à nous détendre et donc à lâcher prise au niveau de la douleur.

2. La Tricothérapie

    Lorsque je suis tombée malade en 2005, j’étais hospitalisée 11 mois sur 12 et l’hôpital était devenu presque ma maison principale… A force d’être devant la télévision et surtout quand on a une vingtaine d’années, il fallait que je trouve une activité pour m’occuper les mains pour pas devenir totalement zinzin (ou tout simplement que les médecins décident par eux-mêmes de me descendre deux étages plus bas en psychiatrie 🤣).
À l’époque donc ma meilleure amie venait me visiter fréquemment à l’hôpital et elle, elle avait appris le tricot de sa grand-mère. Je la voyais se balader constamment et partout avec son tricot, constamment à créer des bonnets, des vêtements pour ses enfants etc… Et ça m’a donné envie. Elle m’a simplement donné le virus ☺️.
En me penchant un peu plus en détail sur ce qu’est le tricot, j’ai découvert que ça me permettait le temps d’un instant de me mettre dans une bulle, de délaisser ma douleur pour me focaliser sur ma création future. Il est reconnu médicalement que cela calme douleurs et stress.

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous renvoie vers cet article

Si l’aventure vous en dit, vous trouverez beaucoup de tutos pour débutants sur Youtube ou Facebook pour démarrer tranquillement votre première création 😉. Et dites vous que l’on peut très vite arriver à de jolies choses.

3. Activités manuelles

    Plusieurs études ont pu démontré que les activités manuelles et artistiques sont d’une grande aide et représentent une thérapie naturelle efficace pour lutter contre le stress, chasser la dépression et diminuer les douleurs. Ces activités favorisent la libération d’hormones du plaisir dans le cerveau, procurant à celui ou celle qui les pratique un état de bien-être et de relaxation, ce qui joue de façon favorable sur nos douleurs. Que ce soit du jardinage, du scrapbooking, de la création de bijoux ou du macramé, peu importe. Ce qui est important c’est de vous concentrer sur cette tâche pour augmenter votre sentiment de bien-être et de relaxation.

4. La Méditation

La méditation est une pratique mentale qui consiste généralement en une attention portée pour chercher à produire une paix intérieure, la vacuité de l’esprit, des états de conscience modifiés, l’apaisement progressif de douleurs physiques ou mentales, ou encore une simple relaxation.

Les techniques de méditation sont très diverses et certaines études médicales démontrent que la méditation pourrait avoir un effet analgésique, réduire les douleurs lombaires et avoir un impact positif sur la fibromyalgie. Il a été démontré dans d’autres études que méditer pouvait diminuer l’intensité de la douleur et les désagréments liés à la douleur chronique. Si vous avez envie d’en savoir plus, je vous recommande :

Le Cahier Méditation de Christiane Beaugé qui vous explique de façon claire tout cela. Vous pouvez l’acheter sur le site de la Fnac

5. Un bon film ou une bonne série avec une bouillotte

Quand les douleurs sont son au summum de tout et que je ne peux absolument plus bouger, rien de mieux que de me faire chauffer un coussin chauffant au graine de lin que je pose sur mon abcès ou sur mon ventre. Je me mets une série ou un film et je compte dans le canapé. Des fois ça fait du bien 😉

Au final le plus important dans tout ça c’est d’essayer de nous changer les idées l’espace d’un instant, pour penser à autre chose, pour avoir un moment de répit face à cette douleur qui imprègne notre corps un peu plus chaque jour par moment. Il faut se libérer l’esprit pour essayer de moins souffrir

A bientôt les amis 😉

Mes recettes indispensables 100% naturel

    
    Depuis déjà quelques temps, je m’intéresse d’un peu plus près à toute la cosmétique 100 % naturelle car je me suis rendue compte que ma peau est devenue très sensible, et encore plus sensible depuis que je suis atteinte de la maladie de Verneuil.

Après plusieurs demandes, j’ai décidé de vous faire partager les indispensables de ma salle de bain 100% naturel, qui m’accompagne chaque jour dans mon quotidien 🤗

A. L’importance de prendre soin de soi ou l’art de vivre à la Danoise : le hygge

    Depuis toujours, je prône l’importance de prendre soin de moi et d’écouter mon corps (bon après avec une maladie de Crohn j’avais pas trop le choix que d’écouter mon ventre 🤣🤣🤣). J’ai toujours aimé profiter des petits bonheurs de la vie, être entourée de ma famille ou de mes amis pour vivre un moment chaleureux, prendre du temps pour moi afin de me détendre et de lâcher prise. J’aime aussi beaucoup lire, écrire et c’est vrai qu’au travers de mes lectures j’ai fait la découverte de ce qu’est le « HYGGE », sans savoir que je l’ai expérimenté déjà au quotidien.

Aussi loin que je m’en rappelle, j’ai toujours aimé concocter des recettes car à l’époque je n’avais pas les sous pour m’acheter des masques prêts à l’emploi. Et quand ma maladie de Verneuil s’est déclarée, ma peau a commencé à être beaucoup plus sensible, beaucoup plus délicate.

1.      Définition du HYGGE

   Le « Hygge » est un mot de la langue norvégienne qui signifie « bien-être ». Le terme est apparu pour la première fois vers la fin du XVIIIe siècle. Il se définit comme un art de vivre qui consiste à créer des moments heureux dans la vie de tous les jours, quelle que soit la saison, l’heure de la journée ou l’état d’esprit. Cet art encourage les gens à se mettre dans une ambiance chaleureuse pour partager un moment agréable. Ce concept prône les vertus d’un confort simple, toujours en ayant conscience de ce que l’on consomme, avec pour résultat essentiel : s’aimer soi-même et être heureux.

Prendre soin de soi est donc l’un des piliers de la philosophie Hygge. C’est aussi une approche naturelle et bio des soins de beauté, que ce soit pour les hommes ou pour les femmes.

2.      Les bienfaits

   Souvent emporté par la frénésie du quotidien, la vitesse du temps qui passe, des rendez-vous, des imprévus, de la maladie, notre esprit se dissipe et nous oublions de faire attention à ce qui nous entoure. Il est important de reprendre pied dans la réalité et dans le présent afin de profiter à fond et de ne jamais rater une occasion d’être heureux. Et pour cela, il faut se poser quelques minutes, prendre le temps de se recentrer sur soi-même et profiter en pleine conscience de l’instant présent. L’avantage de se planifier des petits moments de bonheur, c’est que pendant cet instant votre esprit se met au repos, on ne lui demande plus aucun effort, votre corps alors se détend oui, vous déstresser et du coup vous profitez de ce moment agréable à 100 %.

Je sais que lorsque nous sommes malades, il n’est pas toujours évident de s’octroyer des petits instants comme ça car nous n’avons pas envie, ou notre corps est trop fatigué pour bouger, ou encore nous n’avons pas la force de faire une activité. Mais ce qui est bien dans ce concept danois, c’est que la moindre activité peut être un moment relaxant à partir du moment où vous prenez plaisir à faire une activité cela peut-être le dessin, du tricot, de la lecture, un soin du visage, écouter de la musique ou je ne sais quelle activité qui vous ferait plaisir. Le but ultime est de mettre un petit grain de magie dans votre quotidien qui, parfois peut être difficile.

    Donc après avoir lu ça, je me suis penchée plus en détail sur des recettes totalement naturelles pour des soins totalement détente 😉 . L’objectif étant pour vous de piocher toutes les recettes qui vous font du bien, que vous avez envie d’essayer. Il ne faut pas oublier que nos pathologies sont aussi raccord avec nos émotions et que cultiver de petits bonheurs dans la vie quotidienne peut nous aider améliorer notre qualité de vie.

B. Recettes naturelles

   Depuis plus d’une dizaine d’années, je fais des recherches sur des recettes totalement naturelles, qui me permettent de prendre soin de moi ou de mon chéri (oui oui vous avez bien compris mon petit mari adore que je lui applique des soins sur le visage ou sur son crâne pour qu’il ait une peau toute douce 😂), avec des ingrédients de ma cuisine ou des ingrédients totalement 100% naturels ou bio achetés sur le site Aroma-Zone. Le but étant que ça fasse du bien à mon porte-monnaie, à mon corps / à mon visage / à mes cheveux et que ce soit 100 % naturel. Il existe d’ailleurs sur le site Aroma-Zone un fichier reprenant certaines recettes, vous trouverez le lien ici.

1.   Les huiles essentielles

    Toutes les huiles essentielles que j’utilise, je les achète sur le site Aroma-Zone car elles sont tops, de qualité, pures, 100% naturelles et BIO certifiées ECOCERT, complètes et non modifiées.

Les modes d’utilisation des huiles essentielles sont variés et nombreux. Il convient de trouver le meilleur moyen d’utiliser celles-ci en fonction de l’effet ou de l’objectif recherché. Il est également nécessaire de tenir compte de leur composition et de la condition de la personne qui les utilise (âge, état de santé, grossesse…). Pour une utilisation en cosmétique, les huiles essentielles, très diluées, auront une action locale, alors que pour une utilisation en aromathérapie, elles pourront avoir une action locale et/ou systémique, plus générale.

⚠️ Précautions :

– Ne pas utiliser d’huiles essentielles ou de soins en contenant sur le contour des yeux, et encore moins dans les yeux.
– Certaines huiles essentielles riches en phénols, en aldéhydes terpéniques (cinnamaldéhyde, citral…) ou en terpènes peuvent être irritantes pour la peau (voir les précautions d’emploi).
– D’autres sont photosensibilisantes et il est déconseillé de s’exposer au soleil au minimum pendant les 4h suivant l’application (voir les précautions d’emploi).
– Certaines huiles essentielles peuvent être allergisantes : faites toujours un test préalable dans le pli du coude.
– Bien respecter les précautions d’emploi figurant dans la fiche technique de chaque huile essentielle.


Voici une sélection d’huiles essentielles préconisée en fonction de votre humeur ou fonction de l’effet recherché.

  • HE de tea-tree ou arbre à thé : antibactérienne, antifongique, antiviral, immunostimulante et extraordinaire pour faire percer vos abcès (vous trouverez la manière de faire dans cet article )
  • HE lavande fine : anti stress et anti anxiété, relaxante et antidépressive
  • HE menthe poivrée : antalgique local tonique et stimulante, antibactérienne, antiviral
  • HE camomille allemande : apaisante, lutte contre les irritations et les démangeaisons
  • HE mandarine : lutte contre les angoisses, l’insomnie, le stress et l’agitation générale
  • HE calendula : apaisant, calmant, réparateur, riche en composés antioxydants et anti-âge puissant sur le visage

Vous pouvez donc utiliser ses huiles essentielles dans un diffuseur préconiser à cet effet. C’est à la fois beau, pratique et hyper relaxant. Vous verrez ces huiles ont un effet positif sur vos humeurs 😉 . Vous pouvez aussi en intégrer quelques gouttes à une bougie que vous pouvez éventuellement créer vous-même, ou encore en intégrer quelques gouttes à vos soins beauté pour leurs vertus

DIY BOUGIE

2. Recettes naturelles visage

Afin de pouvoir profiter pleinement des bienfaits de soins et de relaxation, il faut vraiment se mettre en condition afin de profiter pleinement. Tout d’abord assurez-vous d’être au calme, en paix, avec un minimum de 30 minutes rien qu’à vous. S’accorder des moments de tranquillité sans aucune culpabilité est important afin de pouvoir couper avec l’agitation frénétique et stressante d’une vie quotidienne. En effet afin de mieux appréhender les douleurs de la maladie et les conséquences sur notre quotidien, il est important de passer des moments de zen attitude, des moments où votre vie se met en stand-by afin de profiter pleinement de cet état de sérénité et d’équilibre point de plus ça va permettre de couper quelques instants avec vos douleurs, vos problèmes quotidiens. Et pour moi ça passe évidemment par un moment de relaxation intense en me faisant des soins pour le corps et pour le visage. Vous pouvez d’ailleurs tout à fait organiser un petit moment à deux, pour des soins pour vous et votre amoureux oui, ou encore des soins à base d’huile de massage qui amènera, en plus de la sérénité, un petit coup de fouet non négligeable à votre couple 😉

  • Bain relax aux huiles essentielles :

15 à 20 gouttes d’huile essentielle que vous aurez choisi en fonction de ses propriétés, diluer dans une base neutre telle que de l’huile de jojoba.

On est dimanche et vous avez mal de partout. De plus, de nouveaux abcès pointent le bout de nez. Rien de mieux qu’un bon bain pour se relaxer. Le mieux est de se plonger dans un bain enrichi d’huile essentielle et d’allumer quelques bougies sur le rebord de votre baignoire pour profiter totalement de ce moment de détente. Vous pouvez même fermer les yeux, méditer, lire un livre ou écouter de la musique ou tout simplement ne rien faire. Le plus important est de prendre soin de vous.

  • Masque hyper apaisant et cicatrisant :

Ingrédients : un yaourt au lait végétal (type soja), miel bio (hyper cicatrisant), un concombre (plein de bienfaits ainsi que anti-inflammatoire)

Dans un blender, mélanger quelques cuillères du lait au soja végétal, 2 cuillères à soupe de miel, éplucher un concombre jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Appliquer à l’aide d’un pinceau surtout le visage la pâte de manière épaisse et homogène. Laisser poser une vingtaine de minutes et rincer à l’eau claire.

  • Gommage légèrement exfoliant visage pour peaux sensibles :

Ingrédients : une cuillère à café de miel, une demi-banane préalablement écrasée, quelques grains de café du matin préalablement séchés, une cuillère à soupe d’huile de jojoba / huile d’amande douce (éviter l’huile de coco sur le visage car c’est une huile qui bouche les pores de la peau)

Mélanger tous les ingrédients (avec une cuillère en bois) dans un bol afin d’en faire une pâte assez épaisse. Appliquer sur la peau en faisant des petits mouvement circulaire pendant quelques minutes. Appliquer en couche assez épaisse et après avoir masser sur votre peau, laisser reposer une à deux minutes afin que les effets cicatrisant du miel fasse effet. Retirer le tout à l’aide de coton imbibé d’eau tiède. Votre peau aura l’effet des fesses d’un bébé 😂. N’oubliez pas derrière d’appliquer une crème hydratante

  • Masque detox :

On est dimanche, vous êtes sorti tard et vous avez une mine déconfite. Avoue le masque rapide et facile et qui fait des miracles 😉

Ingredients: miel, jus de citron, huile d’olive ou amande douce, argile verte

Dans un bol, versez deux cuillères à soupe d’argile verte en poudre, une cuillère à café de miel et une cuillère à café de gel d’aloe vera et 1 cuillère à café de citron et une cuillère à soupe d’huile olive/jojoba/amande douce. Appliquer le mélange sur le visage propre à l’aide d’un coton ou d’une éponge, en évitant le contour des yeux. Attendez 15 à 20 minutes avant de bien rincer. Vous verrez votre peau sera douce et toute souple

  • Masque nourrissant :

Ingrédients : 1/2 banane bien mûre, yaourt nature, miel, huile d’amande douce.

Ecrasez une banane bien mûre en purée, puis mélangez-la avec un yaourt nature, une cuillère à café d’huile d’amande douce et deux cuillères à café de miel. Appliquez ce masque visage maison en petit massage délicat sur l’ensemble du visage. Laissez poser 10 à 20 minutes avant de rincer. Votre peau sera douce et nourrie en profondeur.

  • Masque anti-oxydant :

Ingrédients : 2 cuillères à soupe de cacao en poudre non sucré, 2 cuillères à café d’huile d’olive (ou d’amande douce ou argan), 1 cuillère à soupe de yaourt.

Le cacao n’est pas seulement le meilleur ami de nos papilles mais également un bon allié pour notre peau. Il lutte très efficacement contre les radicaux libres et prévient ainsi le vieillissement cutané. Grâce à la sérotonine et aux endorphines qu’il contient, ce masque visage maison vous garantit également un effet apaisant quasi antidépresseur.

Mélangez l’ensemble des ingrédients (faites fondre le chocolat au bain marie avant s’il est en carrés). Laissez agir 20 minutes après la pose et rincez. Donc mélangez le cacao, l’huile végétal et le yaourt jusqu’à obtention d’une pâte bien lisse sans grumeaux. Ne la mangez pas mais appliquez-la sur une peau propre et laissez agir 20 minutes. Rincez à l’eau claire et tiède. Peau de bébé et bonne humeur garantie !

  • Lotion détox contre les petits boutons :

Ingrédients : 10 clous de girofle, un citron vert, de l’eau de rose.

faire bouillir des clous de girofle dans un bol d’eau avant de filtrer. Ajoutez le jus d’un demi-citron vert ainsi que 5 cuillères à café d’eau de rose une fois que le liquide a refroidi. Utiliser en lotion lorsque la peau présente des petites imperfections afin d’afficher le bouton puis d’éliminer celles-ci.

  • Masque tonique :

Ingrédients : argile verte, yaourt, huile d’amande douce ou de jojoba, huile essentielle de carotte

Dans un bol, mélanger deux cuillères à soupe d’argile verte et une cuillère à soupe de yaourt. Ajouter une cuillère à café d’huile d’amande douce ou de jojoba et 2 gouttes d’huile essentielle de carotte appliquer en évitant contour des yeux. Laisser agir 10 minutes puis rincer à l’eau tiède

  • Masque nourrissant à l’avocat et à la banane :

Ingrédients : 1/2 avocat (très mur), 1 banane, miel

Mixez ou écrasez ensemble la banane et l’avocat de manière à obtenir une préparation parfaitement lisse. Ajoutez une cuillère à soupe de miel pour rendre la purée bien onctueuse et étalez sur le visage. Laissez poser 10 minutes. Grâce aux protéines et aux vitamine A, B et E de l’avocat qu’il contient en quantité, l’avocat hydrate et protège votre peau des agressions extérieures. La banane l’assouplit, la nourrit et la régénère. Bien rincer à l’aide de coton à l’eau tiède.

  • Masque bonne mine au miel

Ingrédients : 1 blanc d’œuf, 1 cuillère à soupe de miel liquide, 1/2 cuillère à soupe de jus de citron, 1 cuillère à soupe de yaourt ou de crème fraîche

Battre le blanc d’œuf puis ajoutez le miel et le jus de citron. Incorporez le yaourt et touillez pour obtenir un mélange homogène. Laissez la pâte 15 minutes sur votre visage puis retirez en rinçant. Enrichi en acide lactique le yaourt exfolie, hydrate et apporte une peau lisse. Le calcium favorise le renouvellement des cellules pour un teint éclatant.

  • Peeling au miel :

Ingredients : 2 cuillères à soupe de miel, un jus de citron et 2 cuillères à café de cannelle

Pour réaliser un peeling maison, mélangez du jus de citron avec 2 cuillères à soupe de miel. Ajoutez à la préparation, 2 cuillères à café de cannelle, réputée pour ses propriétés nettoyantes et désinfectantes. Appliquez la mixture sur le visage humide pendant 15 min puis rincer à l’eau fraîche sans frotter. On termine évidemment par appliquer une bonne crème hydratante ou de l’huile d’amande douce.

2. Recettes naturelles corps

  • Gommage maison à l’huile de jojoba

Ingrédients : sucre en poudre, huile de jojoba, de l’eau

Pour un exfoliant 100 % naturel, il vous faut 6 cuillères à soupe de sucre en poudre, 3 cuillères à soupe d’eau et 2 d’huile de jojoba. Mélangez les deux premiers ingrédients jusqu’à obtenir une belle homogénéité. Enfin, ajoutez l’huile de jojoba en prenant soin de bien la répartir. Vous pouvez instantanément commencer votre gommage sur le visage, mais aussi sur tout le reste du corps, à condition de doubler, voire de tripler les quantités. Comme pour toute séance d’exfoliation, prenez garde aux zones sensibles telles que le contour des yeux et de la bouche

  • Préparation pour ongles cassants

Ingredients : un jus de citron- du bicarbonate- de l’huile d’olive ou huile d’argan

Mélangez le jus de citron à 1 cuillère à soupe de bicarbonate. Faites chauffer 35 secondes au four à micro-onde et tremper ses ongles 3 à 4 minutes dans la préparation. Nettoyez-vous les mains.

  • Soin maison contre la cellulite

Ingrédients : 3 cuillères à soupe de gros sel, 4 cuillères à soupe d’huile de sésame, 1 cuillère à soupe de miel liquide et 10 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse rose.

Mélanger les ingrédients. Sur peau humide, appliquez ce soin maison sur les zones cibles, en effectuant des mouvements circulaires, depuis vos pieds jusqu’au haut de votre corps. Bien évidemment, c’est à compléter par une alimentation équilibrée et une pratique sportive bien sûr) et la peau d’orange ne sera bientôt qu’un mauvais souvenir.

3. Recettes naturelles capillaires

  • Bain d’huile

Un bain d’huile peut offrir de (très) nombreux bienfaits aux cheveux. Les huiles végétales sont, en effet, des soins précieux qui apportent rapidement hydratation et brillance à la chevelure. Que vous soyez un homme ou une femme, peu importe le plus important est de prendre soin de soi et de ses cheveux. Cela permet de les nourrir en profondeur, un peu comme un masque mais encore plus efficace. En fonction des huiles que tu choisis, tu peux bénéficier de plein de propriétés différentes selon tes besoins capillaires, et il y a du choix.

En fonction du cheveux et du besoin, vous utilisez des huiles différentes. Vous trouverez bien évidemment toutes les informations sur les huiles que vous souhaitez sur le site Aroma-Zone qui est pour le coup extrêmement bien détaillé.

Une fois que tu as sélectionné tes huiles, on passe à l’application et à la pose ! Une fois que ton bain d’huile est posé, il n’y a plus qu’à attendre ! Laisse le poser minimum une heure avant shampoing pour en tirer tous les bénéfices. Bien évidemment, le plus longtemps on laisse poser, plus nos cheveux apprécient. Moi par exemple je sais que je l’applique la veille, je dors toute la nuit avec du papier film sur la tête pour éviter de salir mon oreiller et je me lave les cheveux le lendemain matin.

√ Tous types de cheveux : abricot, amande douce, argan, carthame, chanvre, coco, nigelle, noix du Brésil, olive

√ cheveux secs ou abîmés : abyssinie, avocat, baobab, coton, dattier du désert, germes de blé, kukui, pépins de raisin

√ cheveux gras ou fins : jojoba, macadamia, neem, noisette, sésame

√ cheveux bouclés/frisés : abyssinie, papaye, piqui, pracaxi, sapote

√ faire briller : abyssinie, argan, bourrache, brocoli, cameline, chanvre, jojoba, papaye, sapote

√ protéger : babassu, buriti, cameline, carthame, cramberry, framboise, karanja, macadamia, sésame, tomate.

√ booster la pousse : avocat, bourrache, carthame, chaulmoogra, moutarde, ricin, sapotegainer et lutter contre les frisottis : brocoli, piqui, pracaxifortifier : amande douce, bourrache, camélia, dattier du désert, framboise, nigelle

  • Masque à la banane pour hydrater les cheveux

Ingredients : 1 banane bien mûre, 1 cuillère à soupe de mayonnaise, 1 jaune d’œuf, 2 cuillères à soupe d’huile de coco et 2 cuillères à soupe de miel.

Mélangez tous les ingrédients. Appliquez le masque sur les longueurs et les pointes, recouvrez vos cheveux d’une serviette sèche et laissez agir toute la nuit. Lavez et rincez abondement votre chevelure le lendemain.

  • Masque anti pelliculaire

Ingrédients : 1 cuillère à soupe d’aloe vera, 1 cuillère à soupe de miel liquide, 1 cuillère à soupe d’huile d’oliveou coco et 1 cuillère à soupe de yaourt nature

Commencez par faire un peu tiédir le miel liquide dans une casserole ou au micro-onde. Ajoutez-y une cuillère à soupe d’aloe verre, une cuillère à soupe d’huile d’olive et une cuillère à soupe de yaourt nature. Mélangez tous ces ingrédients pour obtenir une pâte bien onctueuse. Appliquez ce masque sur le cuir chevelu et les longueurs. Laissez poser 20 à 30 minutes puis rincez abondamment à l’eau claire, avant de vous laver les cheveux avec un shampoing non agressif.

  • Masque réparateur, fortifiant et effet brillance

Ingredients : une cuillère à café de miel, un jaune d’œuf, une huile végétale tel que l’huile de coco, l’huile de jojoba, ou autres….

Battre un jaune d’œuf avec une cuillère à soupe d’huile végétale (olive, avocat, ricin, argan, jojoba…) et le miel. Appliquer immédiatement sur les cheveux mèche par mèche, laisser poser 30 minutes avant de faire un shampoing doux. Sur cheveux longs, doubler les quantités.

  • Gel de lin

Ce fameux gel de lin mérite à lui seul un paragraphe tout entier 😁.

Le gel naturel de graines de lin « maison » apporte hydratation, nutrition, forme, brillance et souplesse aux cheveux. De plus, il saura également raffermir les tissus de la peau, de par son effet tenseur au même titre que le gel d’aloe vera. Vous pouvez d’ailleurs l’appliquer directement tel quel en tant que sérum avant ta crème de jour.

Ingrédients : 10 gr de graines de lin ( blondes ou brunes, on s’en fiche ) avec 100 ml d’eau

Mettre l’eau dans une casserole, porter à ébullition, ajouter les graines, et touiller régulièrement pendant à peu près 10/15 min. Attention ça mousse un peu 😉. Enfin il faut filtrer le tout (vous verrez ça va devenir une eau un peu plus épaisse) . Moi j’ai l’habitude de filtrer les graines de lin en les mettant dans un collant ou un bas propre c’est beaucoup plus facile pour extraire le gel des graines. Pour finir, attendre que ça refroidisse et bien mélanger. Vous pouvez donc l’appliquer sur votre visage ou sur vos cheveux pour un effet légèrement gel. Je m’en sers d’ailleurs quotidiennement pour rafraîchir les boucles de mes cheveux point toutefois sur des cheveux raides, il vous apportera brillance et en effet légèrement cartonné pour ce petit effet wavy 😉

  • Poudres ayurvédiques

Depuis que j’ai décidé de reprendre en main ma crinière de lionne et de faire attention aux produits qui étaient dans mes cosmétiques, jai vu’il y avait énormément de perturbateurs endocriniens dedans. Donc il fallait que je trouve un système de substitution et c’est là que je me suis rendue compte (au travers de nombreuses lectures) que les poudres ayurvédiques sont de véritables trésors de la nature qui se suffisent à elles-même. Elles offrent leurs fabuleux bienfaits et leur incroyable richesse en actifs pour révéler naturellement la beauté de vos cheveux.

Au départ, je n’étais absolument pas convaincue et j’ai donc décidé d’essayer en les substituant à toutes mes mousses pour cheveux, mes masques, après shampoing etc…. De plus ma peau étant devenu très sensible, même mon cuir chevelu commençait à être irrité alors que ça faisait des années que j’ai utilisé les mêmes shampoings 🤷. Mais sincèrement je dois me rendre à l’évidence, les poudres ayurvédiques sont une solution naturelle et efficace à toutes les problématiques capillaires : sécheresse capillaire, antipelliculaire, brillance, fortifiant etc….

En fonction de votre besoin, sur le site Aroma-Zone (et oui encore lui) on peut identifier les poudres de plantes naturelles et BIO les mieux adaptées à votre chevelure et du coup vous créez vos propres soins 😉. Pour cela il vous suffit de cliquer ici

Vous l’aurez compris je suis devenue totalement fan de ces poudres et il est vrai qu’elle font partie intégrante de mes routines capillaires chaque semaine. D’ailleurs elles ont même un double emploi puisque certaines poudres me servent aussi bien pour mes routines capillaires que pour certains de mes masques puisque j’en ajoute aussi dans mes soins et masques visage (recettes ⏫). Voici quelques poudres 😉 qui sont quotidiennement à la maison et dont je me sers tout le temps :

  1. poudre de guimauve :

La poudre de guimauve forme avec de l’eau une pâte gélifiée idéale pour préparer des masques végétaux pour la peau ou les cheveux. Elle fait merveille dans la préparation de soins capillaires 100% végétaux pour gainer, démêler et embellir les cheveux, associée à d’autres poudres.

Elle est également appréciée dans les soins de la peau pour apaiser les zones inconfortables ou hydrater et revitaliser les peaux sèches et déshydratées car elle est adoucissante et émolliente. Elle apaise et calme les peaux délicates.

2. Poudre Alma

Riche en vitamine C, l’Amla est réputé comme régénérant puissant en Ayurvéda. Cette poudre est connue pour prévenir la chute des cheveux, pour illuminer le teint et purifier la peau. Comme ingrédient cosmétique, la poudre ayurvédique d’amla bio est reconnue pour ces propriétés :Tonique et astringente, elle illumine le teint, nettoie et purifie la peau. Elle tonifie les dents, nettoie la bouche et apaise les gencives.Anti-âge, elle régénère le tissu cutané.

3. Poudre de Fenugrec

Comme ingrédient cosmétique, la poudre ayurvédique de fenugrec (methi) bio est reconnue pour ces propriétés : riche en antioxydants, aide à prévenir des signes du vieillissement prématuré de la peauApaisant, il soulage les peaux délicates, astringent, resserre les pores de la peau. Pour les cheveux, elle stimule la pousse des cheveux et lutte contre leur chute, renforce et gaine les cheveux, grâce aux mucilages, apporte volume et brillance aux cheveux.

Ma boîte à magie 😂

Honnêtement, je pourrais vous en mettre des tonnes mais je vous invite à aller sur le site Aroma-Zone, où vous trouverez tout toutes les poudres et les soins dont vous aurez besoin, à petit prix, pour créer et trouver tout pour vous faire des soins bio, naturels et qui fonctionnent pour votre peau et vos cheveux. Vous n’avez plus qu’à suivre le lien : ici

J’espère que ce nouvel article vous aura plu et vous aura donné de bonnes bases pour que vous aimiez jour après jour, un peu plus chaque jour, à prendre soin de vous. Car il ne faut pas oublier que notre maladie passe aussi par nos émotions et par nos ressentis et que vivre un moment Hygge ne peut qu’être bénéfique à notre quotidien, et du coup à nos pathologies 😉

Citation du jour

Si parfois le sort s’acharne sur toi,
Au point de vouloir baisser les bras,
Continue et ne t’arrête pas,
Accroche-toi à la vie et regarde autour de toi, Ta famille, tes amis, la vie,
Laisse le soleil réchauffer ton cœur
Et le vent chasser tes idées noires.
Car quand tu te regardes dans le miroir,
Seule l’image d’un combattant tu dois avoir.
Car le plus important est de garder l’espoir,
Et en tant que #verneuillet, nous combattons même dans le noir 💪💪💪

Je vous embrasse bien fort

#lavietrepidanteduneverneuillette #hidrosadenitesuppuree #hidrosadenite #verneuil #maladiedeverneuil #afrh #picoftheday #teamcurlyhair #teamblondpower #decomplexeedelaboucle #curlyblondehair #pictureoftheday #maladiechronique #maladieinvisible #hs #HSHeroes #force #courage #hswarrior #verneuilpower #crohndisease #crohnswarrior #crohn #citationpositivepersonnelle

Définition Maladie de Verneuil

    
   Aujourd’hui, j’avais envie de faire un point d’ensemble sur la maladie de Verneuil, afin d’expliquer à tous ceux qui ne connaissent pas cette maladie quels sont les tenants et les aboutissants que nous avons aujourd’hui.
Toutes les informations que vous trouverez aujourd’hui dans cet article, se trouvent aussi sur le site de l’ AFRH qui est l’association la plus ancienne loi 1901 pour l’Hidrosadenite Suppuree.

1. DEFINITION de la maladie et généralités


Décrite en 1854 par le Dr Aristide Verneuil, la maladie de verneuil qui porte son nom est une affection chronique, suppurative, fistulisante et d’évolution cicatricielle des follicules pilo-sébacés des régions cutanées où sont présentes des glandes apocrines. Ces localisations peuvent toucher un seul ou plusieurs territoires sur le corps. Les termes d’ didrosadenite ou hidrosadénite suppurée, d’acné inversée et de syndrome d’occlusion folliculaire sont également utilisés.

√   Diagnostic

Le diagnostic de la maladie de Verneuil est clinique. Elle débute, chez l’adolescent et l’adulte jeune, plus fréquemment chez la femme, par des nodules sous-cutanés, mobiles et indolores, isolés les uns des autres.
Certaines formes restent modérées, compatibles avec une vie tout à fait normale. Plus souvent, l’évolution est émaillée de poussées inflammatoires douloureuses, régressant en 10 à 15 jours avec une possible fistulisation à la peau.
Les périodes de rémission alternent avec les poussées. La maladie aboutit, dans les formes graves, à la constitution d’une gangue fibreuse avec brides rétractiles.
Nous sommes atteints d’une maladie, dont on tend aujourd’hui à prouver l’origine génétique. Nous ne sommes pas contagieux, et on n’est pas responsable de notre etat. Mais cela reste très invalidant et douloureux

La Maladie de Verneuil est réputée pour son mauvais diagnostic.

Comment reconnaître la Maladie de Verneuil ?

Sa principale manifestation est la présence de lésions rouges violacées, dures, vraiment douloureuses, dont les proportions peuvent devenir très importantes, et laissent parfois sourdre des écoulements plus ou moins purulents.

Il faut compter quasiment une dizaine d’années pour être diagnostiqué et une moyenne de 7 médecins consultés avant que ne soit posé le diagnostic… Cette pathologie doit être différenciée des furoncles, des abcès simples, des poils incarnés avec lesquelles elle est trop souvent confondue. Souvent non diagnostiquée elle est traitée comme des cas d’abcès aigus.

Le diagnostic est essentiellement clinique et repose sur la présence de :

  • lésions typiques, nodules douloureux profonds comme lésions initiales puis abcès, fistules, cicatrices en pont et comédons ouverts
  • la topographie caractéristique des aisselles, des aines, des régions péri-annales et infra-mammaires.
  • la chronicité et les récidives.

Dans la mesure où la maladie est méconnue et ses critères diagnostiques fréquemment ignorés, un long intervalle de temps sépare les premières manifestations de la maladie de l’établissement de son diagnostic, engendrant par cette perte de temps un risque réel de voir la maladie s’étendre.

Il existe certaines parties du corps humain où le développement des lésions est le plus fréquemment observé (photo 2). Ceci n’exclue pas totalement la possibilité que l’Hidrosadénite Suppurée puisse se développer en d’autres zones du corps bien malheureusement (par exemple : des lésions sur le cou (devant, derrière et sur les côtés), la poitrine et/ou le dos, le visage.etc…)
Il est malheureusement impossible de prédire, quand et où, une lésion va se développer, avant qu’elle ne débute.  Il arrive également que certains malades développent des lésions sur le cou (devant, derrière et sur les côtés), la poitrine et/ou le dos. On en note cependant beaucoup plus rarement sur le visage, mais cela arrive.

Photo 2 – zones les plus touchées

L’hidrosadénite a été classée en 3 différents stades, selon les critères Gravité / Sévérité. On l’appelle la classification de Hurley.

  • Stade I : Abcès unique ou multiples sans fistules ni processus cicatriciel fibreux
  • Stade II : Abcès récidivants avec fistules et cicatrices – unique ou multiples – lésions non coalescentes
  • Stade III : Atteinte diffuse (dans la zone atteinte) avec multiples abcédassions interconnectées et trajets fistuleux.
Les différents stades Hurley

2. Causes de la maladie


   Nous n’en savons toujours rien. On sait seulement que la Maladie de Verneuil concerne globalement 1% de la population, hommes, femmes, enfants confondus. Plus de 98% des cas d’hidradénite suppurée surviennent après l’âge de 11 ans mais on remarque aussi qu’à l’âge de la puberté, elle peut aussi se manifester bien plus tôt comme bien plus tard. Ainsi a t-on décrit le cas de femmes ayant développé la maladie après la ménopause 🤔🤔😉

Aujourd’hui l’AFRH, qui est l’association pour la maladie de Verneuil en France, a réussi a mettre en place, en accord avec les médecins membres de son Comité Scientifique, quelques consultations privilégiées.

Le premier centre vers lequel nous dirigeons aujourd’hui les mal n’yades qui nous contactent est le centre médicale de l’Institut Pasteur. Ils sont reçus par le Dr Aude Nassif, dermatologue et Présidente de notre Comité Scientifique, dont les récents travaux de recherche sur la Maladie de Verneuil et l’importante expérience de cette maladie permettent aux très nombreux malades qui viennent la consulter de repartir avec un diagnostic sûr mais surtout avec l’assurance de bénéficier des meilleurs traitements de pointe. Bien évidemment, d’autres dermatologue viennent à être informés et spécialisés dans cette pathologie et c’était la suite de ça qui a été créé le site Resoverneuil, afin de lister tous les médecins en France susceptibles de diagnostiquer la maladie.

3.  EXISTE T’IL DES EXAMENS POUR DIAGNOSTIQUER LA MALADIE ?

Non, il n’existe aucun examen biologique spécifique permettant de diagnostiquer la Maladie de Verneuil. Le diagnostic est avant tout clinique.

Cependant différents examens vous serons prescrits généralement tels que des analyses de sang, d’urine, dosages hormonaux, prélèvements effectués sur les collections purulentes en vue de la réalisation d’une antibiogramme, biopsies…

Depuis Novembre 2007, un nouvel examen devrait venir compléter ces différents examens, l’échographie. En effet, une publication médicale avance qu’un certain nombre de caractéristiques de la Maladie de Verneuil peuvent être identifiées par l’échographie.
Ces caractéristiques comprennent à la fois les lésions existantes et les facteurs possibles prédisposants tels que l’épaisseur de la peau et la morphologie des follicules pileux.
L’ultrasonographie peut identifier la véritable étendue des lésions dans la maladie de Vernneuil, ce qui peut être utile dans la planification préopératoire.

Aujourd’hui il est possible d’évaluer bien plus précisément l’étendue invisible de la maladie de Verneuil, sous la peau, grâce à des examens complémentaires tels que l’échographie, l’IRM, la thermographie, l’IRM couplée la thermographie (vous pouvez d’ailleurs avoir plus de renseignements sur le site AFRH… Celle-ci se révèlent notamment une aide précieuse pour le chirurgien en pré et post-opératoire. Ces examens sont toutefois rarement réalisés.

4.  ÉVALUATION DE L’EFFICACITÉ DES TRAITEMENTS

Les difficultés thérapeutiques résultent des incertitudes pathogéniques. L’évaluation de l’efficacité des traitements est difficile dans cette affection où les études contrôlées sont rares, les séries souvent peu nombreuses et aucun médicament n’a l’AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) pour cette indication PRECISE.

Traitements médicaux / antibiotiques

Il faut éviter les phénomènes de macération par une hygiène stricte, un séchage soigneux des plis et le port de sous-vêtements peu serrés, en coton. Les longs trajets en voiture, surtout l’été, la position assise prolongée sans mobilisation ne sont pas recommandés.
Même s’il n’existe pas de différence significative entre le poids moyen d’un groupe de patientes atteintes de maladie de Verneuil et un groupe témoin, on conseillera un régime chez les obèses pour une meilleure qualité de vie.

Les antibiotiques les plus utilisés sont les cyclines. Du fait des accidents graves rapportés avec la minocycline, on utilisera de préférence la doxycycline, à la dose de 50 à 200 mg/j, ou la tétracycline à la dose de 1 g/j.

La prescription des antibiotiques est recommandée dans l’HS dans les indications potentielles suivantes : en cas de poussée aigüe, de prophylaxie secondaire et en préopératoire.

La microbiologie des lésions de la maladie de Verneuil varie selon le stade lésionnel : certains germes de la flore cutanée pour les lésions de grade Ⅰ de Hurley (Staphylococcus lugdunensis, Cutibacterium spp) ou germes anaérobies, et des flores anaérobies complexes pour les lésions de grade Ⅱ et Ⅲ. Pour cette raison, le traitement antibiotique de la maladie de Verneuil est probabiliste et ne nécessite pas la réalisation de prélèvements bactériologiques locaux ou d’hémocultures.

Par contre, en cas de patient fébrile ce qui est inhabituel dans l’HS, la réalisation de prélèvements microbiologiques locaux (pus) et d’hémocultures à la recherche de germes responsables d’infections invasives est recommandée.

Il n’est donc pas recommandé de réaliser de prélèvement microbiologique chez les patients atteints d’HS, sauf en cas de fièvre, ce qui est inhabituel dans ce contexte.

Il est recommandé d’utiliser des antibiotiques à posologie anti-infectieuse dans le cas des formes sévères. La durée de traitement n’excédant pas 21 jours de traitement.

Lors d’une prophylaxie secondaire, une évaluation clinique à 24 semaines et plus précocement à 12 semaines est recommandée dans le cas d’une aggravation ou d’une stagnation de la maladie.

√  Les anti-TNF

  • ANTI-TNFα : ADALIMUMAB (Humira)

Dans l’état actuel de la prise en charge par les anti-TNFα de l’HS, la prescription de l’adalimumab ne peut s’envisager au plan réglementaire que dans le cadre d’une demande compassionnelle à l’assurance maladie. Humira® est indiqué dans le traitement de l’hidrosadénite suppurée (maladie de Verneuil) active, modérée à sévère, chez les patients adultes en cas de réponse insuffisante au traitement systémique conventionnel de l’HS ».

Les résultats :

  1. efficacité très modeste et limitée dans le temps
  2. incertitudes sur la tolérance à long terme aux doses préconisées.
  3. en l’absence d’autres possibilités thérapeutiques disponibles, et malgré une taille de l’effet modeste, ce traitement pourrait s’envisager chez les patients présentant une HS avec des lésions de Hurley Ⅱ et Ⅲ en relais d’une antibiothérapie large spectre (comme décrite ci-dessus).
  4. nécessité d’évaluation régulière qui conduira à l’arrêt du traitement si l’efficacité attendue n’est pas observée entre 3 et 6 mois.
  • ANTI-TNFα : INFLIXIMAB (Remicade)

L’infliximab n’a pas d’AMM dans l’HS. Le groupe de travail propose toutefois son utilisation en raison de son analogie avec l’adalimumab qui n’est pas pris en charge par l’assurance maladie. il sera donc donné dans cadre de pathologie associée telle que la maladie de Crohn car le remicade à une autorisation AMM dans le cadre du Crohn

Traitements chirurgicaux

C’est la solution pour les formes graves et résistantes au traitement médical.
L’extériorisation des abcès et des fistules suivie de cicatrisation dirigée « à ciel ouvert » est une méthode moins délabrante, parfois choisie dans les formes moyennes. La cicatrisation dirigée est obtenue dans des délais de 2 à 5 mois selon l’importance de la perte de substance et nécessite des pansements réguliers.
Le choix du traitement chirurgical est fonction de la présentation clinique, en urgence devant un abcès, ou programmée dans les autres cas.
Vous pouvez retrouver de façon très concrète toutes les informations sur les opérations chirurgicales sur la page « AFRH TRAITEMENT« 

L’évolution de la maladie de Verneuil est imprévisible. Les possibilités thérapeutiques étant réduites, la prise en charge psychologique ne doit pas être négligée.
Dans les formes rebelles aux traitements médicaux ou plus étendues, ou sévères d’emblée avec formation de fistules et de sinus, ou tardives avec gangue scléreuse, il n’y a pas d’autre alternative que le traitement chirurgical confié à un spécialiste en chirurgie plastique ou digestive, habitué à cette pathologie.

5.  RETENTISSEMENT PHYSIQUE ET PSYCHOLOGIQUE

« Le retentissement socio-professionnel et psychologique est majeur. Parmi les affections dermatologiques, la qualité de vie chez les patients atteints d’hidrosadénite suppurée est une des plus altérées. il s’agit de la maladie cutanée où le taux de suicide est le plus élevée. « 

La maladie est une maladie difficile, douloureuse et elle impacte notre vie au quotidien. Il est souvent difficile de se rendre compte ou de se l’avouer, mais il est important d’être aidé, écouter afin de ne pas intérioriser et tout ressortir telle une boule de nerfs 😉. J’ai mis longtemps avant de sauter le pas mais j’ai été suivie pendant 7 ans par une psychiatre afin de pouvoir discuter avec elle de tous les problèmes liés à notre maladie, j’ai évacué toutes mes frustrations et réglé une grande partie de mes problématiques.

Que nous soyons un homme ou une femme, l’impact de nos abcès sur notre vie au quotidien est immense. Immense car nous sommes toujours en train de nous poser la question de savoir si un abcès ne va pas pousser, si un abcès ne va pas couler, si tel ou tel vêtement ne va pas amener de nouveau abcès, la douleur liée à la poussée, la solitude et la colère face à l’incompréhension des autres, autant de sujets qui peuvent être abordés avec un professionnel de santé ou une personne de confiance point mais il est important et je dirais même qu’il est primordial que vous puissiez évacuer d’une façon ou d’une autre toutes les émotions négatives liées aux douleurs ou à la maladie en elle-même.

La Maladie de Verneuil est une maladie invalidante dont le retentissement sur la qualité de vie n’avait pas été évalué avant 2006. C’est ce à quoi s’est employée une équipe française à l’aide de questionnaires de qualité de vie (VQ-dermato et Skindex- France) qui ont été soumis à 61 patients souffrant de cette pathologie. Les membres de l’AFRH ont largement participé au recrutement de ces volontaires. Les résultats montrent sans ambiguïté un impact très important de la Maladie de Verneuil sur la qualité de vie (vous pouvez trouver toutes les infos de cette étude ici)

6. Génétique

La maladie de Verneuil a une composante génétique puisque des cas familiaux sont observés. En effet, 30 à 40% des malades atteints d’HS ont des antécédents familiaux, soit environ 1 patient sur 3. Dans ces cas, le mode de transmission est dominant autosomique à pénétrance varia- ble. Ceci signifie qu’une personne atteinte a un risque sur deux de transmettre le gène à ses enfants (autosomique dominante), mais une personne porteuse du gène ne déclare pas obligatoirement la maladie (pénétrance variable)

Il ne s’agit pas d’une maladie contagieuse ou sexuellement transmissible.

6. Pathologies associées

Pour certains malades, la Maladie de Verneuil ne reste malheureusement pas la seule pathologie dont ils aient à souffrir.Il est important de ne pas négliger ces autres affections afin d’élargir nos connaissances sur l’étiologie et la pathogénie de la Maladie de Verneuil, en gardant bien à l’esprit que “coexistence” ne signifie pas pour autant “pathologie associée”.

Nous citerons ainsi parmi ces autres pathologies dont il faudra déterminer la relation avec la Maladie de Verneuil:

– Les maladies cutanées, incluant les occlusions folliculaires (Acne Conglobata, Cellulite disséquante du cuir chevelu, Sinus pilonidal) et les désordres de pigmentation  (Dowling-Degos et Maladie de Kitamura…

Les maladies inflammatoires digestives ou rhumatologiques peuvent être associées et justifient la recherche systématique de symptômes évocateurs de ces pathologies au cours de l’interrogatoire (maladie de Crohn, spondylarthrite, polyarthrite etc….

– Les maladies neutrophiliques

– Les cancers cutanés : Quelques études observationnelles ont mis enévidence une prévalence augmentée de cancers cutanés épidermoïdes (environ 4 fois plus de risque de développer un carcinome épidermoïde quelque soit sa localisation) chez les patients atteints d’HS

L’association décrite avec des pathologies inflammatoires digestives ou rhumatismales justifie la recherche systématique de symptômes évocateurs de ces pathologies au cours de l’interrogatoire (asthénie, amaigrissement, douleur/raideur matinale d’horaire inflammatoire du rachis/raideur matinale ou des articulations périphériques, gonflements des articulations périphériques, sciatiques ou fessalgies à bascule, talalgies, douleurs sternales pour le rhumatisme inflammatoire ; douleurs abdominales fébriles ou non, sang ou glaires dans les selles ; diarrhées pour les maladies intestinales chroniques inflammatoires). En cas de doute, le patient sera adressé à un spécialiste.

Remboursement Humira (l’adalimumab)

Humira en piqûre/stylo

L’évolution de la maladie de Verneuil est imprévisible. Les possibilités thérapeutiques sont réduites. Il existe différents types de traitement dans le cadre de cette pathologie comme les traitements Antibiotiques Systémiques, les immunosuppresseurs, les rétinoïdes et les anti TNF tels que Humira.

Jusqu’à aujourd’hui, Humira n’était pas remboursé par la commission de la transparence de la Haute Autorité de Santé (HAS) dans le cadre de la maladie de Verneuil (en effet il est remboursé dans le cadre de la maladie de Crohn) car elle considérait en 2016 que le service médical rendu par l’adalimumab était insuffisant pour justifier d’une prise en charge par la solidarité nationale.

𝕊𝔸𝕌𝔽 ℚ𝕌𝔼

Le 𝟘𝟛 𝕄𝔸ℝ𝕊 𝟚𝟘𝟚𝟙, la HAS vient enfin d’accorder le remboursement d’Humira pour la maladie de Verneuil !!! 😍😍😍

Quelle place dans la stratégie thérapeutique ?

HUMIRA (adalimumab) est un traitement de 2ème intention après réponse insuffisante au traitement antibiotique dans les formes modérées à sévères de l’HS active de l’adulte.
HUMIRA (adalimumab) peut être utilisé en relais de l’antibiothérapie ou en association à celle-ci.

https://www.has-sante.fr/jcms/p_3244158/fr/humira-maladie-de-verneuil

Quelle forme d’épilation possible ?

Salut la team Verneuil, comment allez-vous aujourd’hui ?

Souvent lorsque je parle avec des malades atteints de maladie de verneuil, une question revient très souvent : celle de l’épilation ou du rasage.
Alors oui j’en conviens c’est pas archi glamour 🤣 mais ça concerne autant les filles que les garçons 😉

Aujourd’hui pour pouvoir s’épiler, on ne compte plus les propositions qui nous sont faites… Crème dépilatoire, rasoir, épilateur, épilation définitive… Tout ça peut donner le tournis surtout quand on sait pas vers quoi se tourner avec une pathologie dermatologique.

Mais en vrai dans une maladie de Verneuil, il n’y a pas de réponse définie, c’est aussi complexe que lorsqu’on parle de traitements.

  • L’épilation : Certains seront aggravés par l’épilation, d’autres améliorés. Lorsque l’on s’épile, il paraît logique de désinfecter avant et après l’épilation, à cause du traumatisme cutané, qui peut autoriser la pénétration de germes commensaux (source AFRH )
  • Le laser : les lasers à épiler sont essayés par certains. Il est encore un peu tôt pour dire si cela aura un effet sur la survenue de nouvelles lésions. Toutefois les 1ers retours tendent à dire que l’effet est positif uniquement sur les stades 1
  • Le rasage : pour certains (comme moi) permet de ne pas développer de nouveaux abcès alors que pour d’autres, il semblerait favoriser les poussées et dans ce cas, il est préférable d’utiliser une tondeuse.

Personnellement, ça dépend de la zone épilée 😁 (bah oui pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué 😁🤣). Donc en fonction de l’endroit, je me sers de la cire Nair France Rituel douceur à l’huile d’argan (pour le visage) car elle convient parfaitement aux peaux sèches et sensibles. Elle est à base de résine d’origine naturelle et testée sous contrôle dermatologique.

Elle EPILE :


RASAGE : Par contre, pour le corps, je me sers du rasoir pour femme de chez Wilkinson Hydro Silk Bikini qui possède d’un côté une tête de rasage et de l’autre une tête tondeuse, qui sont tous les deux réutilisables et ajustables en fonction de la zone. De plus, ce rasoir possède un réservoir de sérum hydratant à la protéine de soie qui s’active au contact de l’eau et qui évite toute irritation aux peaux les plus sensibles (comme les nôtres)

Il existe aussi les rasoirs électriques. Selon le magazine 60 Millions de Consommateurs, le meilleur rasoir électrique est le Philips BRL140/00 Rasoir Satinshave Advanced.

Et évidemment il y a encore une autre possibilité : LA CREME EPILATOIRE :

Alors moi en crème dépilatoire, au vu de ma peau et du fait qu’elle soit hypersensible et des produits qu’ils mettent dedans, j’ai préféré m’orienter vers une crème bio : LA CREME DÉPILATOIRE ACORELLE, je veux retrouver sur leur site ici

Avec 80% d’ingrédients d’origine naturelle. Formulées spécialement pour les peaux les plus sensibles, sans paraben et sans ammoniaque, elles sont disponibles sous 2 formats : un format 75ml le visage et zones sensibles (lèvres supérieures, sourcils, aisselles ou maillot) et un format 150ml pour le corps (jambes, ventre, bras…).

Bon, vous l’aurez compris chacun doit se faire sa propre idée et ses propres tests pour savoir ce qui est le plus adapté à votre peau, à votre zone. Que vous épiliez/rasiez, les aisselles, vos jambes, le visage ou tout autre zone, pensez à faire un petit test sur la peau avant afin d’être sûr de n’avoir aucune allergie ni aucune nouvelle poussée.

Et pour ceux et celles qui n’ont pas envie de se prendre la tête ou qui sont de la team totalenature, vous pouvez aussi laissez pousser vos poils 😉 Après tout ça tient chaud en hiver 😉🤣 et si vous vous sentez mieux comme ça, pourquoi pas 😉

#lavietrepidanteduneverneuillette #rasage #epilation #maladiedeverneuil #hidrosadenitesuppuree #hidrosadenite #hidrosadenitissuppurativa #verneuillets #trucsetastuces #afrh #dermatology #wilkinson