Archives du mot-clé astuces

5 etapes pour un abcès à la mer

Hello la familia Verneuil,

Comment allez vous aujourd’hui ?

Moi je suis à J+8 de mes vacances et voilà que les ennuis commencent : un abcès a pointé le bout de son nez ce matin et je peux vous dire que celui-là il fait très mal !
Bien que je sois embêtée en vacances, j’ai décidé de ne pas tout voir en noir et de régler le problème au plus vite pour pouvoir continuer à profiter de ce bel été.

J’ai la chance d’être cette année partie à la mer et pour mon abcès, du coup c’est lui qui est mal barré 🤣 car je sais que l’eau de mer va faire beaucoup de bien.

Du coup, comme je me suis dit que bcp d’entre vous devez être en vacances et que comme moi, la maladie ne s’arrête pas pendant, j’allais essayer de vous faire profiter de quelques astuces en été avec vos abcès… Et vous montrer que vous pouvez continuer à profiter de vos vacances.

Donc voici les étapes quand vous avez un abcès qui pousse à la mer :

1. profiter des bains de mer ça fait le plus grand bien pour faire mûrir ou percer un abcès. C’est comme la bétadine, comme c’est extrêmement iodé, l’abcès va mûrir ou percer, avec des bains de mer fréquents.

2. Chaque matin, bétadine/Hexomédine pendant 20/30mins avec une compresse imbibée.

3. Si l’abcès n’a pas encore percé, pas besoin de mettre de compresses ou autre, mettez votre maillot et plongez un maximum de temps dans la mer 😉

4. Si votre abcès est percé ou s’il suinte, mettez une compresse entre les bains de mer mais surtout continuez à vous baigner car l’eau de mer fait énormément de bien pour que nos abcès disparaissent.

5. Après votre douche, désinfecter avec un peu d’hexomédine/bétadine puis faire un pansement de fucidine ou mupiderm pour la nuit

Renouveler cette opération pendant plusieurs jours et vous verrez que vos abcès disparaîtront plus facilement point bien évidemment, si vous trouvez que ça ne s’améliore pas vous pouvez toujours demander à être mis sous antibiotique.
Dans ce cas-là, il faudra faire attention à la photosensibilisation avec les médicaments.

Et quoi qu’il arrive, avec une peau dite «sensible», vous devez toujours mettre de la crème indice 30 minimum 😉

#hidradenitis #verneuil #summer #tips #astuce #vanessalaverneuillette

10 commandements pour un été réussi

Bonjour à tous,

À l’instant où je vous écris, la chaleur, le soleil et parfois la pluie ont pris leur quartier depuis déjà quelques semaines sur Paris. Les premiers vacanciers bouclent leurs valises pour partir d’ici quelques jours en vacances et je me disais qu’il serait bien de faire un point sur ce qui est bien ou pas pour un été réussi avec une maladie de Verneuil.

On le sait parfaitement bien, en ces périodes de chaleur, nous avons plus tendance à avoir envie de nous déshabiller plutôt que de nous emmitoufler sous des couches de vêtements… À l’instant où je vous écris , je suis sur ma terrasse au soleil et j’ai plutôt envie de chanter la Chanson « Déshabillez-moi » de Juliette Gréco 🤣 que de me planquer sous des couches de vêtements 🤣

Pour les plus jeunes qui me lisent, voici un petit aperçu (et interdiction de me prendre pour une vieille, c’était mon petit moment nostalgie malgré le fait que j’ai pas encore atteint la quarantaine 😂)

Vidéo YouTube J. Gréco « déshabillez-moi »

Bon tout ça pour dire en vrai qu’en été, nous avons tendance à nous dévêtir, à ne pas savoir quel vêtement porter, quelle matière choisir, comment se comporter vis-à-vis du soleil et de la chaleur… Entre les élastiques des maillots de bain, les matières collantes des boxers pour homme, la photosensibilisation de nos traitements, la chaleur, la transpiration, j’en passe et des meilleurs… Beaucoup ne savent plus où donner de la tête et surtout ne savent pas comment se comporter vis-à-vis de notre pathologie.

J’ai donc décidé de me lancer dans des essais, de remettre mon cerveau dans l’ordre 🙃😜 et de faire appel à mes 20 ans de souvenirs de Verneuil pour vous faire un petit récapitulatif de tout ce que j’ai essayé, de tout ce que je mets, des essais que j’ai fait pour vous afin d’essayer de trouver au mieux toutes les astuces pour être bien avec son Verneuil, tout en étant « fashion victim » comme dirait les plus jeunes 😉 pour cet été 2022

10 commandements pour un été réussi

Bon sans perdre de temps, passons aux 10 commandements pour un été réussi 😉

  1. A la team sans culotte ni boxer tu participeras
  2. Avec la meilleure crème solaire tu pactiseras
  3. Tu honoreras ton soleil et ton transat
  4. Du stress tu te libèrereras
  5. Ton « Kit de Survie » tu n’oublieras pas
  6. Tu choisiras ton maillot de bain sans honte et avec plaisir
  7. Les vêtements amples, en satin ou en coton tu porteras
  8. Tu profiteras de ton été tout en limitant les excès pour éviter une poussée
  9. Tu feras attention à la photosensibilisation de tes traitements
  10. Tu prendras ton traitement même pendant les vacances

1. Team sans culotte ni boxer

Moi qui ait passée ma vie à porter des sous-vêtements, quand j’ai entendu parler pour la première fois cette idée de « sans soutif sans culotte » j’ai éclaté de rire et j’ai même traité ces personnes de folles 😂. J’ai toujours vécu un nombre incalculable d’abcès vaginaux et c’est vrai qu’avec des sous-vêtements, ça frotte, c’est genant et ça brûle. Quand il fait chaud c’est juste l’horreur car dans ces moments-là je n’ai qu’une envie c’est de vivre « cul nu »… Et je vous fais grâce de l’odeur quand on est en poussée 😂 (réflexion à moi-même : essayer de ne pas imaginer la chose lorsque je vous écris 🤣🤣🤣)

J’ai donc décidé, il y a 5 ans, d’essayer pendant un été de porter un minimum de sous-vêtements et de voir ce que serait le résultat… Clairement il a été sans appel : ce fut la 1ere année où j’ai eu aussi peu d’abcès. Du coup, j’ai décidé à partir de ce jour-là de porter le moins souvent possible de sous-vêtements : exit les tangas et les strings, bonjour à l’air ou éventuellement aux boxers en période de grosse poussée.

Bien évidemment il y a des tenues que nous les femmes nous ne pouvons pas porter sans sous-vêtements, du coup il faut aussi chercher pendant cette période-là des culottes qui ne nous fassent pas mal. Et finalement c’est aussi pareil pour les boxers et les sous-vêtements hommes quels qu’ils soient : il y a certaines règles à ne pas déroger :

  • le moins de couture possible sur le sous-vêtement
  • Préférer bien évidemment le coton / les matières très aériennes
  • Changer très régulièrement de sous-vêtements afin d’éviter la macération dûe à la chaleur et à la transpiration en été

Vous pourrez trouver certains exemples que j’avais déjà cherché pour des sous-vêtements féminins et masculins dans mon article ici

2. Avec la crème solaire tu pactiseras

Souvent dans la maladie de Verneuil, on a des traitements peuvant être photosensibilisant. Il s’agit d’une réaction anormale suite à une exposition au soleil et certains médicaments comme les antibiotiques prescrits dans notre maladie peuvent avoir des dommages graves sur votre peau. Dans tous les cas suivez scrupuleusement les recommandations de votre dermatologue.

De plus, il faut donc faire très attention à votre peau pour éviter une recrudescence d’abcès, d’acné ou un vieillissement plus rapide de la peau. Et c’est pour cela qu’il faut absolument mettre de la crème solaire.

Alors il ne s’agit pas de vivre caché du soleil mais d’éviter les coups de soleil et le bronzage trop intensif (cancérigène pour la peau). Bien évidemment, comme je suis une fille du sud et que j’adore le soleil, il n’est pas question d’arrêter de bronzer mais plutôt de faire des expositions plus courtes mais régulières. Notre peau a tendance à changer lorsqu’on est est sous traitement. Par exemple, moi qui n’aies jamais pris de coup de soleil de ma vie, qui est la peau d’une fille du sud, j’ai il y a quelques semaines, littéralement brûlé… ⏬

Vous l’aurez compris : il faut mettre de la crème indice 50, à renouveler tout le temps de votre exposition pour éviter ce genre d’ennuis. De plus, il est important de savoir qu’une crème solaire est conseillée pour prévenir des cancers de la peau mais elle est aussi l’une des meilleures alliées contre le vieillissement prématuré cutané. C’est d’ailleurs pour cela que vous verrez une majorité de dermatologues vous dire qu’il est nécessaire de se mettre de la crème solaire toute l’année car les UVA et les UVB sont présents 365 jours par an.

Concernant les différents types de crèmes solaires, vous trouverez dans l’un de mes articles 2021 tout un passage sur les crèmes solaires. Vous pouvez le retrouver ici mais pour trouver le type de crème solaire qui vous convient le mieux, adapté à chaque type de peau, je vous prévois d’ici quelques jours un nouvel article uniquement sur les crèmes solaires.

Et bien évidemment lunettes de soleil, chapeau et crème solaire sont indispensables à tout âge et quelle que soit la couleur de peau.

3. Tu honoreras ton soleil et ton transat

Bon maintenant que nous sommes bien crémés, il ne reste plus qu’à profiter pleinement de cet été pour être heureux, profitez du soleil, de la mer ou de la montagne, des amis, de la famille, tout en légèreté. Mais pour cela j’ai appris qu’il fallait être bien installé et bien armé.

Tout d’abord, il ne faut pas oublier que lorsque nous sommes au soleil, il faut constamment se crémer (plusieurs fois par jour) pour éviter les brûlures mais aussi faire attention aux insolations ou aux mauvaises surprises, avec une casquette/chapeau et des lunettes de soleil. En effet, il faut faire « sa tropézienne  » 🤣

Deuxième chose importante, il faut être bien installé. Je me suis souvent rendue compte que lorsque je suis à même le sol sur le sable (bien évidemment sur ma serviette de plage), il m’arrive constamment d’avoir des abcès à cause du frottement du sable, de mon maillot de bain et de ma peau. Et comme je n’ai pas encore gagné au loto pour pouvoir être en plage privée tous les jours sur un transat, j’ai décidé d’investir dans une petite chaise de plage portative qui me sert de transat personnel et qui me permet d’être en hauteur et non plus à même le sable 😉. Et vous savez quoi, en plus ça permet je ne sais pas pourquoi de bronzer plus et de ne pas manger de sable dans la bouche quand le vent souffle un peu 😉… Mais surtout j’ai arrêté d’avoir des abcès l’été.

Bien évidemment on ne s’expose jamais pendant les heures les plus chaudes de la journée, ça évitera les mauvaises surprises des insolations.

Moi j’ai acheté ce modèle que je balade depuis au moins 3 ans sur Amazon

4. Du stress tu te libéreras

Il existe un lien bien étudié entre le stress et la maladie de Verneuil, que s’entendent à dire tous les dermatologues. Ainsi, en cas de fragilisation psychologique dont fait partie le stress, la fatigue, les troubles de l’humeur etc… on peut observer une poussée inflammatoire, probablement liée à une dérégulation du système immunitaire. Du coup bien évidemment il faut éviter le stress au maximum tout au long de l’année et encore plus en été pour pouvoir profiter pleinement de vos vacances ou en tout cas de cette période « a priori » ensoleillée. De plus, toute l’année vous vivez à 100 à l’heure, vous manquez de temps et l’activité du cerveau est hyper stimulée par des informations sensorielles en tout genre. C’est cette agitation qui met le cerveau en ébullition qui est la cause du stress.

D’ailleurs certains font face au stress en méditant. C’est une pratique mentale qui consiste généralement en une attention portée sur un certain objet, au niveau de la pensée (méditer un principe philosophique par exemple, dans le but d’en approfondir le sens), des émotions, du corps. Dans une approche spirituelle, elle peut être un exercice, voire une voie de réalisation du Soi et d’éveil.

Dans tous les cas, vous l’aurez compris que c’est en prenant du repos, du recul et en profitant pleinement de cet instant, que vous pourrez diminuer votre état de stress et donc profiter pour avoir moins d’abcès. Alors évidemment, on en a toujours quelques récalcitrants qui viendront pointer le bout de leur nez même sans stress… Mais pour cela vous avez mes petites astuces 😉

5. Tu n’oublieras pas ton kit de survie

Quand on part en vacances, on n’oublie ni son maillot de bain, ni sa serviette de plage ni sa brosse à dents. Il est donc aussi très important de ne jamais oublier sa petite pharmacie de survie en cas de nouvelle poussée, nouvel abcès. Il faut toujours être prêt au cas où car un abcès peut survenir à n’importe quel moment, suite à un frottement de vêtements tout simplement à son envie de venir se poser comme un petit oiseau sur notre cuisse 😒. Et si on n’est pas prêt ou si on n’a pas les produits adéquats, c’est assez peut nous faire vivre un véritable enfer….

Il faut donc bien penser à prendre les crèmes, les antibiotiques, les pansements etc… J’ai d’ailleurs fait précédemment un petit article à ce sujet, sur lequel je vous renvoie juste ici.

Et à cela, je vais rajouter mes indispensables pour la plage :

  • brumisateur d’eau au cas où vous ne pouvez pas vous baigner au moins vous pouvez vous rafraîchir
  • Une serviette de plage uniquement en coton pour éviter le frottement au maillot de bain
  • un joli maillot de bain avec le moins de coutures possibles
  • Un bon bouquin / tricot / musique
  • Soin protecteur pour mes cheveux
  • Des gens qui me font du bien
  • De quoi me protéger du soleil : lunettes, crème solaire et t-shirt

6. Tu choisiras ton maillot de bain sans honte

Alors pour cette partie, il a fallu que je me plonge un peu plus en profondeur sur la mode des maillots de bain 2022 et quelle ne fut pas ma merveilleuse surprise quand j’ai découvert que cette année la mode est aux maillots de bain à culotte haute pour les femmes.

Cette année, l’une des plus grandes tendances en matière de maillots de bain est sans contexte le retour au rétro (selon Femmes Actuelles). J’ai d’ailleurs trouvé dans toutes mes recherches une majorité de sous-vêtements taille haute idéale pour nous qui sommes atteintes de maladie de Verneuil car du coup il n’y a plus de frottement sous la ceinture.

  1. Pour les femmes :

Les maillots de bain à armatures et culottes hautes : Un autre classique particulièrement revisité : le maillot de bain à armatures. Rappelant le style vintage porté par Brigitte Bardot ou Marilyn Monroe, cette coupe soutient et flatte merveilleusement toutes les silhouettes. De plus, leur particularité est de monter haut sur le ventre et donc d’éviter les frottements sous la ceinture abdominale favorisée par la maladie de Verneuil. On y va donc les yeux fermés !

  • L’imprimé à carreaux Vichy : Si la tendance Vichy s’est emparée de nos basiques de la garde-robe, elle n’en oublie pas non plus nos jolis maillots de l’été. Un motif décliné en mille et une couleurs cette saison.

Bikini ras de cou SHEIN unicolore que vous trouverez en plein de couleurs différentes ICI

Maillot de bain taille haute Curve Tropical

Je vous fais grâce de ma photo en maillot de bain 🤣🤣🤣 mais j’ai bien acheté celui-ci et franchement je l’adore. Il n’y a quasiment aucune couture et surtout le soutien-gorge est sans armature mais il tient les poitrines volumineuses. Vous pouvez suivre le lien ci-après pour le prendre s’il vous intéresse : ici

maillot de bain une pièce imprimé SHEIN.com à retrouver ici

Bon comme moi je ne les porte pas, je vous fais grâce des tendances coupes maillots de bain 2022 car je trouve que ça fait trop de marques bizarres de bronzage 🤣 mais c’est aussi un style que vous pouvez adopter

Les accessoires : J’ai l’habitude d’agrémenter mon maillot de bain avec des accessoires afin d’être plus à l’aise. Vous pouvez alors vous sentir moins engoncé dans votre maillot de bain, moins visible, etc .. Je m’explique :

JUPETTE: Vous pouvez essayer de porter une jupette pour cacher les cicatrices ou les plaies que vous ne souhaitez pas être visibles éventuellement entre les cuisses. Il y en a de très bien à des prix très corrects chez Decathlon comme celle-ci ⏬

Jupette de bain noire NABAIJI

À trouver chez Decathlon ici

Short de plage en dentelle assez long SHEIN, à retrouver ICI

Je pense que vous avez compris il existe plein d’accessoires…

CHAPEAU : Il y a aussi une bonne manière de cacher ce que l’on veut cacher, c’est de faire porter attention sur une autre partie de notre corps, tel que le visage par exemple. Vous pouvez alors porter le joli chapeau justement pour vous couvrir du soleil et attirer le regard. Et là pour les trouver il n’y a pas mieux que les marchés. Vous trouverez toujours de jolis chapeaux en couleur à des prix dérisoires, dans l’air du temps 😉.

Cet été 2022 est sous le signe du chapeau de paille ou chapeau encadrant plus étroitement le visage comme le bob ou la casquette. Ils protègent du soleil, donnent du style et subliment la tenue. En bref, on les adore et on les adopte ! Tête à chapeau ou pas, il suffit de choisir son chapeau en fonction de la forme de notre visage et le tour est joué. Je vous invite d’ailleurs à lire l’article suivant pour savoir quel chapeau :

https://www.bon-clic-bon-genre.fr/content-bien-choisir-chapeau-selon-forme-visage_0.htm

2. Pour les hommes :

Trouver le maillot de bain parfait est une tâche bien plus complexe qu’elle n’y paraît quand on est un homme. Les hommes aiment de plus en plus prendre soin d’eux et de leur look alors il n’est pas question de garder le même maillot de bain qu’il y a 5 ans. De plus, la maladie de Verneuil peut se développer aux parties génitales et il devient alors très compliqué de porter un maillot de bain dû aux frottements. Après tout, ils ont les mêmes problèmes que nous les femmes…. Il n’y a que 4 types de maillots de bain pour homme alors c’est assez simple de savoir quel est votre préféré. Notez aussi que si vous comptez aller à la piscine publique cet été il faudra porter un slip ou un shorty de bain, les shorts de bain étant bannis des piscines municipales.

Évidemment, il y a toujours une 5ᵉ option : se baigner nu 🤩 mais vous n’avez pas besoin de nos conseils pour cela 🤣 Attention toutefois, la réglementation est très stricte sur la pratique du naturisme et vous risquez de prendre des coups de soleil si vous n’êtes pas bien tartiné de crème 😉

Les 4 types de maillots hommes :

  • Le Le slip de bain : le plus petit

C’est le type de maillot pour homme qui dévoile le plus le corps. Attention, car il se tient principalement avec des élastiques à l’endroit où la maladie de Verneuil peut se développer le plus souvent (plis de l’aine, ceinture abdominale). Ce type de maillot est longtemps resté dans le placard, mais la jeune génération s’approprie le slip de bain de plus en plus 🤩. D’ailleurs, la fashionista qui me susurre à l’oreille me dit que si vous allez en vacances en Italie, ce genre de maillot de bain est bien la norme 😉

  • Le boxer de bain : le maillot moulant ou shorty

On aime le style un peu rétro du boxer de bain (bon ok c’est moi qui aime 🤣) et qui rappelle les maillots de bain d’antan légèrement taille haute, un peu à la James Bond. Il est aussi bien adapté à la piscine qu’aux vacances à la mer. Le boxer de bain et sa coupe moulant est facile à porter à tout âge. L’avantage, c’est qu’il est taille haute donc l’élastique n’arrive normalement pas sous la ceinture abdominale, étant donné qu’il est légèrement moulant ils sont souvent sans filet intérieur, ce qui évite clairement le frottement intempestif et donc l’apparition de nouveaux abcès.

  • Le short de bain : le classique

Le short de bain est le maillot de bain classique pour aller à la mer. Très facile à porter, j’ai demandé à une vendeuse en magasin de me conseiller et elle m’a dit qu’il faut choisir un modèle qui n’est pas trop long ni trop large, la mode est aux coupes slim. Ce genre de maillot offre généralement un slip intégré, mais ce n’est pas le cas de tous. Préférez aussi un modèle avec au moins une poche zipée cela peut être pratique durant les vacances pour transporter quelques effets personnels. L’avantage dans ses maillots reste bien évidemment le fait qu’ils soient amples et que du coup il y a moins de risque de frottement. De plus il y a moins d’élasthanne et moins d’élastique. Enfin, le fait de jouer avec différents motifs ou différentes couleurs, cela peut détourner éventuellement le regard sur des cicatrices que vous n’auriez pas envie de montrer.

  • Le longboard : le short des surfeurs

Le maillot de bain des surfeurs qu’on appelle longboard couvre la jambe au niveau du genou et parfois même plus. Ce genre de short qui couvre tout le haut de la jambe va vous laisser les cuisses bien blanches et donc cela vous permettra de laisser des abcès ou des cicatrices à l’abri du soleil. En effet, ce genre de short permet quand même de bien rester à l’abri du soleil au niveau de vos jambes. Et que ce soit uni, à motif, à rayures, ou très coloré, tout est bon pour donner un peu de couleur et de gaieté 😉

Où acheter ce type de maillot de bain :

7. Les vêtements amples, en satin ou en coton tu porteras

Cette année, les collections tendance pour l’été 2022 se recentrent sur l’essentiel. Les années 1970 semblent avoir inspiré les créateurs cet été. On accentue sur le côté fleuri, le côté psychédélique et ample du vêtement. La robe s’allonge et s’imagine dans des déclinaisons maxi et responsable, ce qui est à notre grand avantage 😉. En effet le coton est une matière responsable, très agréable pour nous et bien évidemment le côté ample n’est pas à notre désavantage 😉. Vous trouverez aussi beaucoup de matière en satin, en soi, ce qui est très agréable pour notre peau puisque nous n’avons pas l’impression de le sentir, il glisse sur la peau et donc il n’existe pas de frottement.

J’ai aussi découvert une tenue hors du commun 🤣, une de celles que vous pouvez porter à la maison en claquette pour être à l’aise ou avec une paire de talons hauts ou de sabot et être habillée pour sortir : je vous présente ma salopette 🥰😍

Totalement fan de ces salopettes, je vous les recommande à 200% pour un effet ultra décontracté ou très stylé

Je l’accommode de claquettes pour être à l’aise la journée / Avec des talons hauts et une petite veste en cuir pour le soir dans un esprit très stylé

Vous pouvez la trouver pour 5.69€ (HFP) sur Aliexpress : ici

Et me voilà dans ma salopette 😎

Elle est 100 % coton, manche courte ou longue selon ce que vous désirez, hyper agréable au toucher, hyper agréable à porter, à tel point que j’en ai acheté dans tous les coloris existants chez le vendeur 🤣. Je les ai achetés sur Aliexpress, chez le même vendeur, à cinq reprises différentes donc je vous le conseille à 100 % car honnêtement je n’ai aucun souci avec ce vendeur et aucun avantage à vous donner ce lien. Je préfère le répéter comme d’habitude, je ne suis sponsorisée par aucune marque ni personne, vraiment c’est une question de bon plan.

8. Tu profiteras de ton été tout en limitant les excès pour éviter une poussée

  • Tabac :

Il est reconnu que le tabac est néfaste pour la cicatrisation des plaies. À proprement parler, aucune étude ne prouve que cela a un impact sur la maladie de Verneuil en elle-même mais en effet il est pas bon de fumer en général. E 07t d’autant plus il est mauvais de fumer pour la cicatrisation des plaies. Donc éviter les cigarettes à profusion, les chichas et tous les produits associés.

  • Alcool :

L’été est propice aux fêtes en tout genre, aux fiestas nocturnes. Souvent cela s’accompagne d’une consommation souvent un peu plus importante d’alcool. Et on va pas se mentir c’est aussi un facteur aggravant des poussées inflammatoires. Donc dans le cas de la maladie de Verneuil faîtes très attention car il serait dommage de faire de nouvelles poussées au lieu de profiter pleinement de vos vacances.

Vous avez la possibilité de profiter de boissons sans alcool qui ressemblent fortement aux apéritifs les plus connues : bière sans alcool type Tourtel, les cocktails sans alcool type Virgin mojito etc…

et puis n’oubliez pas :

 » Sans alcool, la fête est plus folle »

  • Fatigue :

Il est connu que la dépense physique et le repos aident à vous garder en bonne santé et à réduire votre stress. Donc si vous êtes reposé, il y a moins de chances d’avoir de poussée inflammatoire. Et comme on sait, l’été est souvent sujet aux grosses fêtes entre amis, aux couchers tardifs, aux journées interminables de nage, de sport etc…Donc fête des activités pour vous sentir bien mais ne vous épuisez pas en retour. De plus, vivre avec la maladie de Verneuil implique de base une forte fatigue (80 % des patients), plus importante que celle que pourraient avoir des personnes sans pathologie. La personne qui connaît le mieux son curseur de fatigue c’est vous donc écoutez-vous !

9. Tu fera attention à la photosensibilisation de tes traitements

La photosensibilisation médicamenteuse correspond à une réaction anormalement exagérée de la peau à une exposition solaire en relation avec la prise d’un médicament. Bien souvent cette réaction est difficile à détecter en période ensoleillée car on peut la confondre avec un coup de soleil classique sauf que pour la photosensibilisation, l’intensité de la réaction est disproportionnée par rapport à l’exposition.

Souvent, les traitements dermatologiques dans le cadre de la maladie de Verneuil ou des maladies dermatologiques, sont photosensible. Il et donc très important de demander conseil à votre médecin si vous prenez votre traitement alors que vous allez en vacances cet été. Ce que je n’avais malheureusement pas fait lors de mes vacances précédentes et de mon précédent traitement, qui m’ont valu un méga coup de soleil alors que je ne brûle moi jamais… Mais comme dirait ma grand-mère il ne faut jamais dire « fontaine je ne boirai jamais de ton eau» sinon on se retrouve rouge comme une crevette 🤣

10. Tu prendras ton traitement même pendant les vacances

Je pense très honnêtement qu’il n’y a pas de longs discours à faire sur ce paragraphe.

Vous le savez très bien, arrêter de prendre ses traitements c’est prendre le risque de voir des poussées fulgurantes débarquer pendant vos vacances… Le médicament a pour but de soigner une maladie et, pour être efficace, le traitement doit durer un temps optimal; c’est le cas des traitements antibiotiques (on parle de traitement curatif). Et si le médecin / dermatologue donne ce traitement pour un temps précis, c’est qu’il y en a besoin pour tout ce temps imparti.

il ne faut pas oublier qu’arreter son traitement pendant un certain temps c’est prendre le risque de voir la maladie revenir de plus belle et surtout qu’ à ka reprise du traitement, il ne fonctionne plus aussi bien.

Je ne le répéterai jamais assez : il est très important de se faire du bien et donc cet été de profiter. Pour devenir une personne épanouie, le plus important est de se connaître et de se faire du bien. Il faut donc apprendre à s’écouter, identifier les moments de bonheur pour savoir les apprécier et ainsi pouvoir les répéter tout au long de vos vacances. La magie de cette détente c’est que ça permet de changer nos habitudes, de cultiver des instants qui vont procurer du bonheur à notre esprit et à notre corps. Et cela va nous amener automatiquement à nous détendre, nous sentir bien tout simplement et du coup augmenter notre bonheur.

Gardez bien donc en tête les dix commandements pour des vacances réussies. N’oubliez donc pas d’éviter les mauvaises ondes, de profiter à fond de vos vacances tout en gardant quand même à l’esprit que se faire plaisir ne veut pas obligatoirement dire faire n’importe quoi 😉.

Pour ma part cet été ce sera Benidorm en Espagne, avec ses plages, ses magnifiques parcs et jardins, sa vieille ville ou encore ses bons tapas. Et vous, vous partez où ?

Je vous embrasse et vous envoie quelques rayons de soleil que j’avais planqué pour échanger avec vous 😎

Derniers articles :

5 astuces pour supporter la canicule

Salut les amis,

L’été, la chaleur, le bronzage, … tout va bien car tout le monde aime la période estivale…. jusqu’à ce que les grandes vagues de chaleur, et même parfois la canicule, arrivent. Et en ce moment la canicule a fait son grand retour.

Dans ces moments là, la vie peut devenir très vite compliquée car nous sommes rapidement fatigué(e) et transpirant(e). De plus, il fait tellement chaud qu’on a du mal à se concentrer et le soir le sommeil nous échappe.

Indépendamment de cela, lorsqu’on est atteint d’une maladie chronique et qui plus est dermatologique, cela peut engendrer d’autres conséquences encore plus contraignantes/fâcheuses telles que de nouvelles poussées d’abcès, des irritations etc…

Comme ces derniers jours la canicule a pointé le bout de son nez, voici quelques astuces pour essayer de lutter au mieux contre la canicule et vous éviter trop de souffrance avec vos abcès.

Bien évidemment, indépendamment de ces recommandations, je vous invite toujours à prendre conseil auprès de votre médecin pour éviter des désagréments supplémentaires.

1. Hydratez vous

Ca peut paraitre évident, mais la meilleure arme face à la canicule est … l’eau. Buvez un maximum d’eau (de l’eau, pas du café ou des sodas sucrés) pendant la journée.

En période de canicule, vous devez boire deux litres d’eau par jour au grand minimum !

Le soir, essayer de prendre une douche fraîche avant d’aller dormir, cela vous permettra de vous rafraîchir et de rafraîchir votre corps pour passer une nuit plus agréable. De même dans la journée, au bureau ou à la maison, n’hésitez pas à vous passer régulièrement de l’eau sur la nuque, le visage, les bras, … et buvez encore plus !

2. Vêtements adéquats

En général, les malades atteints de pathologie dermatologique ont tendance à devoir revoir en intégralité leur garde-robe afin d’avoir des vêtements adaptés à leur sensibilité de peau.

Toute l’année, la SFD (société Française de dermatologie) préconise de porter des vêtements 100% coton ou des vêtements légers. Vous imaginez donc bien qu’en période de canicule, il convient revoir encore un peu plus sa garde robe.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, exposer sa peau en portant des shorts et des dos nus n’est pas vraiment une bonne idée. Au contraire il vaut mieux adapter une garde-robe « plus orientale » à base de vêtements légers, amples, mais qui recouvrent la peau. En plus des vêtements en coton qui vous apporteront légèreté à même la peau, vous pouvez vous orienter aussi vers des vêtements en satin ou en soie qui éviteront le frottement sur la peau et la désagréable sensation d’humidité.

3. La tendance « No-Bra »

Je ne vous apprends rien, les sous-vêtements sont souvent compliqués à porter car fréquemment ils sont signe de nouveaux abcès. En effet, beaucoup se trouvent sous les aisselles et avec les armatures des soutiens-gorge c’est compliqué. Vous trouverez aussi les abcès au niveau de l’aine qui sont souvent problématiques avec les élastiques de culotte ou encore les matières qui frottent, qui font suinter nos abcès etc… Vous l’aurez compris, il est de plus en plus difficile de porter des sous-vêtements lorsque la poussée de Verneuil fait son entrée.

Depuis 2 ans, depuis le début du 1er confinement, une nouvelle mode apparaît : la Tendance du « no-bra ». Ancré dans le quotidien de certaines femmes, ce mouvement consistant à ne plus porter de soutien-gorge, est devenu une habitude. En effet ce phénomène grandit de mois en mois. Quand on reste chez soi, on a envie d’être le plus à l’aise possible.

« Avec le confinement, on a eu le temps de s’habituer à un confort dont on ne veut plus se défaire » et je ne vous parle même pas des bienfaits sur nos abcès. En effet, ne pas porter de soutien-gorge ou de culotte permet d’éviter un frottement sur des zones inflammatoires. Moi-même, j’ai vu une amélioration très significative de mon nombre d’abcès lorsque je ne porte plus des sous-vêtements. Que ce soit sous la poitrine, au niveau de la ceinture abdominale, sous les aisselles, au niveau de l’aine, ces zones deviennent alors plus calmes.

L’été arrive, la canicule est plutôt présente, alors profitez de cette période estivale pour essayer de porter un minimum de sous-vêtements. Vous verrez qu’au final vous serez beaucoup mieux et en plus vous aurez beaucoup moins de poussées.Et étonnamment, de plus en plus de stars américaines à la pointe de la mode sont en « NO-BRA » et et n’ont aucune honte…. Après tout on s’en fout si vos seins tombent au nombril ou ressemblent à des gants de toilette car le plus important c’est d’être à l’aise 🤣😉

4. Une exposition contrôlée

Afin de ne pas souffrir des fortes chaleurs ni de coup de soleil, il est important de mettre en place quelques points d’attention :

  • photosensibilisation médicamenteuse

Lorsque nous avons un traitement, la première chose à vérifier c’est que ce dernier ne soit pas photosensibilisant. Cela correspond à une réaction anormale de la peau, disproportionnée, résultant d’une interaction entre une exposition solaire (rayonnement UV) et un médicament. L’intensité de la réaction présentée dépend de l’intensité de l’exposition solaire, du médicament, de la dose administrée, ainsi que du phototype de l’individu. Une personne de phototype clair sera plus sensible qu’une personne de phototype foncé, mais une réaction phototoxique reste possible avec une peau plus mate.

  • mettre de la crème solaire :

Les dermatologues préconisent d’utiliser un fort indice de protection solaire (minimum 50 +) pour protéger son visage et son corps des rayons ultraviolets, responsables notamment du vieillissement cutané prématuré.

Pour que votre crème solaire soit efficace, il faut en mettre une dose suffisante, soit l’équivalent d’une demi-cuillère à café environ. Il est conseillé d’appliquer votre protection solaire environ 30 minutes avant l’exposition et de renouveler l’opération toutes les 2 h environ, ou plus souvent en cas de baignade.

  • porter lunettes et chapeau

Il est évident qu’il n’y a pas besoin de vous expliquer pourquoi il est important de porter des lunettes ainsi qu’un chapeau pour éviter l’insolation et la brûlure au niveau de vos jolis yeux 😎

  • éviter les heures de forte chaleur

il est préférable de ne pas s’exposer entre 13h et 16h30, là où les rayons du soleil tapent le plus fort

5. Congeler bouillotte

Je vous ai souvent répété que la bouillotte devait devenir votre meilleur ami. Une fois de plus, elle va vous prouver que c’est votre meilleur allié, même en période de canicule.

Remplissez une bouillotte d’eau et laissez-la pendant une heure au congélateur. une fois bien glacé, posez-la dans un linge dans votre dos ou derrière votre nuque. Avant d’aller vous coucher, glissez-la sous vos draps pour refroidir le lit. Bien évidemment, passer la nuit dans un endroit frais améliorera votre qualité de sommeil et la phase d’endormissement.

Vous l’aurez compris, la hausse des températures de ces derniers jours fait énormément plaisir, mais elle peut aussi vous apporter pas mal de désagréments.il est donc très important de se mettre dans les meilleures conditions qu’il soit pour passer un été tranquille, sans que la maladie fasse des siennes. profitez donc du soleil et de la chaleur mais avec parcimonie 😉

L’hypersudation ou cette sensation de chaud-froid

Hello les amis,

Aujourd’hui nous allons parler d’un sujet que je trouve extrêmement récurrent ces derniers temps dans mes conversations : l’hyperhidrose ou plus communément nommée l’hypersudation ou cette sensation de chaud froid que nous pouvons ressentir du jour au lendemain, qui en l’espace d’un instant nous fait nous sentir bouillir de l’intérieur, puis quelques minutes plus tard nous nous mettons à avoir extrêmement froid…. Il y a aussi cette période où nous transpirons de façon excessive, sans répit, alors que nous ne faisons absolument aucun effort physique.

Alors je sais que de fortes chaleurs font leur apparition en ce moment mais là je parle bien de sudations intempestives qu’il fasse froid ou chaud. Et concernant la ménopause, ce n’est pas ça car cela arrive à tout type de personne et à tout âge.

Moi cette sensation je l’ai vécu et je la vis encore par moment… et je peux vous dire que cela me rend chèvre 😂, à crisper chaque membre de mon corps, des changements de draps de lit tous les jours (et ce n’est pas moi qui vais vous dire que me bagarrer avec ma housse de couette quotidiennement est un plaisir), les 50 douches par jour, les crispations articulaires, les X changements de vêtements etc… Et puis je ne supporte pas de transpirer à ce point, ce sont des journées que je déteste et surtout une sensation que j’exècre. On me croirait sortie de la douche à chaque instant sans m’être essuyée.

Du coup je me suis penchée plus en détail sur ce phénomène. Je suis allée demander des conseils à différents médecins, à ma chère dermatologue Dr Aude Nassif (bah oui qu’est ce que je ferai sans ma ma bonne fée 😂) et j’ai fait des recherches.

Pourquoi ? Qu’est ce qui se passe dans notre corps pour que l’on en arrive par moment à tremper les draps de nos lits ? Pourquoi ai-je l’impression que chaque muscle de mon corps se contracte sans que je ne puisse me détendre ?

Nous verrons aussi quelques astuces qui vont permettre de moins transpirer ou en tout cas de mieux vivre cette situation le temps que ça passe…

Bien évidemment je vous invite à en parler avec votre médecin parce que ce n’est pas parce que l’été arrive que l’hypersudation est normale…

Sur la base de quels critères peut-on qualifier la transpiration d’excessive ? Quelles sensations ressentons-nous à ce moment là ?

L’hyperhidrose, du grec hidrôs qui signifie sueur, désigne la production excessive de sueur.

Video YouTube Allodocteurs

Tout le monde transpire : ce processus est indispensable au fonctionnement de l’organisme. Ainsi, en période normale (sans effort physique soutenu ni chaleur excessive), le corps produit environ 0,5 l de sueur par jour.

Cependant, chez certaines personnes, la transpiration est trop importante : c’est l’hypersudation, ou « hyperhidrose ». Si l’excès de sueur paraît évident en cas de fièvre ou de bouffée de chaleur, il est plus difficile à cerner lorsqu’il n’est pas associé à une maladie ou à un état particulier. On peut considérer l’hyperhidrose comme toute transpiration incommodante difficilement contrôlable par l’usage d’antisudorifiques. De 1 % à 3 % de la population souffrirait d’hyperhidrose. Parce qu’il s’agit d’un sujet tabou, peu de gens osent en parler ou consulter un médecin. Pourtant, il existe des moyens pour mieux contrôler la production de sueur.

Il est difficile de définir quantitativement l’excès de sueur, mais on identifie ce problème par divers symptômes :

  • Vous commencez à vous sentir assez mal, une importante chaleur intense se manifeste très rapidement et les premières bouffées de chaleur apparaissent. Moi lorsque je suis prise de ces bouffées de chaleur, je me mets à transpirer en l’espace d’un instant. La chaleur monte extrêmement vite tel un feu ardent qui m’embrase en une seconde. Les premières gouttes de transpiration apparaissent sur le visage, coulent dans mon dos, mes joues rougissent. Si je pouvais je retirerais l’ensemble de mes vêtements SUR L’INSTANT. Vous imaginez la tronche de mes voisins… 😂 Bon on ne va pas se mentir je suis sûre que certains seraient ravis 🤔😉
  • Le corps transpire tellement que la souvent les gens me disent qu’ils en viennent à craindre de faire des activités avec d’autres gens, par exemple. D’ailleurs, ces excès de sueur peuventêtre gênants dans la vie personnelle, sociale ou professionnelle.
  • L’excès de sueur oblige à se doucher et se changer plusieurs fois par jour. C’est vrai que pendant ces périodes j’accumule un nombre de tenues interminables… Alors ce n’est pas que je ne suis pas hyper coquette ou que je n’aime pas me changer 10 fois par jour… Mais d’autres problématiques apparaissent telles que le nombre de machines à faire, à étendre et le repassage derrière

… Et à force de prendre des douches plusieurs fois par jour, j’en viens même à souffrir de la peau, à ne plus supporter une main sur ma peau, le savon ou même l’eau…

  • Vous passez du chaud au froid sans crier gare, mais de façon très intense c’est-à-dire que vous transpirez énormément quand vous avez chaud et tout à coup vous avez très froid, froid au point de sentir chaque muscle se contracter. Dans ces moments-là, je me contracte tellement que je peux à peine marcher, à peine me voir. C’est atroce comme sensation….
  • Vous avez des réveils intempestifs nocturnes trempé de sueur à devoir prendre une douche et changer de vêtements. Je ne vous raconte même pas comment je déteste ces instants où je ressemble à un zombie rampant jusqu’à la douche
  • Ces bouffées de chaleur sont régulières (au moins 1 fois /semaine) pendant une période déterminée
  • la sensation de l’eau sur votre peau devenir difficile car à partir du moment où vous prenez de nombreuses douches chaque jour, la peau peut être irritée.

D’où transpire t-on le plus ?

Toutes les parties du corps peuvent être concernées, sans exception. Cependant, les parties les plus fréquemment atteintes sont :

  • les aisselles,
  • les mains,
  • les pieds,
  • le visage (moustache, front, tête, cuir chevelu),
  • le thorax (entre la poitrine),
  • le dos,
  • les plis de l’aine,
  • les parties intimes

1, 2, 3, 4 … ou toutes les parties du corps peuvent être concernées. On parle d’hyperhidrose généralisée si toutes les parties du corps sont concernées à peu près à la même intensité et à la même fréquence.

Rôle de la sueur

La sueur est sécrétée par les glandes sudoripares, présentes dans la couche profonde de la peau (derme). Ces glandes sont plus nombreuses au niveau des aisselles, des mains, des pieds, du visage et de l’aine. L’organisme en regroupe deux à quatre millions.

La transpiration participe au maintien d’une température corporelle constante de 37 °C, en refroidissant l’organisme.

En effet, lorsque la température du corps monte, le cerveau commande, à l’hypothalamus de maintenir la température du corps autour de 37 °C. Lorsque la température interne s’élève, il réagit pour faire dilater les artères et augmenter la production de sueur. Quand la sueur s’évapore par les pores de la peau, la chaleur s’évacue et la température de la peau et de l’organisme baisse.

La plupart du temps, l’hyperhidrose n’est reliée à aucun autre problème de santé. Il s’agit alors d’hyperhidrose primaire ou essentielle.

La transpiration permet de rafraîchir le corps lorsque la température corporelle augmente, durant une activité physique ou par temps chaud, par exemple.

Quels sont les différents types d’hyperhidrose ?

Il existe deux types d’hyperhidrose :

1. Hyperhidrose essentielle – primaire

La plupart du temps, l’hyperhidrose n’est reliée à aucun autre problème de santé. Il s’agit alors d’hyperhidrose primaire ou essentielle. Seules certaines régions du corps produisent plus de sueur. Les paumes des mains et les pieds sont les plus souvent atteints, habituellement en même temps. Les aisselles peuvent aussi en être la cible, seules ou avec les mains et les pieds. Plus rarement, la transpiration exagérée peut toucher le visage et le cuir chevelu, de façon isolée.

L’hyperhidrose primaire est presque toujours génétique et s’exprime souvent sous des formes familiales selon une étude de février 2006, réalisée par des chercheurs japonais de l’Université de Saga

2. Hyperhidrose secondaire – généralisée

Par contre, il arrive qu’un problème de santé ou une autre raison bien précise provoque des sueurs abondantes. Dans ce cas, l’hyperhidrose est dite secondaire. Elle est liée à diverses affections médicales, telles que le diabète, l’hyperthyroïdie, la maladie de Parkinson, la neuropathie périphérique etc…

Mais au delà de cela, lorsque votre corps combat une infection, le corps va sécréter de la sueur. Dans ce cas, il est fortement recommandé de consulter un médecin. Une hyperhidrose secondaire peut être améliorée en traitant la maladie à l’origine de cette hyperhidrose.

Diagnostic

Pour établir un diagnostic, votre médecin traitant ou le dermatologue vous fera subir un examen physique pour déterminer la quantité de sueur présente et effectuera des analyses médicales pour exclure la présence de certaines affections sous-jacentes qui pourraient causer l’hyperhidrose tel que des problèmes à la thyroïde, du diabète ou d’autres pathologies. On peut également diagnostiquer l’hyperhidrose en se basant sur notre histoire clinique de sudation excessive. ET c’est là que notre chère MALADIE CHRONIQUE entre en ligne. En vrai que ce soit la maladie de Verneuil, la maladie de Crohn, ça reste des pathologies qui ont des poussées chroniques avec infection. Dans le cas de la maladie de Verneuil, ce sont nos abcès qui s’infectent et qui donc par conséquence donnent de la fièvre et dans la maladie de Crohn, ce sont les poussées inflammatoires de l’intestin.

La problématique lorsqu’on est atteint de multi pathologies comme nous, c’est que très souvent on inclut certains effets secondaires à nos pathologies sans se poser plus de questions… et puis on va pas se mentir on a tellement de soucis de santé, d’effets secondaires qu’on a pas envie d’aller chercher plus loin et du coup et bien au lieu de vivre on survit… et surtout on ne consulte pas.

Et puis pour peu qu’on est près de la quarantaine, qu’on soit une femme, on est tout de suite les effets de l’hyperhidrose sur la ménopause. sauf que dans mon cas, je suis ménopausée depuis l’âge de 20 ans donc là ça marche pas 😂🤔😂 . Il a fallu pas moins de deux dermatologues, un gastro-entérologue et une gynéco pour confirmer que ce n’était pas dû à une problématique menstruelle. C’est pour ça qu’il est très important de se faire diagnostiquer si vous avez l’impression de trop transpirer.

Je crois que je ne le répéterai jamais assez : ECOUTEZ VOUS SVP

En plus, aujourd’hui il existe des traitements pour réduire la quantité de sueur ou peut-être même régler définitivement votre problème d’hyperhidrose.

Traitements

La plupart du temps, les gens n’osent pas parler de leur hyperhidrose par honte. Mais c’est bien dommage car il existe des traitements pour réduire la quantité de sueur produite par une personne et votre médecin peut vous le procurer.

Dans le cas de maladie chronique, souvent c’est en réglant le problème qui se trouve derrière que l’on règle l’hypersudation, Mais parfois il arrive que ça ne règle pas l’ensemble du problème quand même. C’est nous ou c’est pas nous ?😂😂😂

Comme je vous l’ai expliqué plus haut, il a fallu que je voye différents spécialistes pour me faire confirmer que mon hypersudation n’était pas dûe à une pseudo ménopause mais bien à un problème lié à la maladie de Verneuil.J’ai commencé à noter dans un cahier tous les jours où je vivais « cet enfer » , les heures et si il m’étais arrivé quoi que se soit avant ou après ces périodes de sueur. Et sans étonnement, j’ai une poussée de maladie qui sort quelques jours avant ou après cette période d’hyperhidrose. Mon corps essaie à sa façon de combattre la maladie. Même lui il en a marre…😂

1. Les Topiques – Antisudorifiques

On confond souvent antisudorifiques et déodorants, deux produits forts différents.

Les déodorants masquent les mauvaises odeurs en les remplaçant par des parfums, tandis que les antisudorifiques diminuent la production de sueur. Les antisudorifiques sont produits à base de sels métalliques (aluminium ou zirconium) qui obstruent les conduits des glandes sudorifiques. Ils ont en plus des propriétés antibactériennes. Les antisudorifiques ont le désavantage de provoquer des irritations, des rougeurs et des démangeaisons chez certaines personnes Ce fut mon cas honnêtement, j’ai eu des rougeurs et démangeaisons aux aisselles. Clairement je n’avais pas envie de voir pousser un abcès à cet endroit là je suis sûre que vous me comprenez 😂😝

Ils sont sans ordonnance et se trouvent en pharmacie. L’impact des sels d’aluminium sur la santé n’est pas véritablement établi. Cette molécule est à l’origine de controverse donc par précaution, je vous recommande donc ne pas utiliser ce produit sur une peau abcédée ou en poussée de Verneuil.

2. Les séances Ionophorèse

C’est un procédé qui utilise l’application d’un faible courant électrique au travers de la peau en faisant tremper dans un bain d’eau la paume des mains ou les pieds. La séance dure une vingtaine de minutes et est répétée plusieurs fois par semaine. Une fois que la personne connaît bien les procédures, elle peut se procurer un appareil et faire ses traitements à la maison. Cette méthode doit être poursuivie pour conserver son efficacité. Elle comporte certaines contre-indications. donc toujours s’informer auprès de votre dermatologue.

En France, les séances de ionophorèse pratiquées chez des professionnels de santé (kinésithérapeutes et dermatologues) sont remboursées par la sécurité sociale et les mutuelles complémentaires.

3. Toxine botulique

Des injections de toxine botulique (Botox®) nécessitent une anesthésie locale et sont faites chez le dermatologue. L’injection sous-cutanée est employée pour traiter l’hyperhidrose grave des aisselles, des mains, des pieds et du visage. Elle bloque les transmissions nerveuses en direction des glandes sudorifiques. L’effet des injections dure environ 4/5 mois.

⚠️ Cette pratique est hors AMM (non remboursée par la Sécurité sociale), elle doit être effectuée sous la responsabilité du médecin, qui la pratique en milieu hospitalier et sous anesthésie générale ou loco-régionale.

4. Médicaments anticholinergiques

Ces médicaments pris par voie orale bloquent l’action de l’acétylcholine. Ce messager chimique stimule une foule de réactions biologiques, y compris la production de sueur. Cette option est toutefois peu utilisée et peu intéressante à long terme en raison des effets secondaires (bouche sèche, constipation, perte du goût, étourdissements, etc.).

5. Interventions chirurgicales

Dans les cas les plus résistants et les plus désespérés, on est obligé de recourir à la chirurgie. Il existe deux types d’interventions pour l’hyperhidrose :

  1. Sympathectomie thoracique : Cette chirurgie consiste à détruire définitivement les ganglions sympathiques qui innervent les glandes sudoripares. Elle traite l’hyperhidrose des aisselles et des mains. L’intervention peut être faite avec un endoscope, ce qui réduit à la fois la taille de l’incision et le temps de convalescence. Néanmoins, il se peut qu’une hyperhidrose « compensatrice »⁷ se produise dans le dos ou à l’arrière des jambes ou derrière la nuque par exemple…
  2. Ablation des glandes sudoripares : C’est la suppression d’une partie ou de la totalité des glandes sudoripares pour les personnes qui ne répondent à aucun autre traitement.

6. conseils & Prévention

Je ne vais pas vous mentir : il n’existe pas de traitement pour prévenir des suées nocturnes ou de l’hypersudation en général. N’hésitez pas à consulter votre spécialiste car il ya peut être un souci avec votre pathologie. En attendant, il ya certaines astuces pour mieux vivre cette situation :

  • Aérer le plus souvent pour garder des pièces fraîches et dormir sans chauffage
  • Utiliser des antisudorifiques la nuit sur la paume des mains et la plante des pieds. Préférer les antisudorifiques sans parfum.
  • Se laver quotidiennement pour éliminer les bactéries
  • Se balader constamment avec un éventail dans son sac pour les dames ou à fourrer dans le sac de Madame pour monsieur 😂
  • Se sécher correctement après le bain ou la douche. Bactéries et champignons ont tendance à proliférer sur une peau humide. Surveiller particulièrement la peau entre les orteils. Au besoin, saupoudrer les pieds d’un produit antisudorifique après le séchage ;
  • Boire beaucoup d’eau pour compenser les pertes, ce qui peut aller jusqu’à 4 litres par jour

EN CONCLUSION

Je me suis prise la tête pendant des mois et des mois pour savoir ce qu’il m’arrivait et pourquoi cela m’arrivait. Aujourd’hui j’ai compris que c’est mon corps qui réagit dans ces moments-là pour combattre l’infection de mon Verneuil ou de mon Crohn.

L’hyperhidrose est une affection fréquente dont la prise en charge doit être évaluée au cas par cas. La perturbation des activités socioprofessionnelles et la diminution de la qualité de vie dans ce contexte pourront inciter le praticien à adopter une prise en charge agressive.

Bon dans mon cas malheureusement il y a pas grand chose à faire parce que tant que les maladies de Crohn et les maladies de Verneuil ne sont pas totalement stables, et du fait que ces pathologies sont chroniques et par poussée, j’aurais obligatoirement des sudations à un moment ou un autre. Donc comme vous pouvez le constater la stabilisation de mes pathologies amènera à l’arrêt de l’hyperhidrose. Cela ne m’empêche pas pendant ces périodes bien évidemment d’utiliser tous les conseils précédemment écrit car honnêtement j’ai eu beau prendre des plantes, des traitements même contre les effets de la ménopause précoce, rien n’y fait, à part la patience 🤷

Et vous ces périodes et que faites-vous pour y remédier ? …. Bon s’il vous plaît on ne me répond pas un bon ventilateur ou une bonne climatisation 😂😂😂😉

Je vous remercie d’être toujours plus nombreux à visiter mon blog et on se retrouve très vite pour un nouvel article. En attendant, vous pouvez me retrouver quotidiennement sur ma page Instagram.

Astuces pour mûrir nos abces

Coucou la Team Verneuil,

Depuis que j’ai ouvert cette page dédiée à Verneuil, j’ai découvert quelques astuces pour moins souffrir lors de l’arrivée de nouveaux abcès.

On m’a aussi expliqué certaines techniques pour qu’un abcès puisse percer ou se résorber naturellement.


⚠️ Je ne suis pas médecin et toutes les astuces que je note ici sont des astuces que j’ai moi-même essayé ou testé par d’autres malades que je connais. Bien évidemment, s’il existe plusieurs astuces c’est que toutes les personnes ne régissent pas de la même façon. Il est donc important de ne pas se décourager.

En cas de doute, merci de consulter votre médecin car vous pouvez subir des interactions ou complications avec certains principes actifs des produits.

Passez une merveilleuse journée 💜

#lavietrepidanteduneverneuillette #vanessalaverneuillette #maladiedeverneuil #verneuil #hidrosadenite #hidrosadenitesuppuree #afrh #dermatology #santé #trucsetastuces #astuce #hidradenitissuppurativa #maladieinflammatoire #tips #maladiechronique #maladieinvisible #sensibilisation #sensibilisation #santé #dermatology #hscommunity #sesentirbiendanssoncorps #hidradenitissuppurativawarrior #hidradenitis #handicapinvisible #handicap #verneuilfighter #HSHeroes #hswarriors

Importance du hygge et recettes naturelles

    
    Depuis déjà quelques temps, je m’intéresse d’un peu plus près à toute la cosmétique 100 % naturelle car je me suis rendue compte que ma peau est devenue très sensible, mes cheveux ont ternis et tout mon corps est encore plus sensible depuis que je suis atteinte de la maladie de Verneuil. Certains et certaines qui me suivent même sont atteints d’autres maladies dermatologiques tels que du psoriasis, de l’eczéma ou même des dermatites atopiques.

Après plusieurs demandes et comme le sujet me plaît beaucoup, j’ai décidé de vous partager avec vous ce que je sais de la détente et à quel point elle est importante. Et on verra aussi des recettes 100% naturelles, qui m’accompagnent dans mon quotidien 🤗

A. L’importance de prendre soin de soi ou l’art de vivre à la Danoise : le hygge

    Depuis toujours, je prône l’importance de prendre soin de moi et d’écouter mon corps (bon après avec une maladie de Crohn depuis mes 14 ans, je n’avais pas trop le choix que d’écouter mon ventre 🤣🤣🤣). J’ai toujours aimé profiter des petits bonheurs de la vie, être entourée de ma famille ou de mes amis pour vivre un moment chaleureux, prendre du temps pour moi afin de me détendre et de lâcher prise. J’aime aussi beaucoup lire, écrire et c’est vrai qu’au travers de mes lectures j’ai fait la découverte de ce qu’est le « HYGGE », sans savoir que je l’ai expérimenté déjà au quotidien.

Je ne vais pas vous l’apprendre, dans le cadre de maladie pathologique, il est très important de se reposer, de prendre du temps pour soi afin de pouvoir recharger correctement les batteries et éviter les poussées de maladie.

Aussi loin que je m’en rappelle, j’ai toujours aimé concocter des recettes maison car à l’époque je n’avais pas les sous pour m’acheter des masques prêts à l’emploi. Je me posais devant ma coiffeuse (oui oui j’avais une coiffeuse comme les poupées 😂), je parlais à mes poupées imaginaires je passais des moments de détente merveilleux…. Et quand ma maladie de Verneuil s’est déclarée, la fatigue s’est accentué, le temps a clairement un effet sur ma peau qui, elle, a commencé à être beaucoup plus sensible, beaucoup plus délicate.

1.      Définition du HYGGE

   Le « Hygge » est un mot de la langue norvégienne qui signifie « bien-être ». Le terme est apparu pour la première fois vers la fin du XVIIIe siècle. Il se définit comme un art de vivre qui consiste à créer des moments heureux dans la vie de tous les jours, quelle que soit la saison, l’heure de la journée ou l’état d’esprit. Cet art encourage les gens à se mettre dans une ambiance chaleureuse pour partager un moment agréable. Ce concept prône les vertus d’un confort simple, toujours en ayant conscience de ce que l’on consomme, avec pour résultat essentiel : s’aimer soi-même et être heureux.

Prendre soin de soi est donc l’un des piliers de la philosophie Hygge. C’est aussi une approche naturelle et bio des soins de beauté, que ce soit pour les hommes ou pour les femmes. Oui oui vous avez bien lu, même les hommes ont besoin de prendre soin d’eux et d’ailleurs c’est de plus en plus dans les mœurs.

2.      Les bienfaits

   Souvent emporté par la frénésie du quotidien, la vitesse du temps qui passe, des rendez-vous, des imprévus, de la maladie (et Dieu sait qu’elle prend de la place celle-là), notre esprit se dissipe et nous oublions de faire attention à ce qui nous entoure, à ce que nous avons besoin. Il est important de reprendre pied dans la réalité et dans le présent afin de profiter à fond et de ne jamais rater une occasion d’être heureux. Et pour cela, il faut se poser quelques minutes, prendre le temps de se recentrer sur soi-même et profiter en pleine conscience de l’instant présent. L’avantage de se planifier des petits moments de bonheur, c’est que pendant cet instant votre esprit se met au repos, on ne lui demande plus aucun effort, votre corps alors se détend oui, vous déstresser et du coup vous profitez de ce moment agréable à 100 %.

Je sais que lorsque nous sommes malades, il n’est pas toujours évident de s’octroyer des petits instants comme ça car nous n’avons pas envie ou notre corps est trop fatigué pour bouger, ou encore nous n’avons pas la force de faire une activité. Mais ce qui est bien dans ce concept danois, c’est que la moindre activité peut être un moment relaxant à partir du moment où vous prenez plaisir à faire une activité. Cela peut-être le dessin, du tricot, de la lecture, écrire, un soin du visage, écouter de la musique ou je ne sais quelle activité qui vous ferait plaisir. Le but ultime est de mettre un petit grain de magie dans votre quotidien qui, parfois peut être difficile.

Il y a un autre détail à ne pas négliger : prendre du temps pour nous permet de nous reposer et clairement il ne faut pas négliger que l’épuisement peut accentuer notre maladie… Je vous renvoie d’ailleurs vers Épuisement : oui c’est normal !

    Donc après avoir lu ça, je me suis penchée plus en détail sur des recettes totalement naturelles pour des soins totalement détente 😉 . L’objectif étant pour vous de piocher toutes les recettes qui vous font du bien, que vous avez envie d’essayer. Il ne faut pas oublier que nos pathologies sont aussi raccord avec nos émotions et que cultiver de petits bonheurs dans la vie quotidienne peut nous aider améliorer notre qualité de vie. De plus, la fatigue fait partie intégrante des symptômes que composent nos maladies : quand on ne prend pas soin de soi, souvent on est très fatigué.

B. Recettes naturelles

   Depuis plus d’une dizaine d’années, je fais des recherches sur des recettes totalement naturelles, qui me permettent de prendre soin de moi ou de mon chéri (oui oui vous avez bien compris mon petit mari adore que je lui applique des soins sur le visage ou sur son crâne pour qu’il ait une peau toute douce 😂), avec des ingrédients de ma cuisine ou des ingrédients totalement 100% naturels ou bio achetés sur le site Aroma-Zone. Le but étant que ça fasse du bien à mon porte-monnaie, à mon corps / à mon visage / à mes cheveux et que ce soit 100 % naturel. Il existe d’ailleurs sur le site Aroma-Zone un fichier reprenant certaines recettes, vous trouverez le lien ici.

1.   Les huiles essentielles

    Toutes les huiles essentielles que j’utilise, je les achète sur le site Aroma-Zone car elles sont tops, de qualité, pures, 100% naturelles et BIO certifiées ECOCERT, complètes et non modifiées.

Les modes d’utilisation des huiles essentielles sont variés et nombreux. Il convient de trouver le meilleur moyen d’utiliser celles-ci en fonction de l’effet ou de l’objectif recherché. Il est également nécessaire de tenir compte de leur composition et de la condition de la personne qui les utilise (âge, état de santé, grossesse…). Pour une utilisation en cosmétique, les huiles essentielles, très diluées, auront une action locale, alors que pour une utilisation en aromathérapie, elles pourront avoir une action locale et/ou systémique, plus générale.

⚠️ Précautions :

– Ne pas utiliser d’huiles essentielles ou de soins en contenant sur le contour des yeux, et encore moins dans les yeux.
– Certaines huiles essentielles riches en phénols, en aldéhydes terpéniques (cinnamaldéhyde, citral…) ou en terpènes peuvent être irritantes pour la peau (voir les précautions d’emploi).
– D’autres sont photosensibilisantes et il est déconseillé de s’exposer au soleil au minimum pendant les 4h suivant l’application (voir les précautions d’emploi).
– Certaines huiles essentielles peuvent être allergisantes : faites toujours un test préalable dans le pli du coude.
– Bien respecter les précautions d’emploi figurant dans la fiche technique de chaque huile essentielle.


Voici une sélection d’huiles essentielles préconisée en fonction de votre humeur ou fonction de l’effet recherché.

  • HE de tea-tree ou arbre à thé : antibactérienne, antifongique, antiviral, immunostimulante et extraordinaire pour faire percer vos abcès (vous trouverez la manière de faire dans cet article )
  • HE lavande fine : anti stress et anti anxiété, relaxante et antidépressive
  • HE menthe poivrée : antalgique local tonique et stimulante, antibactérienne, antiviral
  • HE camomille allemande : apaisante, lutte contre les irritations et les démangeaisons
  • HE mandarine : lutte contre les angoisses, l’insomnie, le stress et l’agitation générale
  • HE calendula : apaisant, calmant, réparateur, riche en composés antioxydants et anti-âge puissant sur le visage

Vous pouvez donc utiliser ces huiles essentielles dans un diffuseur préconiser à cet effet. C’est à la fois beau, pratique et hyper relaxant. Vous verrez ces huiles ont un effet positif sur vos humeurs 😉 . Vous pouvez aussi en intégrer quelques gouttes à une bougie que vous pouvez éventuellement créer vous-même, ou encore en intégrer quelques gouttes à vos soins beauté pour leurs vertus

DIY BOUGIE

2. Recettes naturelles visage

Afin de pouvoir profiter pleinement des bienfaits de soins et de relaxation, il faut vraiment se mettre en condition afin de profiter pleinement. Tout d’abord assurez-vous d’être au calme, en paix, avec un minimum de 30 minutes rien qu’à vous. S’accorder des moments de tranquillité sans aucune culpabilité est important afin de pouvoir couper avec l’agitation frénétique et stressante d’une vie quotidienne. En effet afin de mieux appréhender les douleurs de la maladie et les conséquences sur notre quotidien, il est important de passer des moments de zen attitude, des moments où votre vie se met en stand-by afin de profiter pleinement de cet état de sérénité et d’équilibre point de plus ça va permettre de couper quelques instants avec vos douleurs, vos problèmes quotidiens. Et pour moi ça passe évidemment par un moment de relaxation intense en me faisant des soins pour le corps et pour le visage. Vous pouvez d’ailleurs tout à fait organiser un petit moment à deux, pour des soins pour vous et votre amoureux oui, ou encore des soins à base d’huile de massage qui amènera, en plus de la sérénité, un petit coup de fouet non négligeable à votre couple 😉

  • Bain relax aux huiles essentielles :

15 à 20 gouttes d’huile essentielle que vous aurez choisi en fonction de ses propriétés, diluer dans une base neutre telle que de l’huile de jojoba.

On est dimanche et vous avez mal de partout. De plus, de nouveaux abcès pointent le bout de nez. Rien de mieux qu’un bon bain pour se relaxer. Le mieux est de se plonger dans un bain enrichi d’huile essentielle et d’allumer quelques bougies sur le rebord de votre baignoire pour profiter totalement de ce moment de détente. Vous pouvez même fermer les yeux, méditer, lire un livre ou écouter de la musique ou tout simplement ne rien faire. Le plus important est de prendre soin de vous.

  • Masque hyper apaisant et cicatrisant :

Ingrédients : un yaourt au lait végétal (type soja), miel bio (hyper cicatrisant), un concombre (plein de bienfaits ainsi que anti-inflammatoire)

Dans un blender, mélanger quelques cuillères du lait au soja végétal, 2 cuillères à soupe de miel, éplucher un concombre jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Appliquer à l’aide d’un pinceau surtout le visage la pâte de manière épaisse et homogène. Laisser poser une vingtaine de minutes et rincer à l’eau claire.

  • Gommage légèrement exfoliant visage pour peaux sensibles :

Ingrédients : une cuillère à café de miel, une demi-banane préalablement écrasée, quelques grains de café du matin préalablement séchés, une cuillère à soupe d’huile de jojoba / huile d’amande douce (éviter l’huile de coco sur le visage car c’est une huile qui bouche les pores de la peau)

Mélanger tous les ingrédients (avec une cuillère en bois) dans un bol afin d’en faire une pâte assez épaisse. Appliquer sur la peau en faisant des petits mouvement circulaire pendant quelques minutes. Appliquer en couche assez épaisse et après avoir masser sur votre peau, laisser reposer une à deux minutes afin que les effets cicatrisant du miel fasse effet. Retirer le tout à l’aide de coton imbibé d’eau tiède. Votre peau aura l’effet des fesses d’un bébé 😂. N’oubliez pas derrière d’appliquer une crème hydratante

  • Masque detox :

On est dimanche, vous êtes sorti tard et vous avez une mine déconfite. Avoue le masque rapide et facile et qui fait des miracles 😉

Ingredients: miel, jus de citron, huile d’olive ou amande douce, argile verte

Dans un bol, versez deux cuillères à soupe d’argile verte en poudre, une cuillère à café de miel et une cuillère à café de gel d’aloe vera et 1 cuillère à café de citron et une cuillère à soupe d’huile olive/jojoba/amande douce. Appliquer le mélange sur le visage propre à l’aide d’un coton ou d’une éponge, en évitant le contour des yeux. Attendez 15 à 20 minutes avant de bien rincer. Vous verrez votre peau sera douce et toute souple

  • Masque nourrissant :

Ingrédients : 1/2 banane bien mûre, yaourt nature, miel, huile d’amande douce.

Ecrasez une banane bien mûre en purée, puis mélangez-la avec un yaourt nature, une cuillère à café d’huile d’amande douce et deux cuillères à café de miel. Appliquez ce masque visage maison en petit massage délicat sur l’ensemble du visage. Laissez poser 10 à 20 minutes avant de rincer. Votre peau sera douce et nourrie en profondeur.

  • Masque anti-oxydant :

Ingrédients : 2 cuillères à soupe de cacao en poudre non sucré, 2 cuillères à café d’huile d’olive (ou d’amande douce ou argan), 1 cuillère à soupe de yaourt.

Le cacao n’est pas seulement le meilleur ami de nos papilles mais également un bon allié pour notre peau. Il lutte très efficacement contre les radicaux libres et prévient ainsi le vieillissement cutané. Grâce à la sérotonine et aux endorphines qu’il contient, ce masque visage maison vous garantit également un effet apaisant quasi antidépresseur.

Mélangez l’ensemble des ingrédients (faites fondre le chocolat au bain marie avant s’il est en carrés). Laissez agir 20 minutes après la pose et rincez. Donc mélangez le cacao, l’huile végétal et le yaourt jusqu’à obtention d’une pâte bien lisse sans grumeaux. Ne la mangez pas mais appliquez-la sur une peau propre et laissez agir 20 minutes. Rincez à l’eau claire et tiède. Peau de bébé et bonne humeur garantie !

  • Lotion détox contre les petits boutons :

Ingrédients : 10 clous de girofle, un citron vert, de l’eau de rose.

Faire bouillir des clous de girofle dans un bol d’eau avant de filtrer. Ajoutez le jus d’un demi-citron vert ainsi que 5 cuillères à café d’eau de rose une fois que le liquide a refroidi. Utiliser en lotion lorsque la peau présente des petites imperfections afin d’afficher le bouton puis d’éliminer celles-ci.

  • Masque tonique :

Ingrédients : argile verte, yaourt, huile d’amande douce ou de jojoba, huile essentielle de carotte

Dans un bol, mélanger deux cuillères à soupe d’argile verte et une cuillère à soupe de yaourt. Ajouter une cuillère à café d’huile d’amande douce ou de jojoba et 2 gouttes d’huile essentielle de carotte appliquer en évitant contour des yeux. Laisser agir 10 minutes puis rincer à l’eau tiède

  • Masque nourrissant à l’avocat et à la banane :

Ingrédients : 1/2 avocat (très mur), 1 banane, miel

Mixez ou écrasez ensemble la banane et l’avocat de manière à obtenir une préparation parfaitement lisse. Ajoutez une cuillère à soupe de miel pour rendre la purée bien onctueuse et étalez sur le visage. Laissez poser 10 minutes. Grâce aux protéines et aux vitamine A, B et E de l’avocat qu’il contient en quantité, l’avocat hydrate et protège votre peau des agressions extérieures. La banane l’assouplit, la nourrit et la régénère. Bien rincer à l’aide de coton à l’eau tiède.

  • Masque bonne mine au miel

Ingrédients : 1 blanc d’œuf, 1 cuillère à soupe de miel liquide, 1/2 cuillère à soupe de jus de citron, 1 cuillère à soupe de yaourt ou de crème fraîche

Battre le blanc d’œuf puis ajoutez le miel et le jus de citron. Incorporez le yaourt et touillez pour obtenir un mélange homogène. Laissez la pâte 15 minutes sur votre visage puis retirez en rinçant. Enrichi en acide lactique le yaourt exfolie, hydrate et apporte une peau lisse. Le calcium favorise le renouvellement des cellules pour un teint éclatant.

  • Peeling au miel :

Ingredients : 2 cuillères à soupe de miel, un jus de citron et 2 cuillères à café de cannelle

Pour réaliser un peeling maison, mélangez du jus de citron avec 2 cuillères à soupe de miel. Ajoutez à la préparation, 2 cuillères à café de cannelle, réputée pour ses propriétés nettoyantes et désinfectantes. Appliquez la mixture sur le visage humide pendant 15 min puis rincer à l’eau fraîche sans frotter. On termine évidemment par appliquer une bonne crème hydratante ou de l’huile d’amande douce.

2. Recettes naturelles corps

  • Gommage maison à l’huile de jojoba

Ingrédients : sucre en poudre, huile de jojoba, de l’eau

Pour un exfoliant 100 % naturel, il vous faut 6 cuillères à soupe de sucre en poudre, 3 cuillères à soupe d’eau et 2 d’huile de jojoba. Mélangez les deux premiers ingrédients jusqu’à obtenir une belle homogénéité. Enfin, ajoutez l’huile de jojoba en prenant soin de bien la répartir. Vous pouvez instantanément commencer votre gommage sur le visage, mais aussi sur tout le reste du corps, à condition de doubler, voire de tripler les quantités. Comme pour toute séance d’exfoliation, prenez garde aux zones sensibles telles que le contour des yeux et de la bouche

  • Préparation pour ongles cassants

Ingredients : un jus de citron- du bicarbonate- de l’huile d’olive ou huile d’argan

Mélangez le jus de citron à 1 cuillère à soupe de bicarbonate. Faites chauffer 35 secondes au four à micro-onde et tremper ses ongles 3 à 4 minutes dans la préparation. Nettoyez-vous les mains.

  • Soin maison contre la cellulite

Ingrédients : 3 cuillères à soupe de gros sel, 4 cuillères à soupe d’huile de sésame, 1 cuillère à soupe de miel liquide et 10 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse rose.

Mélanger les ingrédients. Sur peau humide, appliquez ce soin maison sur les zones cibles, en effectuant des mouvements circulaires, depuis vos pieds jusqu’au haut de votre corps. Bien évidemment, c’est à compléter par une alimentation équilibrée et une pratique sportive bien sûr) et la peau d’orange ne sera bientôt qu’un mauvais souvenir.

3. Recettes naturelles capillaires

  • Bain d’huile

Un bain d’huile peut offrir de (très) nombreux bienfaits aux cheveux. Les huiles végétales sont, en effet, des soins précieux qui apportent rapidement hydratation et brillance à la chevelure. Que vous soyez un homme ou une femme, peu importe le plus important est de prendre soin de soi et de ses cheveux. Cela permet de les nourrir en profondeur, un peu comme un masque mais encore plus efficace. En fonction des huiles que tu choisis, tu peux bénéficier de plein de propriétés différentes selon tes besoins capillaires, et il y a du choix.

En fonction du cheveux et du besoin, vous utilisez des huiles différentes. Vous trouverez bien évidemment toutes les informations sur les huiles que vous souhaitez sur le site Aroma-Zone qui est pour le coup extrêmement bien détaillé.

Une fois que tu as sélectionné tes huiles, on passe à l’application et à la pose ! Une fois que ton bain d’huile est posé, il n’y a plus qu’à attendre ! Laisse le poser minimum une heure avant shampoing pour en tirer tous les bénéfices. Bien évidemment, le plus longtemps on laisse poser, plus nos cheveux apprécient. Moi par exemple je sais que je l’applique la veille, je dors toute la nuit avec du papier film sur la tête pour éviter de salir mon oreiller et je me lave les cheveux le lendemain matin.

√ Tous types de cheveux : abricot, amande douce, argan, carthame, chanvre, coco, nigelle, noix du Brésil, olive

√ cheveux secs ou abîmés : abyssinie, avocat, baobab, coton, dattier du désert, germes de blé, kukui, pépins de raisin

√ cheveux gras ou fins : jojoba, macadamia, neem, noisette, sésame

√ cheveux bouclés/frisés : abyssinie, papaye, piqui, pracaxi, sapote

√ faire briller : abyssinie, argan, bourrache, brocoli, cameline, chanvre, jojoba, papaye, sapote

√ protéger : babassu, buriti, cameline, carthame, cramberry, framboise, karanja, macadamia, sésame, tomate.

√ booster la pousse : avocat, bourrache, carthame, chaulmoogra, moutarde, ricin, sapotegainer et lutter contre les frisottis : brocoli, piqui, pracaxifortifier : amande douce, bourrache, camélia, dattier du désert, framboise, nigelle

  • Masque à la banane pour hydrater les cheveux

Ingredients : 1 banane bien mûre, 1 cuillère à soupe de mayonnaise, 1 jaune d’œuf, 2 cuillères à soupe d’huile de coco et 2 cuillères à soupe de miel.

Mélangez tous les ingrédients. Appliquez le masque sur les longueurs et les pointes, recouvrez vos cheveux d’une serviette sèche et laissez agir toute la nuit. Lavez et rincez abondement votre chevelure le lendemain.

  • Masque anti pelliculaire

Ingrédients : 1 cuillère à soupe d’aloe vera, 1 cuillère à soupe de miel liquide, 1 cuillère à soupe d’huile d’oliveou coco et 1 cuillère à soupe de yaourt nature

Commencez par faire un peu tiédir le miel liquide dans une casserole ou au micro-onde. Ajoutez-y une cuillère à soupe d’aloe verre, une cuillère à soupe d’huile d’olive et une cuillère à soupe de yaourt nature. Mélangez tous ces ingrédients pour obtenir une pâte bien onctueuse. Appliquez ce masque sur le cuir chevelu et les longueurs. Laissez poser 20 à 30 minutes puis rincez abondamment à l’eau claire, avant de vous laver les cheveux avec un shampoing non agressif.

  • Masque réparateur, fortifiant et effet brillance

Ingredients : une cuillère à café de miel, un jaune d’œuf, une huile végétale tel que l’huile de coco, l’huile de jojoba, ou autres….

Battre un jaune d’œuf avec une cuillère à soupe d’huile végétale (olive, avocat, ricin, argan, jojoba…) et le miel. Appliquer immédiatement sur les cheveux mèche par mèche, laisser poser 30 minutes avant de faire un shampoing doux. Sur cheveux longs, doubler les quantités.

  • Gel de lin

Ce fameux gel de lin mérite à lui seul un paragraphe tout entier 😁.

Le gel naturel de graines de lin « maison » apporte hydratation, nutrition, forme, brillance et souplesse aux cheveux. De plus, il saura également raffermir les tissus de la peau, de par son effet tenseur au même titre que le gel d’aloe vera. Vous pouvez d’ailleurs l’appliquer directement tel quel en tant que sérum avant ta crème de jour.

Ingrédients : 10 gr de graines de lin ( blondes ou brunes, on s’en fiche ) avec 100 ml d’eau

Mettre l’eau dans une casserole, porter à ébullition, ajouter les graines, et touiller régulièrement pendant à peu près 10/15 min. Attention ça mousse un peu 😉. Enfin il faut filtrer le tout (vous verrez ça va devenir une eau un peu plus épaisse) . Moi j’ai l’habitude de filtrer les graines de lin en les mettant dans un collant ou un bas propre c’est beaucoup plus facile pour extraire le gel des graines. Pour finir, attendre que ça refroidisse et bien mélanger. Vous pouvez donc l’appliquer sur votre visage ou sur vos cheveux pour un effet légèrement gel. Je m’en sers d’ailleurs quotidiennement pour rafraîchir les boucles de mes cheveux point toutefois sur des cheveux raides, il vous apportera brillance et en effet légèrement cartonné pour ce petit effet wavy 😉

  • Poudres ayurvédiques

Depuis que j’ai décidé de reprendre en main ma crinière de lionne et de faire attention aux produits qui étaient dans mes cosmétiques, jai vu’il y avait énormément de perturbateurs endocriniens dedans. Donc il fallait que je trouve un système de substitution et c’est là que je me suis rendue compte (au travers de nombreuses lectures) que les poudres ayurvédiques sont de véritables trésors de la nature qui se suffisent à elles-même. Elles offrent leurs fabuleux bienfaits et leur incroyable richesse en actifs pour révéler naturellement la beauté de vos cheveux.

Au départ, je n’étais absolument pas convaincue et j’ai donc décidé d’essayer en les substituant à toutes mes mousses pour cheveux, mes masques, après shampoing etc…. De plus ma peau étant devenu très sensible, même mon cuir chevelu commençait à être irrité alors que ça faisait des années que j’ai utilisé les mêmes shampoings 🤷. Mais sincèrement je dois me rendre à l’évidence, les poudres ayurvédiques sont une solution naturelle et efficace à toutes les problématiques capillaires : sécheresse capillaire, antipelliculaire, brillance, fortifiant etc….

En fonction de votre besoin, sur le site Aroma-Zone (et oui encore lui) on peut identifier les poudres de plantes naturelles et BIO les mieux adaptées à votre chevelure et du coup vous créez vos propres soins 😉. Pour cela il vous suffit de cliquer ici

Vous l’aurez compris je suis devenue totalement fan de ces poudres et il est vrai qu’elle font partie intégrante de mes routines capillaires chaque semaine. D’ailleurs elles ont même un double emploi puisque certaines poudres me servent aussi bien pour mes routines capillaires que pour certains de mes masques puisque j’en ajoute aussi dans mes soins et masques visage (recettes ⏫). Voici quelques poudres 😉 qui sont quotidiennement à la maison et dont je me sers tout le temps :

  1. poudre de guimauve :

La poudre de guimauve forme avec de l’eau une pâte gélifiée idéale pour préparer des masques végétaux pour la peau ou les cheveux. Elle fait merveille dans la préparation de soins capillaires 100% végétaux pour gainer, démêler et embellir les cheveux, associée à d’autres poudres.

Elle est également appréciée dans les soins de la peau pour apaiser les zones inconfortables ou hydrater et revitaliser les peaux sèches et déshydratées car elle est adoucissante et émolliente. Elle apaise et calme les peaux délicates.

2. Poudre Alma

Riche en vitamine C, l’Amla est réputé comme régénérant puissant en Ayurvéda. Cette poudre est connue pour prévenir la chute des cheveux, pour illuminer le teint et purifier la peau. Comme ingrédient cosmétique, la poudre ayurvédique d’amla bio est reconnue pour ces propriétés :Tonique et astringente, elle illumine le teint, nettoie et purifie la peau. Elle tonifie les dents, nettoie la bouche et apaise les gencives.Anti-âge, elle régénère le tissu cutané.

3. Poudre de Fenugrec

Comme ingrédient cosmétique, la poudre ayurvédique de fenugrec (methi) bio est reconnue pour ces propriétés : riche en antioxydants, aide à prévenir des signes du vieillissement prématuré de la peauApaisant, il soulage les peaux délicates, astringent, resserre les pores de la peau. Pour les cheveux, elle stimule la pousse des cheveux et lutte contre leur chute, renforce et gaine les cheveux, grâce aux mucilages, apporte volume et brillance aux cheveux.

Ma boîte à magie 😂

Honnêtement, je pourrais vous en mettre des tonnes mais je vous invite à aller sur le site Aroma-Zone, où vous trouverez tout toutes les poudres et les soins dont vous aurez besoin, à petit prix, pour créer et trouver tout pour vous faire des soins bio, naturels et qui fonctionnent pour votre peau et vos cheveux. Vous n’avez plus qu’à suivre le lien : ici

J’espère que ce nouvel article vous aura plu et vous aura donné de bonnes bases pour que vous aimiez jour après jour, un peu plus chaque jour, à prendre soin de vous. Car il ne faut pas oublier que notre maladie passe aussi par nos émotions et par nos ressentis et que vivre un moment Hygge ne peut qu’être bénéfique à notre quotidien, et du coup à nos pathologies 😉

Redevance TV et Handicap

Qui peut être exonéré de la redevance audiovisuelle ?

A. Les personnes concernées :

L’exonération de la redevance audiovisuelle est accordée aux personnes suivantes :

  • personne veuf /ve et non passible de l’IFI (impôt sur les fortunes immobilières) l’année précédente
  • personne de plus de 60 ans non passible de l’IFI l’année précédente
  • personne titulaire de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH)
  • personne atteinte d’une infirmité ou d’une invalidité l’empêchant de subvenir aux nécessités de l’existence par leur travail.
  • personne titulaire de l’Allocation Supplémentaire d’Invalidité (ASI) ou de l’Allocation de Solidarité aux personnes âgées (ASPA)
  • personne reconnu indigent
  • La personne doit remplir des conditions relatives à ses ressources et des conditions d’occupation du logement

Sont également dégrévés de leur contribution à l’audiovisuel :

  • Les foyers fiscaux de taxe d’habitation ayant un revenu fiscal de référence égale a zéro
  • Les invalides ou de +65 ans au 1er janv 2004

B. Les conditions :

1-Les conditions de ressources :

Le montant des revenus de la personne (ou du ménage) pour le revenu fiscal de référence (année précédant celle de l’imposition) ne doit pas excéder 10 815 euros pour la première part du quotient familial, majoré de 2 888 euros pour chaque demi-part supplémentaire. De plus, la personne ne doit pas être redevable de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF).

2- Les conditions d’occupation du logement :

La personne doit occuper son habitation :

  • soit seul(e) ou avec son conjoint ;
  • soit avec des personnes qui sont à leur charge pour le calcul de l’impôt sur le revenu ;
  • soit avec d’autres personnes titulaires de l’Allocation Supplémentaire d’Invalidité (ASI) ou de l’Allocation de Solidarité aux personnes âgées (ASPA) ;
  • soit avec des personnes dont le revenu fiscal de référence de l’année précédente n’excède pas les plafonds de ressources cités ci-dessus. La cohabitation (concubinage, collocation…) avec d’autres personnes aura donc une incidence.

C. Comment faire pour en bénéficier ?

La situation prise en compte pour l’octroi d’une exonération est celle du contribuable au 1er janvier. La redevance télévision est désormais jointe à la taxe d’habitation. Il convient donc de faire sa demande d’exonération comme indiqué sur l’avis d’échéance de la taxe d’habitation. Pour toute information, adressez-vous au centre des impôts ou à la trésorerie compétente pour votre taxe d’habitation.

J’espère que certains pourront en bénéficier 😉

Bon weekend

10 erreurs à éviter avec Verneuil

Coucou la compagnie,

Ça y est la semaine a démarré… Comment allez-vous ? J’espère que votre maladie chronique ne vous empêche pas de profiter de votre vie au quotidien ou en tout cas que vous avez trouvé une solution afin de pouvoir en profiter au max 😉

Pour bien démarrer cette semaine, j’ai décidé de faire le point sur 10 erreurs à éviter que j’aurais aimé connaître au démarrage de ma maladie de Verneuil. On se sent souvent désemparée, inquiet, dépassé par des termes que nous connaissons peu ou mal et du coup c’est vrai qu’on a tendance à perdre très vite confiance en soi et à lire tout et n’importe quoi sur Internet.

Allez rentrons direct dans le vif du sujet 😉

1. Il faut s’écouter et avoir foi en soi

Lorsque mes premiers abcès sont apparus, j’ai bien vu que quelque chose n’allait pas… Je sortais des melons 😱🍑, on me disait que c’était dû à ma maladie de Crohn et qu’il n’y avait pas de quoi s’en faire… Mais moi je voyais bien qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas et ça a duré comme ça pendant 3 ans et bien évidemment les abcès se sont développés sur d’autres parties de mon corps. J’ai fini par me décider à en parler à ma gastro-entérologue qui m’a dit que ce n’était pas normal du tout en effet et que j’avais bien fait de l’avertir… Comme quoi mamie Vanou n’est pas si folle que ça 😋😂

Mais lorsque j’ai été vue par un chirurgien (proctologue) 3 ans avait déjà passé avant mes premiers symptômes et des fistules s’étaient intégrées dans mon popotin😓. Je vous fais pas de dessin c’était loin d’être Jojo et surtout j’ai souffert le martyre pendant plus de 8 mois après pour la cicatrisation car j’ai eu des exérèses larges de 24 cm de largeur sur 12 cm de profondeur. Et ce fut malheureusement aussi le début d’un long calvaire de plus de 300 opérations pendant des années.

Si je m’étais écoutée dès le départ et que j’avais fini par aller voir un médecin rapidement, peut-être que les symptômes n’auraient pas été si importants et ma maladie de Verneuil ne serait pas si imposée dans ma vie à ce moment-là…

J’ai découvert ce qui était un stade 3 et franchement aujourd’hui je remercie le Dr NASSIF de m’avoir sortie de ce calvaire par un traitement antibiotique.

J’entends aussi très souvent (et j’ai fait l’erreur moi-même) que des malades associent leurs douleurs articulaires à Verneuil. Il est vrai que la maladie de Verneuil ou même crohn peutvent amener certaines douleurs. Néanmoins il existe vraiment des maladies associées à la maladie de Verneuil et il ne faut pas prendre cela à la légère et seul un spécialiste pourra le diagnostiquer par un examen médical minutieux.

Alors je vous en prie écoutez vous, faites-vous confiance et surtout parlez 😉

2. Se cacher pour passer inaperçu

La maladie de Verneuil s’est installée sur mon corps alors que j’avais 15 ans. Bien évidemment lorsqu’on a nos premiers abcès et les premières cicatrices et qu’on est une jeune femme en pleine construction oui c’est un cataclysme 😥. On a tendance à très mal vivre le changement sur son corps car on se rend bien compte qu’il ne ressemble pas à celui des copains/copines. Entre les hospitalisations à répétition, les douleurs constantes, les sorties râtées à cause de la fatigue on a cause d’une nouvelle poussée, j’en passe et des meilleurs….

Au-delà de la douleur, j’ai eu très vite honte de ce que pouvait laisser comme trace cette maladie : les rougeurs, les cicatrices, la peau qui se flétrit ou qui se durcit, l’inconfort quand on est trop longtemps assis etc…. Du coup oui, moi qui semble si bien vivre aujourd’hui la maladie, qui me montre sur les réseaux sociaux telle que je suis et pas telle que j’aimerais être, je n’ai pas toujours été comme ça. Avant, je me suis longtemps planquée derrière des vêtements amples, moches, foncés pour passer le plus inaperçu possible. Je ne pouvais pas imaginer que l’on veuille me regarder ou s’intéresser à moi car moi-même je me dégoûtais. Et bien évidemment vu que je m’éloignais des gens, les gens se sont éloignés de moi. Je me suis vite retrouvée seule, face à mon chagrin et pour seule consolation ma famille que j’aime plus que tout.

Mais qui peut vivre entourée seulement de sa famille ? Personne… Les interactions sont indispensables pour la vie et le bonheur. J’ai mis longtemps à le comprendre et je me suis fait aider. J’ai fait une thérapie pendant 5 ans avec un psychiatre qui m’a aidée à trouver le chemin que je voulais prendre moi pour ma vie et surtout ce que je voulais être. Il n’y a aucune honte à se faire aider mais vous ne pouvez pas rester dans l’ombre toute votre vie. En mettant de la lumière dans votre tête vous en mettrez dans votre vie 😉

3. Croire que la maladie de Verneuil nous détruit

On va pas se mentir et on va être sincère : la maladie de Verneuil est une maladie chronique difficile, douloureuse et handicapante. Quand on a dit ça on a tout dit 😅. C’est une maladie qui fait souffrir par les abcès, qui fait souffrir par la cicatrisation, qui peut nous éloigner des gens par notre incapacité à sortir où à travailler. À partir du moment où on sait qu’on a la maladie, on est aussi conscient qu’il va falloir qu’on ait un traitement au long cours (soit un traitement à vie en attendant qu’on trouve un traitement pour guérir), qu’il y aura des moments de répit et des moments de forte poussée etc…

Néanmoins il y a quelque chose qu’il ne faut pas oublier c’est que la maladie de Verneuil, la maladie de crohn sont des pathologies chroniques qui font partie de nous, toutefois elles ne nous définissent pas. Vous êtes autre chose que Verneuil/Crohn, vous êtes un homme/femme qui a des passions, qui a des amis et/ou de la famille qui vous aiment pour vos qualités, pour ce que vous êtes et même pour vos défauts. Avant d’avoir cette maladie, vous existiez et donc ça ne doit pas changer aujourd’hui. N’oubliez pas que pour se faire accepter des autres il faut d’abord s’accepter soi-même 😉

4. Les traitements ne fonctionnent pas

Bon OK je suis une tête brûlée et je pense que vous avez compris ou que vous commencez à comprendre🤣🤣🤣.

J’ai longtemps rechigné à prendre mes traitements de façon correcte et quotidienne. Je me suis planquée pour ne pas les prendre, j’ai menti en disant aussi que je les avais pris 🤣🤣🤣, j’ai fait comme si j’oubliais que j’étais malade…. Je suis sûre que ces phrases vous sont familières… 😉 J’avais souvent tendance à commencer les antibiothérapies et les arrêter dès que j’allais mieux parce que je me disais : «c’est bon j’en ai marre » ou encore « c’est bon je vais mieux je peux arrêter même si je ne suis pas arrivée au bout de mon traitement » ou encore que j’oubliais tout simplement parce que je n’y prêtais pas plus attention que ça… Et au final je rechutais sans cesse et je me retrouvais sans arrêt avec des poussées de plus en plus importantes. Alors dans mon cas c’est pas parce que je ne pensais pas que les traitements ne fonctionnaient pas, c’est tout simplement que n’acceptant pas ma maladie chronique, et ben mon cerveau partait du principe qui n’avait pas besoin constamment de médicaments.

Sincèrement, après avoir subit des centaines d’opérations (plus de 300), avoir avalé des tonnes de traitements « agressifs » pour gérer la poussée de maladie, je dois avoir l’honnêteté de dire que seulement un traitement au long cours, c’est-à-dire quotidien sans interruption, avec une chirurgie adaptée, permet de diminuer de façon significative la maladie de Verneuil.

5. Penser qu’il n’y a pas de prise en charge

C’est faux, faux et archifaux !

Bien que la maladie de Verneuil soit encore une maladie méconnue, les dermatologues sont petit à petit mis au « goût du jour » sur les traitements et therapies mises en place.

A ce sujet, ResoVerneuil est un réseau de spécialistes (dermatologues, chirurgiens, proctologues, généticiens), ayant pour objet d’améliorer la santé publique, la prise en charge et la qualité des soins des malades de Verneuil. Tout dermatologue peut d’ailleurs s’informer sur la maladie de Verneuil en rejoignant le réseau ICI

Il existe aussi différentes associations françaises telles que Solidarité Verneuil, Resoverneuil ou AFRH. Je vous invite d’ailleurs à lire mon article à ce sujet ICI)

Il y a aussi des associations belges, canadiennes etc… qui peuvent vous aider dans la prise en charge de votre maladie et vous orienter vers des spécialistes Verneuil avec nous en tant qu’ambassadeur/ambassadrice 😅

Il ne faut pas croire que vous êtes seul, aujourd’hui nous sommes beaucoup et nous sommes unis. Comme j’ai l’habitude de dire

ENSEMBLE ON EST PLUS FORT

6. La médecine douce ne fonctionne pas

Bon alors on ne va pas revenir sur les traitements antibiotiques, on sait que chaque malade de Verneuil est différent et qu’il réagit donc différemment aux traitements.

Par contre, avec des choses simples on peut réussir à améliorer parfois nos douleurs, nos abcès et donc notre quotidien. Et là je ne parle pas de « médicaments » à proprement parler mais plutôt d’homéopathie, de Phyto…

Par exemple :

  • huile essentielle d’arbre à thé aide à percer les abcès dans 80% des cas (art meilleure astuce)
  • miel de thym : une fois que l’abcès a percé et qu’il commence à cicatriser, mettez une bonne couche de miel de thym qui aidera encore mieux à la cicatrisation et plus rapidement
  • bouillette de chaleur : après avoir fait une compresse d’huile essentielle d’arbre à thé, posez la bouillotte de chaleur bien chaude et dormez dessus, ça aide clairement à faire percer votre abcès. N’hésitez pas à renouveler la chaleur en plus ça calme littéralement votre douleur
  • argent colloïdal : solution composée de particules d’argents, diluées dans de l’eau. Il est étudié et utilisé depuis des siècles pour ses formidables propriétés antiseptiques et surtout il Aude à réduire les abcès. Vous imbibez un coton et vous posez sur la peau un moment.

Vous trouverez un précédent article que j’ai écrit sur les meilleures astuces naturelles pour faire percer vos abcès ICI

7. Tout lire sur Internet

Quand on découvre qu’on a une maladie dont on a jamais entendu parler oui, on a souvent tendance à aller se jeter sur internet pour lire tout et n’importe quoi dessus. De toute façon on fait tous cette erreur, on fait tous pareils 😅

Je sais que c’est souvent angoissant, je sais que ça peut être même terrorisant d’apprendre qu’on fait partie de simplement 1% de la population mais si je devais mettre quelque chose j’écouterai cette vidéo :

Prenez vos renseignements auprès des associations spécialisées dans votre pathologie ou auprès « d’inflluenceur santé » atteint de la même maladie que vous. . Je suis bien évidemment là aussi pour vous aider et vous orienter en cas de besoin 😉

8. Pas de dépendance medicamenteuse avec Verneuil

Il y a quelques temps, j’ai fait tout un article sur les risques de dépendance aux antidouleurs.

Je suis malade depuis que j’ai 14 ans, je prends des antidouleurs depuis l’âge de 15 ans et je crois que j’ai dû avaler tous les types d’antibiotiques : du doliprane en passant par le tramadol pour terminer aux opioïdes et les morphiniques. Je vous laisse donc lire en détail cet article ICI

  ET je vous demande vraiment de faire attention car on peut très vite devenir accro aux médicaments.

Si je peux me permettre un conseil, je vous invite à vous mettre en contact avec le Service antidouleur de l’hôpital qui vous suit car ils ont l’habitude de gérer ce genre de situation les dérives de ce que j’ai pu vivre.

9. Pas assez malade pour ALD ou MDPH

JE NE PENSE PAS ÊTRE ASSEZ MALADE POUR POUVOIR DEMANDER UNE ALD/INVALIDITÉ. APRÈS TOUT, JE SUIS MOINS MALADE QUE D’AUTRES QUE JE VOIS SUR LES GROUPES

Je reçois souvent ce genre de message et il me semble très important de faire un point à ce sujet.

Alors déjà mesdames/messieurs, on arrête de se comparer les uns aux autres. Ce n’est pas parce que votre abcès ne se voit pas, qu’il ne vient pas vous embêter tous les 3 jours ou ne fait pas la taille d’un melon que vous n’êtes pas atteint de la même maladie de Verneuil que les autres. Dans le cadre des prises en charge, que ce soit pour la Sécurité sociale ou pour la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH), je vous demande pas de juger votre taux mais plutôt le fait d’être ou pas malade.

Pour l’ALD, la loi est claire : toute affection dont le caractère chronique nécessite un traitement prolongé et une thérapie coûteuse, est exonéré du Ticket modérateur et donc éligible à une ALD (affection longue durée). Concernant la MDPH, n’oubliez jamais que votre maladie est une maladie chronique, c’est-à-dire qu’elle a la possibilité d’évoluer dans le bon sens mais aussi dans le mauvais sens et si vous ne faites pas de demande auprès de la MDPH, vous pouvez vous retrouver en situation compliqué physiquement. Et puis ne vous inquiétez pas, ils vont eux-mêmes largement prendre le temps de voir quel taux de maladie vous vivez au quotidien 😓

Evidemment que la maladie de Verneuil fait partie des pathologies invalidantes puisque c’est une maladie chronique qui nécessite un traitement à vie et/ou une thérapie longue et coûteuse.

De plus, cela vous permettra d’avoir quelques avantages dans votre quotidien tel que le retrait des 3 jours de carence sur les arrêts de travail de votre maladie chronique.

Je vous laisse d’ailleurs lire l’article que j’avais fait à ce sujet ICI

10. Je n’arriverai jamais à être en couple

Alors honnêtement je crois que c’est le point le plus important que je voulais mettre en avant, celui qui me tient le plus à cœur 💜❤️💜

J’ai longtemps éprouvé la sensation que je finirai malheureuse dans ma vie parce que je suis atteinte de multi pathologies chroniques, parce que sans le vouloir ma famille m’a fait croire qu’avec de nombreuses maladies aucun homme nous voudrait de moi… Donc je me suis mariée avec le premier qui m’a demandé en mariage (même si c’était quelqu’un de très gentil c’était pas quelqu’un pour moi) et parce que je me suis formatée à l’idée de me dire « mais comment un homme va pouvoir aimer un corps que je déteste ? »

Alors on ne va pas se mentir il n’y a rien de magique…. Alors accrochez-vous à vos fauteuils parce que ce que je vais vous dire est très important :

J’ai mis longtemps à comprendre que ce nouveau corps, que ces cicatrices étaient le résultat du combat extrêmement difficile que je mène au quotidien et que vous menez aussi ! Et c’est clairement un combat que vous mener au la main même si vous avez l’impression que non et vous pouvez être très fier de vous !

Au-delà de ça, j’ai compris que j’étais une femme qui en effet avait une pathologie mais qui n’est pas que ça, que je mérite d’être aimée.

D’ailleurs souvent mon mari un jour m’a dit « et si c’était moi qui avait cette maladie, tu ne m’aime ré pas ? Tu n’aimerais pas mon corps et ce que je suis ? »

A ce moment-là j’ai compris que bien évidemment cette maladie ne pouvait pas définir tout l’amour qu’il pouvait me porter et tout l’amour que je pouvais lui rendre.

Alors oui il y aura toujours des abrutis qui diront qu’ils ne peuvent pas supporter votre maladie et dans ce cas-là j’ai envie de vous dire : AU SUIVANT ! On s’en fout 😅

Le plus important est de trouver le bon et que vous soyez heureux.

Je vous invite à lire d’ailleurs cet article que j’ai écrit il y a quelques temps à ce sujet

qui vous donnera pas mal d’astuces sur ce droit au bonheur 😉 ICI

J’espère que ces quelques points vous aideront. Et vous sur quoi auriez-vous voulu être mis en garde quand vous avez découvert la maladie ?

Bien évidemment j’attends vos retours avec impatience ici ou sur ma page Instagram 😉

Je vous souhaite une bonne semaine

Astuces contre le frottement entre les cuisses

Hello la #HSCommunity ,

Comment ça va aujourd’hui ? Le moral est il bon ?

Beaucoup d’entre vous me demandent souvent ce que je mets pour éviter le frottement entre les cuisses. Ce frottement pose d’énormes problèmes à de nombreuses femmes atteintes de la maladie de #verneuil (dont moi).


Il est vrai aujourd’hui que la tendance de la femme en taille 34 commence à évoluer (ce n’est pas trop tôt 😉). La « normalité » est plus souvent à la taille 40/42 qu’à la taille 34… Et on va pas se mentir, lorsqu’on fait une taille 40 on a déjà les cuisses qui se frottent. J’ai donc décidé de chercher des astuces, de récupérer aussi des idées que vous pourriez avoir, pour faire un petit récapitulatif des tips que j’ai le plus aimé.
J’ai donné de ma personne donc j’espère que ce petit article vous plaira autant qu’il m’a plu de le faire 😉

Il vous suffit donc de faire glisser les différents slides afin de voir quelles sont les astuces que j’ai trouvé et qui vous permettront, je l’espère, de trouver votre meilleure solution 😊

Talc que l’on trouve partout
Je trouve des cyclistes chez H&M pour moins de 10€
Crème à acheter chez Decathlon
Crème Uriage Bariedem
Short Hidrawear femme (jusqu’à 60 tailles différentes) bientôt en vente

Bien évidemment, si vous avez d’autres idées, je vous invite à les noter en commentaire afin que les autres malades puissent en prendre connaissance.

Je vous souhaite une excellente fin de semaine à tous

Bisous les loulous 😉

Astuce pour palier au manque de mémoire

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous passez une bonne journée.

Aujourd’hui, je ne pouvais pas passer sans vous parler d’un de mes symptômes qui me bouffe la vie au quotidien, ou qui me bouffait la vie au quotidien : les problèmes de mémoire

En effet, je sais pas si je suis la seule mais je me suis rendue compte que depuis pas mal d’années, soit avec les traitements soit par la maladie en elle-même, ma mémoire est devenue vraiment défaillante.

Si je ne note pas tout ce que je fais et tout ce que je dois faire, j’oublie énormément de choses. Et pourtant je suis jeune, je lis énormément, je fais des mots fléchés et des mots croisés pour entraîner très fréquemment ma mémoire, j’écris etc… Mais pourtant j’oublie tout 😓🤔

De toute façon, je ne vous apprends rien, entre les prises de médicaments qu’on n’oublie, les dates de rendez-vous médicaux, les entretiens médicaux avec les médecins ou on ne sait plus ce qu’il nous a dit la fois précédente 🤔, j’en passe et des meilleurs… Il y a toujours quelque chose que j’ai oublié de faire ou un appel que je devais absolument passer ou tout simplement un rendez-vous manqué….

Il y a donc 4 ans, j’ai fait des recherches sur Internet pour savoir quelle serait la meilleure solution pour moi pour ne plus rien oublier et là il y a eu une évidence : reprendre un agenda comme à l’école et noter tout.

Mais il n’y a jamais assez de place ou on ne peut pas faire de suivi (des trackers)… Enfin bon c’était toujours très compliqué et je passais mon temps à coller des post-it quand même un peu partout 😂😤

Et une amie m’a parlé d’une marque d’agenda extrêmement bien fait : LE MYAGENDA

Je suis complètement tombée amoureuse de cette marque il y a maintenant 4 ans et chaque année je le reprends. C’est l’excellent compromis entre le #bulletjournal et l’agenda. Et ça a réglé de façon définitive mes problèmes de mémoire 😉

j’en ai essayé déjà pas mal, que ce soit en spirale, en format Filofax, en jaquette etc… Aucun ne m’a jamais déçu et pire que ça je n’arrive même plus à changer de marque tellement ils sont bien 😂

Aujourd’hui et pour 24H, ils ont une offre assez exceptionnelle avec le code promo EARLY BIRD.

Alors foncez parce que vraiment ils sont géniaux, c’est 100 % français et ils ont un SAV super. Je ne peux vraiment que vous le conseiller.

Belle journée à tous et à très vite 😉