Archives du mot-clé activités

Podcast sur Crohn : les Coquelicots

Bonjour,

J’espère que vous allez bien.

Floriane, la créatrice « des coquelicots » m’a fait découvrir son podcast sur le corps au féminin. Dans chaque épisode, une femme raconte une expérience vécue dans son corps.

Le 11e épisode traite de la maladie de Crohn, et son invitée raconte son parcours chaotique avant d’être arrivée à un équilibre grâce à des alternatives naturelles.

Je me suis dit que ça pourrait vous interesser.

Voici le lien au besoin : https://podcasts.google.com/?feed=aHR0cHM6Ly9hbmNob3IuZm0vcy80MjMxNWVkOC9wb2RjYXN0L3Jzcw&ep=14

Bonne écoute et bon weekend prolongé 😉

#lavietrepidanteduneverneuillette #maladiedecrohn #crohndisease #crohnswarrior #crohnsandcolitis #crohnfighter #ensembleonestplusfort #crohn #crohnsproblems #podcast #crohnsgirl

Activités pour se changer les idées en cas de poussées

    Quand on vit avec de multiples pathologies comme une maladie de #crohn ou de #verneuil, on est malheureusement souvent en arrêt maladie ou incapable de faire quoi que se soit. Entre les pics de douleurs et tous les désagréments occasionnés par les symptômes, il faut bien trouver des activités pour nous changer les idées 😉.
Si vous avez envie de trouver des idées, suivez le guide 😉

1. Le Hygge ou l’art de prendre de soi

    Dans l’un de mes derniers articles (ici), je vous ai mis de nombreuses recettes maison pour pouvoir prendre soin de votre corps,de votre peau ou même de vos cheveux 🥰.
Je ne répéterai jamais assez l’importance de prendre soin de soi au travers de gommages, de soins etc… car cela créé un moment heureux dans votre vie de tous les jours et surtout dans cet instant de douleur. Prendre du temps pour soi nous encourage évidemment à nous détendre et donc à lâcher prise au niveau de la douleur.

2. La Tricothérapie

    Lorsque je suis tombée malade en 2005, j’étais hospitalisée 11 mois sur 12 et l’hôpital était devenu presque ma maison principale… A force d’être devant la télévision et surtout quand on a une vingtaine d’années, il fallait que je trouve une activité pour m’occuper les mains pour pas devenir totalement zinzin (ou tout simplement que les médecins décident par eux-mêmes de me descendre deux étages plus bas en psychiatrie 🤣).
À l’époque donc ma meilleure amie venait me visiter fréquemment à l’hôpital et elle, elle avait appris le tricot de sa grand-mère. Je la voyais se balader constamment et partout avec son tricot, constamment à créer des bonnets, des vêtements pour ses enfants etc… Et ça m’a donné envie. Elle m’a simplement donné le virus ☺️.
En me penchant un peu plus en détail sur ce qu’est le tricot, j’ai découvert que ça me permettait le temps d’un instant de me mettre dans une bulle, de délaisser ma douleur pour me focaliser sur ma création future. Il est reconnu médicalement que cela calme douleurs et stress.

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous renvoie vers cet article

Si l’aventure vous en dit, vous trouverez beaucoup de tutos pour débutants sur Youtube ou Facebook pour démarrer tranquillement votre première création 😉. Et dites vous que l’on peut très vite arriver à de jolies choses.

3. Activités manuelles

    Plusieurs études ont pu démontré que les activités manuelles et artistiques sont d’une grande aide et représentent une thérapie naturelle efficace pour lutter contre le stress, chasser la dépression et diminuer les douleurs. Ces activités favorisent la libération d’hormones du plaisir dans le cerveau, procurant à celui ou celle qui les pratique un état de bien-être et de relaxation, ce qui joue de façon favorable sur nos douleurs. Que ce soit du jardinage, du scrapbooking, de la création de bijoux ou du macramé, peu importe. Ce qui est important c’est de vous concentrer sur cette tâche pour augmenter votre sentiment de bien-être et de relaxation.

4. La Méditation

La méditation est une pratique mentale qui consiste généralement en une attention portée pour chercher à produire une paix intérieure, la vacuité de l’esprit, des états de conscience modifiés, l’apaisement progressif de douleurs physiques ou mentales, ou encore une simple relaxation.

Les techniques de méditation sont très diverses et certaines études médicales démontrent que la méditation pourrait avoir un effet analgésique, réduire les douleurs lombaires et avoir un impact positif sur la fibromyalgie. Il a été démontré dans d’autres études que méditer pouvait diminuer l’intensité de la douleur et les désagréments liés à la douleur chronique. Si vous avez envie d’en savoir plus, je vous recommande :

Le Cahier Méditation de Christiane Beaugé qui vous explique de façon claire tout cela. Vous pouvez l’acheter sur le site de la Fnac

5. Un bon film ou une bonne série avec une bouillotte

Quand les douleurs sont son au summum de tout et que je ne peux absolument plus bouger, rien de mieux que de me faire chauffer un coussin chauffant au graine de lin que je pose sur mon abcès ou sur mon ventre. Je me mets une série ou un film et je compte dans le canapé. Des fois ça fait du bien 😉

Au final le plus important dans tout ça c’est d’essayer de nous changer les idées l’espace d’un instant, pour penser à autre chose, pour avoir un moment de répit face à cette douleur qui imprègne notre corps un peu plus chaque jour par moment. Il faut se libérer l’esprit pour essayer de moins souffrir

A bientôt les amis 😉

Le cocooning doit faire partie de notre vie

Coucou la Team,

Comment allez-vous aujourd’hui ?

Moi aujourd’hui comme fait que mon corps se repose. Et comme j’ai enfin décidé d’écouter mon corps (oui il n’est pas trop tôt lol) je vais bien me reposer. Je me suis donc entourée de chaleur avec une bougie odeur fuit rouges que ma copine Séverine m’a offerte avant mon départ de Lyon, un bon café dans la plus jolie et kitch des tasses offerte par une autre amie et surtout mon tricot avec ma laine nuageusement rose car je suis une tricoteuse addict depuis 8 ans déjà (le cliché de la mamie sur sa chaise en train de tricoter en prend un coup hein 🤣)

Il est très important de s’entourer de ces moments chaleureux ou dits #hygge, de savoir s’écouter car prendre du temps pour soi est extrêmement important, profiter des petits bonheurs de la vie est primordial pour devenir une personne épanouie.
Donc aujourd’hui j’ai décidé de m’entourer des choses qui me font plaisir, allongée dans mon canapé près de mon petit homme 😉

Quand je le peux, je prends un moment pour souffler, transformer des petits gestes du quotidien en vrai rituel plaisir et beauté car ça m’apporte des bienfaits relaxants et destressant incroyables, qui jouent bien évidemment sur ma santé de façon positive.

C’est le weekend, on est dimanche et bien évidemment nous n’avons pas envie de bouger 😉 et en plus avec cette période Covid un peu compliquée, on peut pas trop sortir … donc n’ayez surtout pas peur de créer des petits rituels de bien-être chez vous, entre vous 😉, dans votre vie de tous les jours car ce sont ces petits rituels quotidiens qui vous apporteront chaque jour du bonheur dans votre vie.
Cela peut passer par n’importe quelle activité qui vous aère l’esprit, et relaxant surtout. Le but étant que ce soit une activité #antistress et énergisante.

Et bien évidemment, ce cocooning nous en avons besoin car ça égaye notre journée, lorsque l’on prend soin de son esprit/de son corps, on a tendance à oublier le reste et les douleurs diminuent 😉. N’oubliez pas de planifier ces moments hygge car on sait très bien que l’imprévu frappe à notre porte constamment 😉.

De plus, anticiper et prévoir ces moments de relaxation personnel permet d’être plus productive et concentré au travail ou à tout autre activité tout en sachant déjà qu’il y a un moment dans la journée où vous pourrez décompresser. On ne peut pas être disponible pour les autres ou pour son travail si l’on n’est pas disponible pour soi-même déjà en premier lieu, vous ne croyez pas ?
Si lors de cet instant, vous avez la possibilité d’oublier les douleurs dues à la maladie de Verneuil, vous aurez tout gagné.
Dans une vie faite de responsabilités et de pression où vos journées sont extrêmement chargées, c’est important de conserver des moments à soi et de les planifier. Prendre une heure pour soi, pour faire ce que vous aimez ou justement pour ne rien faire 😝, c’est très important. Cela vous permet de revenir encore plus fort et plus concentré.

Ne culpabilisez jamais car il est indispensable de consacrer du temps à son bien-être tout simplement pour recharger en énergie et en batterie et être capable d’affronter ensuite le quotidien et les douleurs que nous subissons avec la maladie. N’oubliez pas que le stress est une donnée importante dans notre pathologie, qu’il accentue les abcès et le fait de prendre un peu de temps pour vous, vous permet de moins stresser au quotidien 😉.

Moi par exemple j’ai organisé dans ma journée ou dans la semaine des moments 100 % feelgood avec la décoration de mon Bullet Journal MyAgenda , des séances de tricot devant un bon café et une bonne série Netflix (on va pas se mentir Netflix quand on est malade c’est la vie 😁), des moments de relaxation simple en me faisant les ongles ou juste en lisant un bon livre….

Tout peut être feelgood si vous le considérez comme un bon moment car le plus important consiste à profiter de ce petit moment du quotidien pour vivre l’instant présent et ne pas penser l’espace d’un instant au lendemain 😉 ni a nos douleurs.


Je vous souhaite une merveilleuse fin de journée et un excellent weekend.

Vanessa

Quelques unes de mes créations tricot